Critique « Sense8 » – épisode final (Netflix) : l’amour triomphe toujours

Critique « Sense8 » – épisode final (Netflix) : l’amour triomphe toujours

Critique « Sense8 » – épisode final (Netflix) : l’amour triomphe toujours

Réalisation

Scénario

Casting

Summary:
La série "Sense8" s'achève sur un final qui aura su nous convaincre. Si la série a quelque peu perdu de sa magie après la première saison, elle s'accroche fermement à cette étincelle de merveille qui lui a donné la chance d'avoir une vraie fin. Cet épisode final est une réussit et permet à la série de s'achever avec honneur.

90%

Une parfaite conclusion

Nous l’attendions avec impatience et le voilà enfin : l’épisode clôturant la série Netflix Sense8 est sorti ce vendredi 8 juin. Après l’annonce catastrophique de l’annulation de la série en juin dernier, Netflix a finalement accepté (au vu, entre autres, des nombreuses pétitions de fans en faveur d’un retour de la série) de réaliser un unique épisode afin d’offrir une fin véritable à nos sensitifs. Découvrez ci-dessous notre critique sans spoilers du point final de Sense8.

Un petit récapitulatif s’impose avant même de visionner l’épisode. Concrètement, qu’est-ce que Sense8 et surtout, où avons-nous laissé la série en mai dernier ? Sense8, ce sont huit individus vivant aux quatre coins de la planète qui se retrouvent soudainement connectés par un lien psychique et sensoriel plutôt difficile à expliquer. Ils peuvent à tout moment se parler, s’entendre, se voir, et même interagir à la place des autres sans qu’ils soient présents physiquement. À peine ont-ils le temps de prendre conscience de ce qui les relie qu’ils sont poursuivis par une agence spécialisée, la BPO, qui cherche à les neutraliser pour une raison qu’il leur reste à découvrir.

Attention spoilers de la saison 2 : À la fin de la deuxième saison, Wolfgang est retenu prisonnier par la BPO suite à la trahison de Lila, une sensitive d’un autre cercle. Pour se venger et espérer récupérer leur ami, Will, Riley, Kala, Nomi, Sun, Capheus et Lito réussissent à capturer Whispers, le cerveau de la BPO, ainsi que Jonas.

« Amor Vincit Omnia. »

« L’amour triomphe toujours. » Ce vers de Virgile qui donne son nom à notre fameux épisode synthétise en quelques mots l’essence de l’épisode, et même de la série. En effet, Sense8 n’aurait jamais pu revoir le jour si ce n’avait été grâce à l’amour que lui portaient ses fans. Et l’amour, croyez-nous, il n’est pas laissé de côté ! L’épisode, fidèle au reste de la série, se concentre sur l’évolution de ces personnages que nous aimons tant ; et si les sensitifs sont bien entendu au cœur de tout, les personnages secondaires ne sont pas pour autant mis sur le côté. Chacun s’y retrouve et tous ont droit à leur présence à l’écran, leur moment de gloire et surtout leur au revoir.

La connexion entre les sensitifs étant désormais établie, plus besoin d’expliquer longuement le principe de cette connexion : comme depuis le début, Sense8 se veut une série portée sur le ressenti et cela ne change pas d’un poil dans cet épisode. C’est fluide, c’est puissant, ça nous donne les larmes aux yeux et ça nous fait rire, bref : nous retrouvons tout ce qu’on aime de Sense8.

Paris, Paris, Paris !

La capitale française, la ville de l’amour, de la culture et du bon pain : vous l’aurez compris, la ville de Paris a accueilli une énorme partie du tournage de cet ultime épisode ! Entre la Tour Eiffel et l’appartement dans lequel notre cercle de sensitifs favori s’est réfugié, les images de la capitale française ne manquent pas. Il faudra souligner notamment le caractère exceptionnel de la dernière demi-heure de l’épisode durant laquelle se déroule l’une des scènes les plus attendues par les fans dans un lieu absolument exceptionnel de la capitale !

La France semble avoir été mise à l’honneur dans cet épisode : la ville de l’amour aurait-elle tant conquis le cœur de Lana Wachowski ? Entre une utilisation fréquente du français et la démonstration évidente mais drôle du cliché parisien, on ne peut douter un instant qu’il ne s’agisse ici d’une forme de déclaration d’amour aux fans, comme une manière de dire une dernière fois en images « Je vous aime » depuis une ville symbole d’humanisme et d’amour.

Tout va très vite

Malgré tout l’amour que nous portons à Sense8, il faut néanmoins noter que ce dernier épisode qui a pour rôle d’achever la série se ressent bel et bien comme une conclusion un peu hâtive. Bien entendu, comme Lana Wachowski avait prévu une troisième saison entière pour 2018, tout se condense en 2h30 (soit l’équivalent de deux épisodes et demi) et tout va un peu vite. Trop vite ? Peut-être un peu trop vite, oui. Toujours est-il que les scènes d’actions sont très nombreuses, plutôt sanglantes, mais toujours aussi épatantes, et on arrive tout de même à trouver quelques instants de répits dans des scènes plus tranquilles, tantôt drôles, tantôt romantiques. Le rythme effréné de l’épisode, malgré un montage absolument parfait, nous plonge rapidement et entièrement dans l’intrigue, ne nous laissant parfois même pas le temps de tout comprendre. Il faut avouer qu’ils ont été nombreux, ces moments où l’on se demande si ça vaut le coup de revenir quelques secondes en arrière ; mais la beauté de la série nous rattrape et on se laisse encore une fois emporter par la vague..

C’est toujours une bien triste chose que d’assister à la fin d’une merveille telle que Sense8. Ce dernier épisode en est bien la preuve, l’union et l’amour font la force et c’est bel et bien la force des fans de Sense8 qui a permis à la série de renaître de ses cendres pour un dernier souffle. L’aventure s’est terminée mais la série aura su laisser une empreinte débordante d’amour, de liberté, de tolérance et de tant d’autres vertus que les fans ne cessent de redécouvrir et n’oublieront pas de sitôt. L’intégralité de la série est disponible sur Netflix depuis le 8 juin 2018.

Bande-annonce : Sense8, épisode final

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.