Danse : Le Béjart Ballet Lausanne à Paris pour le ballet La Flûte Enchantée

Danse : Le Béjart Ballet Lausanne à Paris pour le ballet La Flûte Enchantée

Le Béjart Ballet Lausanne investit le Palais des Congrès à Paris du 7 au 11 février pour jouer l’un des plus beaux ballets de Béjart : La Flûte Enchantée, le dernier opéra de Wolfgang Amadeus Mozart.

Evénément pour les amateurs de danse, les venues du Béjart Ballet Lausanne sont toujours des moments rares à ne pas rater. Gil Roman, directeur artistique de la Compagnie, reprend la célèbre chorégraphie de Béjart sur l’oeuvre magistrale et féérique de Mozart. Les 44 danseurs calent leurs pas sur la version musicale du Philharmonie de Berlin, dirigé par Karl Böhm en 1964. Le ballet de la Flûte Enchantée a été inauguré 10 mars 1981 au Cirque Royal à Bruxelles.

Ce spectacle magistral, d’une durée de près de trois heures, est selon les mots de Maurice Béjart : « une féerie qui nous emporte dans la poésie pure de l’enfance ou du génie, ensuite, et surtout, un rituel précis, rigoureux, inspiré. »

La Flûte Enchantée au Palais des Congrès avec le Béjart Ballet Lausanne
La Flûte Enchantée au Palais des Congrès avec le Béjart Ballet Lausanne

A travers l’alternance de scènes magiques ou comiques, ce ballet mettant fidèlement en scène la partition de Mozart, rend la musique visible et révèle l’essence du mouvement qui vit en son cœur. Fable philosophique et conte initiatique, La Flûte enchantée prône l’acceptation de l’humaine faillibilité, le triomphe du couple sur la désunion et la victoire des Lumières sur l’obscurité.

Voici un extrait de la Flûte Enchantée par le Ballet Béjart Lausanne :

La «Flûte» est un défi pour les danseurs, par sa longueur, non?
« C’est vrai que c’est long à apprendre, que c’est difficile, le travail musical est extrême, il faut un travail spécifique pour danser sur la voix. Et il y a du travail pour le Sprecher qui doit prendre plusieurs voix pour plusieurs personnages. Le chorégraphe doit vraiment se mettre au service de la partition sans y glisser son imagerie personnelle. C’est comme ce que Maurice avait fait pour la IXe de Beethoven. Juste mettre la musique en pas et en images. » Gil Roman

CHORÉGRAPHIE :
Maurice Béjart
MUSIQUE :
Wolfgang Amadeus Mozart
DÉCORS ET COSTUMES :
D’après les plans originaux
d’Alan Burrett
CRÉATION COSTUMES :
Henri Davila
CRÉATION LUMIÈRE :
Dominique Roman
PREMIÈRE :
Cirque Royal, Bruxelles,
10 mars 1981

Infos Pratiques et Réservations sur le site du Palais des Congrès

Du mercredi 7 au dimanche 11 février 2018
Palais des Congrès
2 Place de la Porte Maillot – 75017 Paris

Béjart Ballet Lausanne - La flûte enchantée
Béjart Ballet Lausanne – La flûte enchantée

Laissez votre commentaire