« Nu » : le pari fou d’OCS

« Nu » : le pari fou d’OCS

Son titre intrigue et attise la curiosité. La série Nu, créée par Olivier Fox, sera à découvrir dès le 1er juin, à 21h35 sur OCS Max. Au programme : 10 épisodes de 20 minutes, entièrement consacrés à la découverte d’une société futuriste dont la particularité est d’être entièrement nue !

Le nouveau monde

Les débuts de Nu ne sont pas sans rappeler la scène d’ouverture de la série américaine The Walking Dead. Gravement blessé lors d’une intervention, le policier Frank Fish (interprété par Satya Dusaugey) se réveille en 2026, après 8 ans de coma. 8 ans pendant lesquels beaucoup de choses ont eu le temps de changer

Plus de viande (car jugée trop mauvaise pour la santé), plus de sécurité sociale (pouf, envolée), mais surtout : plus de vêtements ! Une loi oblige désormais la population française (et européenne) à vivre « habillée » de son plus simple appareil. Cette nudité imposée tend à faire disparaître toutes inégalités, tout secret et tout mensonge. On l’appelle « la loi Transparence ».

Guidé par ses proches, Frank va devoir apprendre les codes de ce nouveau monde qui le rend sceptique. Malheureusement, le temps presse pour le policier qui va devoir reprendre du service plus tôt que prévu ! Le meurtre de l’instigateur de cette loi, Jean Lanvin, retrouvé habillé d’un costard, fait renaître des tensions jusque-là apaisées par cette société nudiste naissante.

 

Un projet ambitieux

Un concept qui se veut décalé et original, tout en restant parfaitement assumé ! Mais si pour cette société, la nudité paraît normale, de notre côté, on est encore loin d’être totalement à l’aise avec cette idée. Car oui, pour avoir vu les deux premiers épisodes, il y a tout de même une certaine gêne à regarder défiler toutes ces paires de fesses et de seins…

Quoi qu’il en soit, il reste intéressant de voir comment Nu tente de faire accepter la nudité à une époque ou l’acceptation de soi est mise à mal par les réseaux sociaux. Au travers de cette « loi Transparence », la série évoque le rapport au corps humain et à soi-même.

Reste à voir si le regard du spectateur réussira à évoluer au fil de la première saison !

Laissez votre commentaire