Tin Star, la série coup poing de la rentrée !

Tin Star, la série coup poing de la rentrée !

Tin Star est une réalisation du talentueux Rowan Joffé qui est déjà connu pour avoir la capacité de plonger son public dans des univers complexes et oppressants. Il était aussi aux commandes du film « Avant d’aller dormir », un thriller psychologique avec Nicole Kidman et Colin Firth, juste parfait ! Rowan Joffé revient avec Tin Star, une série avec Tim Roth qui nous offre une prestation sans précédent. 

 

Une série en passe de devenir un phénomène …

« Jim Worth, un agent britannique expatrié, recommence sa vie à zéro avec sa famille, en tant que chef policier de Little Big Bear. Peu après leur arrivée, l’ouverture d’une raffinerie de pétrole transforme la ville, y important trafic de drogue, prostitution et crime organisé. »

Les cinq premières minutes de l’épisode nous transportent dans une ambiance tendue et sombre, où un ancien agent britannique entraîne les siens pour un nouveau départ en plein milieu d’une petite vallée canadienne entourée de décors denses et somptueux.  Une atmosphère relaxante certes, mais il y règne toutefois un suspens constant et opprimant nous donnant la légère impression que la situation peut basculer à tout moment. 

Une multinationale Northstream Oil, tout fraîchement installée dans la vallée sème le trouble dans l’esprit du Shérif. La découverte d’un meurtre, éveille chez lui des suspicions sur cette organisation qui semble s’intéresser de près à son entourage. Aucun doute, il y a quelque chose qui se cache derrière cette entreprise. On se demande alors : pourquoi est-elle arrivée dans cette vallée ? La multinationale était-elle a l’origine de sa venue ? Lui réserve-t-elle un dessein particulier ? 

La bande-son, quant à elle est en adéquation avec l’atmosphère, qui nous maintient en haleine, tout au long de ce premier épisode annonciateur d’un déroulement de haute volée. Une des scènes marquantes reste celle de la chambre d’hôtel où on retrouve Tim Roth réconfortant sa fille suite à un drame familial. Le son d’un « tic-tac » retentit au même moment où Jim (aka Tim Roth) aperçoit « son double » dans le miroir. Cette séquence est importante car elle sous-entend aux téléspectateurs que le personnage principal a de nombreuses facettes. Ce n’est plus qu’une question de temps (tic-tac) avant que celle-ci y pointe le bout de son nez, et entre nous elle a pas l’air commode, surement un « double maléfique », ou un trait de sa personnalité qui semblerait avoir été refoulé. 

porté par un Tim Roth à son paroxysme

Au travers des détails distillés, on en apprend plus au fur et à mesure de l’histoire sur le personnage complexe incarné par le talentueux Tim Roth, un shérif torturé et alcooliqueOn reconnaît bien là sa signature dont lui seul semble avoir le secret. En effet, Tim Roth a la particularité d’incarner différents rôles tout en les sublimant. Avec un jeu d’acteur poignant, il porte cette série avec merveille, au plus grand bonheur des érudits de thriller noir. 

 

Une réalisation nous rappelant les frères Cohen

Avec des décors prenant plus de place que les protagonistes,on a la légère impression de plonger dans l’univers des frère Cohen dans Fargo. Comme les deux frères, ici le réalisateur filme l’immensité de cette nature qui surplombe les personnages en rendant leur existence presque insignifiante face à Dame nature. Y compris les plans intérieurs où les personnages occupent généralement 1/3 du plan. Un autre point commun entre Fargo et Tin Star reste « les méchants ». En effet, le réalisateur brosse des portraits d’une authenticité peu commune, mené par un chef atypique et complexe accompagné de ses deux acolytes, maladroits et pas très « smart ». Enfin, dans Fargo, la policière enceinte a un bon flair et mène l’enquête avec brio, tout ce qu’on souhaite à Tim Roth …

La série sera disponible à partir de cette semaine sur la chaîne Amazon Prime Video.

Laissez votre commentaire