More
    More

      [Critique] Grey’s Anatomy : un final entre émotions et bonheur

      Grey’s Anatomy termine sa saison 13 en beauté avec l’épisode Ring of Fire. Notre critique.

       

      Un départ humain

      S’il y a bien une chose que Shonda Rhimes sait faire, c’est conclure ses saisons. Nous avons tous en tête les season finals spectaculaires  comme celui de la tuerie au sein de l’hôpital (saison 6) ou bien encore l’accident d’avion à la fin de la saison 8. Ring of Fire est la suite directe de l’épisode True Colors. Stephanie a mis le feu au violeur qui la retenait en otage mais cela a conduit à une explosion. Pendant ce temps, Owen apprenait que sa soeur Megan, qu’il croyait décédée depuis dix ans, venait d’être retrouvé par l’armée américaine. Au lancement de l’épisode, nous n’avions qu’une crainte : que Stephanie (Jerrika Hinton) soit décédée. L’actrice avait en effet annoncé son départ de la série il y a quelques semaines et cela aurait été évidemment la solution de facilité.

       

      Mais non, Shonda Rhimes nous a concocté un départ 24-Sas1608larmoyant, nous laissant une belle image d’un personnage que nous allons regretter. Stephanie a passé la majeure partie de sa vie dans les hôpitaux, entre sa maladie quand elle était enfant et ses études. L’épreuve qu’elle vient de traverser n’est que la suite logique de son cheminement personnel. Elle doit vivre sa vie, sa propre vie loin de tout cela. Nous avons bien sûr tremblé quand le personnage a décidé d’aller chercher son badge dans les flammes. Mais c’est allongé sur un lit d’hôpital que nous faisons nos adieux à la résidente, blessée mais bien vivante. Il est des personnages qui survolent le temps et les séries, qui ne font pas d’éclats mais auxquels nous nous attachons. Stephanie faisait partie de ceux-là et elle va forcément un peu nous manquer la saison prochaine.

       

      Du côté d’Owen (Kevin McKidd), c’est toujours le choc. Sa sœur qu’il croyait décédée il y a dix ans était en réalité prisonnière de l’ennemi. Son retour aux Etats-Unis provoque chez lui une immense vague de culpabilité. Amelia est là pour le soutenir et le prendre littéralement par la main. Nous nous doutions depuis un moment qu’il y avait quelque chose du côté de cette storyline, il n’y a plus qu’à espérer qu’elle ne vienne pas gâcher la saison prochaine en nous ramenant un Owen dépressif. Une lueur d’espoir pour son couple est en tout cas palpable, il serait tant d’avancer… Cette annonce est aussi importante pour Nathan (Martin Henderson), puisqu’il partageait la vie de Megan. La réaction de Meredith (Ellen Pompeo) est juste parfaite et nous démontre l’évolution du personnage depuis la première saison. Elle sait ce qu’elle ferait si elle était à sa place et si c’était Derek, elle ne se voile pas la face et l’encourage à foncer. Une belle leçon d’humanité de la part du personnage.

       

      Des ouvertures vers la prochaine saison

      9-Sas1608La réunion du couple April/Jackson s’éloigne à vue d’œil. En effet, cet épisode appuie les sentiments naissants du chirurgien plasticien pour Maggie (Kelly McCreary) et cela semble être réciproque. La voir gronder Jackson (Jesse Williams) est à la fois hilarant mais aussi très triste quand on aperçoit le regard d’April (Sarah Drew). Une storyline qui s’annonce intéressante la saison prochaine, malgré notre envie de voir le couple enfin réuni.

       

      Le Dr Minnick (Marika Dominczyk) ne pense qu’à elle et est persuadée d’être la meilleure. C’est d’ailleurs ce qui lui coûte son emploi dans cet épisode après avoir oublié de signaler la disparition de Stephanie à la police. Dans un face à face avec Bailey (Chandra Wilson), Catherine (Debbie Allen) et Richard (James Picken Jr), la jeune femme ne peut que constater que sa méthode de robot n’est pas la bonne. Elle quitte l’hôpital mais aussi Arizona (Jessica Capshaw). Cette dernière mérite la saison prochaine de retrouver l’amour, peut-être en dehors de l’hôpital pour une fois ?

       

      Ce dernier épisode de la saison 13 de Grey’s Anatomy sert à la fois de conclusion à plusieurs intrigues (le Dr Minnick, le parcours de Stephanie) mais aussi d’ouverture sur la prochaine saison avec le rapprochement de Maggie et de Jackson mais aussi et surtout le retour de Megan, qui devrait chambouler une bonne partie des personnages. Après une moitié d’épisode mouvementée, la deuxième partie se veut plus solaire. La voix-off de Meredith est bien ancrée dans nos têtes et résonne au plus juste…

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.