Cut: Au Théâtre de la Reine Blanche jusqu’au 22 avril

Cut: Au Théâtre de la Reine Blanche jusqu’au 22 avril

Rendez-vous au Théâtre de la Reine Blanche pour voir Cut, un texte rare d’Emmanuelle Marie, sur le sexe des femmes. Une pièce très réussie à découvrir avant le 22 avril 2017.

Cut afficheUne pièce qui parle du bas ventre des femmes

Pourquoi le sexe de la femme est-il un fruit autant convoité qu’un sujet tabou ? Pourquoi la femme naît-elle avec un poids, une pression sociale qui enveloppe cette fente mystérieuse ? Du féminin sacré à la femme objet, le sexe de la femme reste une énigme, un péché originel, une tentation maléfique, un con, une moule, une minette, une zezette… Dans Médée, Jean Anouilh fait regretter à son héroïne le fait d’être née femme et de devoir vivre avec cette plaie ouverte qui la rend faible et dépendante de l’homme. Dans les monologues du vagin, Eve Ensler recueille des témoignages sociologiques, des anecdotes hilarantes ou déchirantes sur le sexe féminin qui est tantôt un sujet de plaisir, une arme de destruction massive, un objet inconsidéré et j’en passe.
Dans Cut, Emmanuelle Marie met au centre cette entaille, ce trou, « ça », afin de s’interroger sur la place du « sexe faible » dans notre société face à l’éducation, aux hommes, aux jugements. Est-on une salope lorsqu’on aime les plaisirs de la chaire ? Pourquoi les femmes ne s’autorisent-elles pas toujours à jouir ? A se laisser séduire par un homme ? Pourquoi a-t-on besoin d’être sans cesse dans le jugement ? Y-a-t-il des réponses à tout ?

Cut-3Cut : un spectacle lumineux et drôle

Trois femmes, aux visages multiples, nous racontent leurs histoires. Frontalement, elles se livrent, se mettent à nu, osent pour le plus grand plaisir du public qui accueille un texte prenant et humoristique. Très touchantes, elles sont généreuses et dévoilent aussi bien leur fragilité que leur force. Des comédiennes humaines, qui nous embarquent et prouvent leur talent subtilement, au gré du récit. La mise en scène nous surprend, mêlant danse, passages musicaux, formations chorales, le tout parfaitement exécuté. On salue aussi la présence du comédien qui se fait mener par ces femmes charismatiques et qui les met en valeur lors de ses apparitions. On aimerait qu’il existe à part entière dans ce récit.

Mise en scène: Christine Massa
Distribution : Stéphanie Quint, Tanya Mattouk, Aloysia Delahaut en alternance avec Aude Macé, Olivier Bordin

Cut-1

Informations pratiques

Retrouvez Cut au Théâtre de la Reine Blanche
2 bis passage Ruelle – 75 018 Paris
01 40 05 06 96

Tous les mardis, jeudis et samedis à 19h00, jusqu’au 22 avril.

Leave a Comment