Critique « The Curious Creations of Christine McConnell » (Netflix) : La révolution des émissions culinaires

Critique « The Curious Creations of Christine McConnell » (Netflix) : La révolution des émissions culinaires

Critique « The Curious Creations of Christine McConnell » (Netflix) : La révolution des émissions culinaires

Réalisation

Univers visuel

Humour

Montage

Créativité

Summary:
The Curious Creations of Christine McConnell fait le pari de la nouveauté et réussit grâce à un mélange subtil d'humour noir, de pâtisserie et d'ambiance effrayante.

94%

Brillant !

Si vous cherchez la parfaite série à regarder pour Halloween et pour épater vos invités lors de votre soirée déguisée annuelle, The Curious Creations of Christine McConnell est le programme qu’il vous faut. Netflix a décidé de sortir des sentiers battus en révolutionnant les émissions de cuisine à l’aide de Christine McConnell. La série propose une immersion totale dans le monde étrange de la reine des gâteaux hyper réalistes et effrayants.

La série reprend les bases des shows culinaires en présentant des recettes, mais la ressemblance s’arrête là ! La plateforme de vidéo à la demande et la pâtissière ont créé leur propre genre en mélangeant intrigue, humour sarcastique, marionnettes et décors très travaillés. On est bien loin du studio ultra-éclairé et moderne.

Avec Christine McConnell, vous entrez dans un manoir inquiétant rempli de bêtes curieuses et affreuses, mais aussi très attachantes qui jouent les partenaires d’écrans de la présentatrice. Elle est accompagnée de Rose, un raton-laveur ramené à la vie façon Frankenstein ou encore Rankle, un chat momifié. Les marionnettes délivrent des scènes cocasses et particulièrement drôles alors qu’elles se chamaillent constamment sous l’œil bienveillant de Christine.

The Curious Creations of Christine McConnell

Un rappel à l’univers gothique de Tim Burton 

On voit également apparaître tout au long de la saison la star du burlesque, Dita Von Teese qui joue un fantôme enfermé dans un miroir. Quant à Christine, la jeune femme arbore un look de femme au foyer chic des années 50, ce qui dénote totalement du décor tout droit tiré des films de Tim Burton qu’on aperçoit tout au long de la série. Elle joue sur cette dualité qui rend les épisodes aussi passionnants.

Le plus fascinant dans cette saison est le talent de Christine McConnell : elle est capable de reproduire son propre manoir en gâteau de façon très réaliste, mais aussi des araignées et des os plus vrais que nature ! La magie de son univers opère quand elle réalise ses créations. On quitte la sphère de la cuisine pour entrer dans celle de l’art.

The Curious Creations of Christine McConnell

C’est là toute l’intelligence de cette série : elle emprunte tous les éléments intéressants et les codes de la cuisine comme les plans larges et travaillés sur les créations sucrés, mais elle se débarrasse des contraintes. Même sans être intéressé par le monde culinaire, on est plongés dans une histoire à suspens où on suit le quotidien de Christine, tour à tour, avec sa cousine folle qui tente de l’assassiner ou bien avec Norman, son nouvel amoureux psychopathe.

Un renouvellement de l’émission culinaire

Toutes les situations qu’elle rencontre permettent d’introduire des nouvelles recettes improbables et incroyables. L’émission culinaire est mélangée à une storyline qui crée une sorte d’attente pour connaître la suite des aventures. Toutefois, Christine ne fait pas uniquement de la pâtisserie, elle nous apprend aussi à faire des bougies et à coudre. Avec elle, tout apparaît comme étant d’une simplicité déconcertante ! 

The Curious Creations of Christine McConnell est un petit bijou de conception et réalisation. C’est l’univers de la pâtissière qui rend la série si attrayante. Elle mélange totalement les genres avec une aisance peu commune pour créer sa propre marque de fabrique. La série comble toutes les attentes saisonnières à l’approche d’Halloween et rend adorable l’effrayant et l’étrange. Le dernier épisode finit d’ailleurs en apothéose la saison avec l’organisation d’un dîner d’Halloween et un banquet rempli de créations incroyables : cela résume parfaitement l’ensemble de la série et son ambiance digne de la Famille Addams.

The Curious Creations of Christine McConnell
The Curious Creations of Christine McConnell représente aussi l’idée d’acceptation, car tout au long des épisodes, Christine semble être une figure maternelle douce et tolérante. Elle accepte dans sa maison ces créatures dont personne ne veut et revendique son côté bizarre. En exposant son univers, elle inspire et invite ses spectateurs à faire de même. On retrouve ainsi, à travers cette émission culinaire innovante, un nouvel univers pour les gens qui revendiquent leur caractère unique et bizarre.

Bande-annonce : The Curious Creations of Christine McConnell 

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.