[CRITIQUE] Kaboul Kitchen tient-il le coup sans Jacky ?

[CRITIQUE] Kaboul Kitchen tient-il le coup sans Jacky ?

Kaboul Kitchen a réouvert ses portes lundi soir sur Canal Plus après trois ans d’absence. Trois épisodes ont alors été diffusés et l’entièreté de la série est disponible pour les abonnés My Canal. Attention spoilers.

Il y a trois ans, nous quittions Jacky (Gilbert Melki), le Colonel Amanullah (Simon Abkarian) et les autres comparses dans une situation critique. Souvenez-vous, Jacky était obligé de quitter Kaboul suite à la remise en liberté sous caution du Colonel Amanullah. Dans la saison 3, l’action se situe 4 mois après les faits et nous retrouvons Sophie (Stéphanie Pasterkamp), la fille de Jacky, qui gère seule le Kaboul Kitchen. Amanullah, quant à lui, sort de prison et cherche à devenir un homme neuf. Concernant Victor (Marc Citti) et Axel (Benjamin Bellecour), ils sont en plein projet Pavot contre Rose afin d’endiguer le trafic d’opium. Enfin, si on laisse Jacky le râleur, nous faisons la connaissance de Michel Caulaincourt (Stéphane de Groodt) l’escroc. Un homme recherché par la mafia russe à qui il doit beaucoup d’argent…

kaboul-kitchen-saison-3-simon-abkarian-stephane-de-groodt-justfocus-wordpress

Jacky : Mort ou vivant ?

Le premier épisode intitulé “Je suis Jacky” joue sur l’arrivée de Michel, mais également sur LA question qu’on se pose tous : “Où est Jacky ?”. Nous savons pourtant bien que nous ne le verrons pas puisque l’acteur a quitté la série, mais on ne pouvait s’empêcher d’espérer qu’il revienne pour un clin d’œil (ou pour toujours). Sophie pense son père mort, mais Michel, en possession du passeport de Jacky, affirme qu’il est vivant mais qu’il doit se faire discret. On commence donc l’épisode dans la confusion, mais également dans une ambiance tendue. 

Que vaut Stéphane de Groodt ?

Stéphane de Groodt, d’abord hésitant, prend peu à peu ses marques dans cet épisode. Son personnage est intelligent et n’hésite pas à avoir l’avantage sur les gens qui l’entourent. Mais nous apprenons au fur et à mesure qu’il a un passé trouble et qu’il doit rembourser des mafieux russes. Son but alors sera de trouver un plan pour absorber sa dette, mais il apprendra qu’à Kaboul, rien ne se passe comme prévu. Concernant Sophie, le personnage jouée par Stéphanie Pasterkamp, elle est en colère contre son père, contre Michel et contre elle-même puisqu’on apprend qu’elle est enceinte. Ce n’est pas un des personnages les plus marquants et son arc ne semble pas être le plus intéressant de la saison…

Faites place au Colonel Amanullah !

L’arrivée du Colonel Amanullah apporte avec elle un vent d’apaisement. Nous savons que nous allons rire et nous attendons sa première ligne de dialogue avec impatience. Pourtant, assis seul devant la prison, cela ne vient pas, les scénaristes ayant sûrement préféré jouer avec nos nerfs. Dès que Lala (Karina Testa) arrive accompagnée d’Axel , tout le processus comique est en route, on retrouve le Colonel tel que nous l’avons laissé mais en mieux, car il se dit changé. On rit de ses allusions sur une éventuelle descendance et de ses conseils à Axel pour mettre Lala enceinte. Bien entendu, l’arrivée de Michel ne passera pas inaperçu aux yeux du Colonel et il cherchera à en savoir plus au sujet de Jacky, mais aussi sur la potentielle confiance que l’on peut avoir concernant nouvel arrivant. Simon Abkarian porte toujours aussi bien son rôle et c’est un réel plaisir de l’écouter déformer la langue française. 

Et l’épisode dans tout ça ?

Ce premier épisode permet les retrouvailles entre les personnages et de poser les bases pour la suite. Si Jacky est l’élément de lien entre la fin de saison 2 et la saison 3, nous sommes fixés à son sujet à la toute fin de l’épisode. Et c’est tant mieux car nous arrêtons d’espérer pour nous concentrer sur les personnages présents. En terme de réalisation, la série n’a pas bougé d’un iota par rapport aux précédentes saisons ce qui nous donne l’impression de retrouver une vieille bande d’amis (des bras cassés, faut bien l’avouer !). 

Donc pour répondre à la question en titre de l’article : oui ! Kaboul Kitchen tient le coup sans Jacky. Evidemment, la série ne joue plus sur le duo Jacky/Amanullah et a un ton légèrement différent, mais nous retrouvons les ingrédients qui ont fait les beaux jours de la série. Les nouveaux personnages apportent un vent de fraîcheur et un lot d’intrigues bien sympathiques pour cette saison 3 qui se sera faite attendre.

La saison 3 de Kaboul Kitchen est diffusée tous les lundis soirs sur Canal Plus.

  1. […] Kaboul Kitchen saison 3 (reprise) – chronique […]

Leave a Comment