Critique « Somewhere Between » (Netflix) : Une série à suspens au potentiel gâché

Critique « Somewhere Between » (Netflix) : Une série à suspens au potentiel gâché

Critique « Somewhere Between » (Netflix) : Une série à suspens au potentiel gâché

Scénario

Jeu d'acteur

Montage

Réalisation

Suspens

Summary:
"Somewhere Between" propose une histoire intéressante qui n'aboutit pas à cause d'un potentiel gâché par une réalisation et un montage mal exécutés, ainsi qu'un jeu d'acteur en demi-teinte.

52%

Décevant

La série Somewhere Between, initialement diffusée sur ABC puis sur Netflix, raconte l’histoire de Laura Price, une journaliste qui mène l’enquête sur un tueur en série. Elle apprend en direct à la télévision que ce dernier a kidnappé sa fille et va la tuer. L’histoire de base semble plutôt simple, mais le scénario initial est bouleversé lorsque Laura Price essaye de se suicider, mais survit en revenant dans le passé, une semaine plus tôt. Sur fond de prédictions obscures et de voyage dans le temps, elle a le moyen de sauver sa fille, toutefois, sans savoir qui est le tueur. Elle enquête pour découvrir son identité.

Le pilote traduit une envie de dire beaucoup de choses dans un seul épisode pour convaincre l’audience. Le début est chargé, et même souvent brouillon. Les histoires s’entremêlent, car on ne suit pas uniquement Laura Price, mais aussi Nico Jackson, dont le frère est dans le couloir de la mort, après l’assassinat de sa fiancée. C’est le procureur de la ville, Tom Price (le mari de Laura) qui a mis son frère en prison. Nico aurait aussi dû mourir le même jour que Laura Price, mais il a également survécu : tous deux ont un but à accomplir. Le premier épisode est marqué par une volonté d’en montrer le plus possible, ce qui le rend presque indigeste.

somewhere between Netflix
Toutefois, après avoir persévéré jusqu’au deuxième épisode, on peut voir les connections s’établirent et l’histoire se construire au fil des minutes. La production a réussi à installer un rythme qui permet de faire monter la pression crescendo. En effet, très vite, on apprend qu’il y a bien plus à l’histoire que ce que Laura et Nico pensent savoir. On peut suivre leurs découvertes au fil des épisodes.

Un jeu d’acteur difficile à saluer

L’histoire reste intéressante, mais le jeu des acteurs apparaît en demi-teinte. Laura Price, interprétée par Paula Patton, exagère les émotions au point d’en devenir parfois agaçante. Les autres personnages quant à eux, ne poussent pas assez leur jeu d’acteur : JR Bourne (Teen Wolf), qui interprète Tom Price, a un rôle très prometteur, mais cela semble tomber à l’eau car il n’exploite pas la profondeur du personnage et le rend presque inutile. De même pour Devon Sawa (Hawaii 5-0), qui joue Nico Jackson et reste en surface du rôle.

Somewhere between Netflix
L’histoire a un potentiel très inexploité. Les scénaristes ont voulu traiter trop d’éléments en si peu d’épisodes. Il aurait sûrement été plus intelligent d’alléger les épisodes pour en faire une saison plus longue ou autrement, pour maintenir l’intérêt des spectateurs, de créer un cliffhanger pour annoncer une saison 2. L’ensemble de la série est contenue dans une seule saison de dix épisodes, ce qui paraît bien trop court pour résumer une histoire aussi dense surtout avec différentes histoires entremêlées.

Des épisodes trop chargés 

La durée particulièrement courte de la saison ne permet pas de s’éterniser sur des événements ou de pousser différentes pistes. L’intrigue reste correcte pour attirer l’attention du spectateur durant quelques épisodes, mais il serait difficile de faire plus en gardant une réalisation aussi superficielle.

Somewhere between, Netflix
Leur enquête est ce qui permet de relever le niveau de la série et qui nous maintient presque en haleine tout au long de la saison. Ce sont les moments d’action qui relancent l’histoire et rattrapent les passages parfois faits de non-sens ainsi que le montage incohérent. La saison contient de nombreux moments à vide où on remarque une véritable déconnexion entre les événements.

Cela reste toutefois une série correcte à regarder pour se divertir. Elle est courte avec seulement dix épisodes, ce qui ne demande pas beaucoup d’engagement. La fin, quant à elle, ne laisse pas de doute sur une seconde saison, qui ne verra jamais le jour. Il est donc dommage de voir qu’une série avec autant de potentiel, finisse par échouer à cause d’un manque de prise de risque de la part de la chaîne ABC et du réalisateur. 

 

Bande-annonce : Somewhere Between

1 Comment on this Post

  1. Pas de saison 2 ! Je suis déçu de ne pas savoir comment Nico et Laura ont déjoué le destin…

    Répondre

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.