More
    More

      Ode aux séries terminées : Breaking Bad

      Sur JustFocus, nous parlons souvent des séries en cours de diffusion. Cependant, il nous paraissait intéressant de revenir sur les séries terminées afin de vous faire découvrir des petits bijoux à côté desquels vous auriez pu passer, ou simplement vous rappeler de bons souvenirs. Pour ce deuxième volet, nous avons décidé de vous parler de Breaking Bad, véritable série phénomène de la décennie.

      A moins d’avoir vécu dans une grotte les dix dernières années, vous avez forcément entendu parler de Breaking Bad. La série de 5 saisons, créée par Vince Gilligan en 2008, raconte l’histoire de Walter White (Bryan Cranston), un professeur de chimie lambda. Le jour où il découvre qu’il a un cancer incurable, il décide de se lancer dans la fabrication et le trafic de meth afin de subvenir aux besoins de sa famille lorsqu’il ne sera plus là et signe ainsi le début de sa nouvelle vie. Découvrez ce qui fait de cette série un incontournable du genre !

      Une histoire sombre et travaillée

      breaking-badBreaking Bad est une série originale, ne serait-ce que par l’histoire qu’elle raconte et les thèmes qu’elle aborde. Bien sûr, l’idée principale est la drogue, mais l’histoire aborde également d’autres sujets importants tels que la famille, l’amitié, la maladie, l’argent, la réussite, l’adultère, l’addiction, la solitude… Le scénario est souvent sombre et rien ne nous est épargné. C’est là l’une des principales forces de Breaking Bad.

      Un autre point fort de la série est qu’elle prend le temps de développer son histoire. Cet aspect, souvent critiqué, notamment lors des premières saisons, est pourtant indispensable. La lenteur initiale nous permet de comprendre le cheminement de Walter, ce qui le pousse à agir comme il le fait, et d’approfondir le scénario. Du début à la fin, tout est cohérent et prend son sens. Rien n’est oublié, chaque action a un impact, qui, même s’il n’est pas évoqué immédiatement, sera présenté dans les épisodes suivants, ce qui est assez rare pour être souligné.

      Des personnages réalistes portés par des acteurs d’exception

      breaking bad castLe deuxième facteur qui fait de Breaking Bad une série si exceptionnelle est ses personnages. Tous sont écrits et développés avec une finesse et une cohérence rares. Chaque personnage est très sombre et rien n’est fait pour nous les rendre sympathiques outre mesure. Personne n’est jamais « tout noir » ou « tout blanc. » Plus les saisons avancent, plus les protagonistes s’enfoncent dans une noirceur que l’on peine à comprendre et qui, pourtant, est bien réelle. Je trouve ce choix remarquable car on suit l’histoire d’un homme que l’on déteste de plus en plus, mais qui nous tient cependant en haleine. Walter White est l’anti-héros par excellence, néanmoins, qu’on le soutienne ou qu’il nous exaspère, l’histoire est ainsi faite qu’on puisse souvent comprendre ce qui le motive.

      Les personnages secondaires ne sont pas en reste. Jesse Pinkman, l’acolyte d’Heisenberg, est lui aussi très ambivalent. Petit délinquant, il parvient tout de même à attirer la sympathie. Cependant, au fil de l’histoire, on oscille également entre haine et empathie à son égard. Il en va de même pour tous les autres. Qu’il s’agisse de Skyler, la femme de Walter, Hank, son beau frère policier, ou encore Gustavo Fring, baron de la drogue, personne n’est fondamentalement bon ni mauvais et on finit par les détester autant qu’on les comprend.

      Evidemment, les émotions que l’on peut ressentir devant la série sont indissociables du talent des acteurs. Je dois avouer que j’ai rarement vu une série avec un tel niveau d’excellence dans le casting. Bryan Cranston, après Malcolm, nous prouve l’étendue de son talent avec Breaking Bad. Cela est également vrai pour les autres acteurs : Aaron Paul, Anna Gunn, Dean Norris, Giancarlo Esposito… tous sont d’une justesse incroyable.

      breaking bad final

      Un final mythique, porté aux nues par la critique

      La fin de Breaking Bad est considérée comme l’une des meilleures, toutes séries confondues. En effet, la série monte en puissance au fil des saisons, pour finir par exploser lors des derniers épisodes. Tout prend son sens, les actions passées de Walter White et son entourage les rattrapent et nous offrent une fin de série grandiose. Toutes les histoires se referment comme on pouvait s’y attendre.

      Cependant, je dirai que le meilleur épisode de la série n’est pas le final, mais le quatorzième épisode de la cinquième et dernière saison. Je trouve en effet que Breaking Bad atteint son sommet à ce moment. Il est difficile d’en parler sans spoiler mais la série est à son maximum : la tension, l’intensité, le suspense, la violence, les révélations… tout est tellement fort que les deux épisodes suivants paraissent moins puissants. Néanmoins, la série atteint tout de même un très haut niveau. La fin est, comme tout le reste, cohérente. Le parcours initiatique se termine et chaque personnage doit faire face à ce qu’il a provoqué. Breaking Bad se termine réellement, on comprend que tout a été pensé pour arriver à ce moment et rien n’est édulcoré. La boucle est bouclée.

      En résumé, Breaking Bad est un véritable chef d’oeuvre de la télévision. J’aurais pu également parler de la mise en scène exceptionnelle de la série qui rend le tout très cohérent. L’image, la photographie, les plans sont toujours très soignés et étudiés et ajoutent du sens à l’histoire et donnent cette ambiance si particulière. J’aurais pu ajouter de nombreux points à cet éloge, mais l’article aurait été infini, alors le meilleur conseil que je puisse vous donner est de (re)regarder ce chef d’oeuvre.

      Retrouvez également ici le premier volet de ce dossier sur les séries terminées, consacré à Six Feet Under !

      2 Commentaires

      1. Salut.

        2eme de mon Top3 séries (avec The Wire, et The Shield), je suis un gros fan de cette série.
        On pourrait en parler durant des heures; juste quelques mots.

        Pour moi la meilleure pef’ revient a Aaron Paul, vraie découverte que cet acteur dans ce ôle.
        Et LE truc qui m’a réellement marqué, c’est le placement de la caméra.

        Sinon meilleur épisode celui qui se déroule a huis clos , dans le labo a la recherche d’une mouche ^^

        • Ahhh ! Enfin quelqu’un qui a aimé l’épisode de la mouche !! Il a été très critiqué mais j’ai adoré aussi !
          En ce qui concerne ton top 3, je suis d’accord pour The Wire (pas encore vu The Shield ^^). On a d’ailleurs écrit un article comme celui ci à propos de The Wire, je t’invite à aller laisser ton avis également, ça m’intéresse 🙂
          Je suis d’accord aussi pour Aaron Paul, il est exceptionnel ! Je ne dirai pas meilleur que Cranston, mais à niveau égal. 2 monstres !
          Enfin bref, comme toi, je pourrais en parler pendant des heures mais je vais m’arrêter là 🙂

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité