Critique « Top of the lake » saison 2 de Jane Campion : une belle réussite

Critique « Top of the lake » saison 2 de Jane Campion : une belle réussite

Critique « Top of the lake » saison 2 de Jane Campion : une belle réussite

Réalisation

Casting

Scénario

Summary:
La deuxième saison de Top of the lake est à la hauteur de la première ! Magnifique et terrible à la fois pour cette série policière de haute qualité.

93%

Une nouvelle saison magnifique

Après une première saison discrète diffusée sur Arte, Jane Campion revient pour la saison 2 de Top of the lake. Si vous avez manqué les paysages magnifiques et l’histoire bouleversante de la première saison, je vous conseille de rapidement rattraper votre retard. Pour les autres, intéressons-nous à cette nouvelle saison sobrement intitulée China Girl.

Une nouvelle enquête criminelle

Top of the lake est avant tout une série policière. Dans la première saison, la détective Robin Griffin avait démantelé un réseau de pédophilie en Nouvelle-Zélande dans une enquête qui lui avait énormément coûté aussi bien physiquement qu’émotionnellement. De retour en Australie, elle se lance à corps perdu dans une nouvelle enquête. 

Critique « Top of the lake » saison 2 de Jane Campion : une belle réussite

A Sydney, le corps d’une jeune femme asiatique est retrouvée dans une valise échouée sur la plage. Bien qu’elle soit encore fragile, la détective Robin Griffin souhaite prendre en charge cette enquête. Pour retrouver l’identité de la jeune femme et surtout son meurtrier, elle va faire équipe avec Miranda une géante australienne que personne ne veut comme coéquipière. En suivant les traces de China Girl, Robin et Miranda vont se retrouver dans les endroits les plus sombres et glauques de Sydney. Enquêtant dans les bordels de la ville, les deux jeunes femmes vont trouver bien plus qu’un réseau de prostitution asiatique. Une enquête longue et éprouvante qui va les emmener bien plus loin qu’elles ne le pensait. Robin est-elle prête à mettre une nouvelle fois à l’épreuve ses émotions pour résoudre cette enquête ? Les nerfs et le courage des deux policières vont être mis à rude épreuve.

Le retour de la fille prodige

Le retour en Australie de Robin n’est pas seulement lié à l’enquête autours de China Girl. Dans la première saison, nous avons appris que Robin avait donné naissance à une petite fille qu’elle avait ensuite été adoptée. Le temps de la maturité est arrivé et la détective souhaite reprendre contact avec sa fille qui vit à Sydney. Mary est maintenant une adolescente presque majeure qui a toujours souhaité retrouver sa mère biologique. Mais tout ne va pas se passer comme dans un conte de fée.

Les parents de Mary sont très inquiets par le retour de Robin dans la vie de leur fille. Leur vie de famille part déjà en éclats et un nouvel élément perturbateur risque de coûter très cher à tout le monde. Mary se retrouve alors prise entre deux feux. D’un côté nous avons Julia, la mère de Mary. C’est une femme qui a énormément besoin d’attention et qui veut à tout prix retrouver sa petite fille. Elle est en froid avec Mary qui ne lui pardonne pas d’avoir trompé son mari et trahi toute sa famille. Et de l’autre côté, nous avons Pyke, le père et Robin qui veulent uniquement le bonheur de Mary et qui sont prêts à tout pour vivre une belle vie de famille et rattraper le retard.

Critique « Top of the lake » saison 2 de Jane Campion : une belle réussite

Au milieu de ce combat familial, Mary elle ne pense qu’à son beau prince charmant de 42 ans, Puss. Cet ancien professeur vit au dessus d’un bordel de Sydney et semble avoir complètement hypnotisé la jeune femme. Elle est totalement à sa merci et boit ses paroles. Elle le considère comme un dieu et est prête à tout pour lui. Puss est un homme dangereux et violent qui veut Mary pour lui tout seul. Son emprise sur la jeune fille inquiète beaucoup ses parents et Robin qui n’arrive pas à la sortir de ses griffes.

Une saison 2 percutante

Si nous avions adoré la première saison de Top of the lake, cette deuxième saison est un coup de cœur ! Ces 6 nouveaux épisodes sont percutants, magnifiques et terribles à la fois. L’enquête autour de China Girl nous entraîne dans les bas-fonds de Sydney et surtout dans un bordel que nous n’aurions jamais voulu connaître. Ce réseau de prostitués asiatiques qu’on fait passer pour des étudiantes fait froid dans le dos et ce n’est que le début de l’enquête. Plus Robin en apprend sur ce meurtre, plus on se recroqueville dans son canapé. Le désespoir fait faire des choses terribles et il est parfois difficile d’accepter tout ce que Jane Campion nous montre. L’homme est un loup pour l’homme et surtout pour la femme (oui, il faut oser la réplique de Dirty Dancing) et cette série nous le montre parfaitement.

Mais ce n’est pas l’enquête autour de China Girl qui fait le plus froid dans le dos, c’est Puss. Il entre dans notre top 10 des personnages de série les plus malsains. Tout chez lui donne envie de vomir. Sa façon d’être, ses gestes, ses paroles. Il est détestable et fait tout pour l’être de plus en plus. Son emprise sur Mary est effroyable et on ne peut que souffrir avec les parents de la jeune fille qui n’arrivent pas à la raisonner. Si vous aimez les relations familiales compliquées, vous devez absolument regarder Top of the lake !

Le casting

Critique « Top of the lake » saison 2 de Jane Campion : une belle réussite

Côté casting, le rôle principal est toujours tenu par Elisabeth Moss. Abonnée aux rôles de femmes tourmentées (vous pouvez la retrouver dans The Handmaid’s Tale), elle offre ici une magnifique prestation. Déjà parfaite dans la première saison, elle tient à merveille le rôle de cette enquêtrice totalement brisée moralement qui tente de remettre sa vie sur rail. Dans China Girl, elle fait équipe avec Gwendoline Christie qui ne passe pas inaperçue. Il n’est pas uniquement question de sa taille impressionnante mais aussi de sa belle prestation. Au début, il est un peu difficile de l’imaginer dans un rôle différent de celui de Brienne de Tarth (Game of Thrones) mais on s’habitue très vite. 

Elle est difficile à reconnaître avec ses cheveux gris mais Nicole Kidman fait également partie du casting. Elle joue la mère de Mary et elle maîtrise à la perfection son rôle de femme qui cherche à tout prix l’attention de tout le monde. L’actrice est détestable mais c’est son rôle qui le veut. Une brillante actrice comme dans tout ce qu’elle entreprend. Pour terminer, Liv Hewson fait également quelques apparitions. Vous avez pu récemment la voir dans Santa Clarita Diet ou Dramaworld. Un beau casting pour une magnifique saison. 

La saison 2 de Top of the lake est encore une fois un petit bijou. Jane Campion nous offre une série aussi magnifique que terrible. Elle est parfois difficile à regarder à cause des thèmes abordés mais elle ravira les amateurs de séries policières. Vraiment, si vous êtes passé à côté de cette série, regardez là ! 

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.