Critique « Here and Now » d’Alan Ball : un premier épisode intriguant

Critique « Here and Now » d’Alan Ball : un premier épisode intriguant

Critique « Here and Now » d’Alan Ball : un premier épisode intriguant

Réalisation

Casting

Scénario

Summary:
Le premier épisode de Here and Now annonce la couleur de la nouvelle série d'Alan Ball qui se déroule dans une Amérique post Trump. Un épisode mystérieux et captivant.

80%

Un épisode prometteur !

Here and Now c’est la nouvelle série d’Alan Ball, papa de True Blood et Six Feet Under. Diffusée sur HBO depuis le 11 février, nous avons regardé pour vous le pilote de cette série qui s’annonce mystérieuse et captivante.

Une famille formidable

Dans le premier épisode de Here and Now, nous faisons la connaissance d’une grande famille atypique. Nous avons tout d’abord le père, Greg Boatwright qui est un brillant professeur de philosophie et ancien hippie New-Yorkais. Ensuite nous avons la mère, Audrey qui est une ancienne thérapeute et qui maintenant prend soin de sa famille. C’est ensuite que ça se complique, attention prenez des notes !

Here and Now : un premier épisode intriguant

Le couple a adopté trois enfants. Ashley qui vient de Somalie et travaille dans le milieu de la mode. Duc qui vient du Vietnam, qui travaille comme coach de vie. Et pour finir, nous avons le beau Ramon qui vient de Colombie et qui poursuit des études dans les jeux vidéo. Pour clore cette belle fratrie, nous avons Kristen qui est l’unique fille biologique du couple.

Les Boatwright sont présentés comme une belle famille américaine épanouie et heureuse. Oui, mais il ne faut pas se fier aux apparences.

L’habit ne fait pas le moine

Here and Now : un premier épisode intriguant

Derrière les visages parfaits et souriants des Boatwright on sent que tout n’est pas rose. Le père est peut-être un brillant philosophe mais il fréquente des prostitués en cachette et semble souffrir d’une dépression depuis plusieurs années. La mère se voudrait très ouverte d’esprit mais est en réalité une maniaque du contrôle en manque de reconnaissance.

Du côté des enfants ce n’est pas mieux ! Kristen est la seule fille biologique du couple et elle se définit comme « le laideron blanc » de la famille. Elle passe son temps à fumer de la drogue et à draguer des hommes sur internet sous une fausse identité. Les « adoptés » se présentent eux-même comme le projet humanitaire de leurs parents. Plats locaux de leur pays d’origine pour leurs anniversaires, prénoms stéréotypés, ils en veulent à leur parents de se servir d’eux pour montrer à tout le monde comme leur famille exotique est parfaite.

La drogue semble faire partie du quotidien de cette famille qui souffre énormément. Chaque membre exprime cette souffrance à sa manière mais les beaux sourires de façade ne trompent plus personne.

Le fil rouge de cette première saison

Here and now

Le premier épisode de Here and Now sert à nous présenter tous les personnages qui vont évoluer dans cette série mais aussi à mettre en place l’intrigue principale de la première saison. Les projecteurs sont braqués sur Ramon, le demi-dieu colombien de la famille (ce jugement est tout à fait subjectif mais vous ne pouvez pas nier que Ramon est très mignon). 

Ramon était un jeune homme tout à fait normal jusqu’à cette fameuse journée que nous allons vivre avec lui pendant ce premier épisode. Tout commence par un rêve où une femme qu’il ne connait pas l’appelle avant de se mutiler le visage. Ensuite, le nombre « 11 11 » semble le poursuivre partout. Quand il regarde l’horloge, le temps semble s’arrêter sur 11h11. Idem à la salle de sport quand le temps sur son tapis de course s’arrête sur « 11 11 » également.

Mais tout s’accélère lors de la soirée d’anniversaire de son père. Alors que toute sa famille est réunie dans la maison familiale, Ramon aurait seulement dû s’inquiéter de sa mère qui accapare son nouveau petit-ami pour le bombarder de question. Mais le jeune homme va avoir une hallucination. Tous les regards sont braqués sur lui sans comprendre les cris de Ramon. Mais lui voit distinctement des flammes devant lui former à nouveau les nombres « 11 11 ».

Est-ce que les hallucinations de Ramon sont dues à une maladie mentale comme la schizophrénie (c’est la théorie de sa mère) ? Et si la cause de ces visions était dûe à autre chose ? Ramon semble croire qu’il a un destin à accomplir. Alors, les causes de ces visions sont-elles mystiques ou scientifiques ? 

Ce premier épisode de Here and Now a su titiller notre curiosité et nous avons vraiment hâte de découvrir la suite ! Les personnages semblent intéressants et nous sommes sûrs que leur souffrance va s’exprimer de manière différente. Enfin, nous avons hâte de savoir ce que cachent les visions du beau Ramon ! En espérant que les dix épisodes de la saison 1 seront aussi captivants que ce premier épisode. A suivre !

 

Bande annonce Here and Now, saison 1 :

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.