Critique « Better Call Saul » S4E1 (Netflix) : l’enterrement qui dévaste Jimmy

Critique « Better Call Saul » S4E1 (Netflix) : l’enterrement qui dévaste Jimmy

Better Call Saul a fait son retour ce mardi sur Netflix. Cette nouvelle saison s’annonce bien plus sombre.  Décryptons ensemble le première épisode. 

L’alter-égo de Jimmy fait une crise cardiaque

Le première épisode de la saison 4 s’ouvre sur une scène déroutante en noir en blanc, comme on en retrouve fréquemment dans les séries réalisées par Vince Gilligan. Il semblerait qu’elle représente un alter-égo de  Jimmy. Il s’agit du même acteur, légèrement différent cependant. Dans la première scène, cet alter-égo fait ce qui semble être une crise cardiaque et donc une infinité de tests à l’hôpital. Il semble inquiet au moment de partir, comme s’il n’avait pas de papiers en règle. Il donne un numéro de sécurité qui semble bidon, avant de réussir à quitter l’hôpital sans soucis. Une des interprétations possible serait que cet alter-égo est une image de ce que serait la vie de Jimmy s’il n’avait pas fait de droit. Ces scènes en noir et blanc feront certainement office de préface pour chaque épisode de cette nouvelle saison, ce qui apporterait un nouvel angle intéressant pour l’histoire de Jimmy.

Kim, l’éternel pilier de Jimmy

Jimmy est un support incroyable pour Kim depuis l’accident de voiture, et même depuis toujours. Ils ont monté leur cabinet ensemble, Jimmy a toujours cru en Kim. Mais dans ce nouvel épisode, c’est Jim qui a besoin de Kim. Et elle vraiment présente pour lui durant cet épisode douloureux, où Jimmy affronte la mort de son frère. Elle le soutient sans avoir besoin de mot. Ils trouvent tout deux réconfort dans l’alcool pour affronter cette difficulté ensemble. Ce qui compte, c’est qu’ils sont là l’un pour l’autre, et ça fait chaud au cœur de voir que leur relation est stable et capable de tout, supporter même le deuil

Jimmy va t-il lâcher le droit?

Au début de l’épisode, Jimmy se prépare à trouver un emploi bien loin du droit. Pendant la saison 3, Jimmy a auditionné Chuck en le faisant passer pour fou. Depuis, sa conscience le travaille et il ne semble pas prêt à retourner plaider. L’accident de Kim lui a permis de prendre du recul avec le métier d’avocat. Cependant, bien qu’il semble bien décider à quitter le domaine de la loi depuis qu’il a agit contre son frère, nous savons, au vu de l’histoire de Breaking Bad, que Jimmy McGill deviendra Saul Goodman, avocat du grand banditisme. On attend d’ailleurs avec impatience que Gus prenne de plus en plus d’importance dans l’histoire. 

L’enterrement de Chuck

Visuellement et au niveau scénario, l’enterrement était extrêmement perturbant. Nous avons assisté aux nombreuses condoléances des anciens collègues de Chuck, qui semblent être un supplice pour Jimmy. Cette scène dure quelques minutes. Cependant, les réalisateurs ont choisi de ne pas montrer réellement l’enterrement, ce qui est un choix assez singulier. La scène se coupe brusquement et reprend dans la voiture après l’enterrement. Enfin, l’épisode se termine sur la culpabilité de Howard Hamelin. Il avoue à Jimmy et Kim qu’il se sent très responsable de la mort de Chuck, qui est un suicide. Howard l’avait poussé vers la sortie du cabinet Hamelin Hamelin et McGill parce que les assurances coûtaient trop cher.  À cet instant, Jimmy a une réaction d’indifférence la plus totale, qui clôt l’épisode dans un brouillard assez déconcertant. Jimmy semble perturbé, dévasté sans être conscient de cela. Cela annonce donc une saison plus sombre, plus noire.   

On se retrouve la semaine prochaine pour le second épisode de la saison 4 de Better Call Saul sur Netflix ! 

2 Comments on this Post

  1. Bonjour,
    Juste pour votre gouverne, les séquences en noir et blanc sont des flash forwards. Il s’agit de la vie de Jimmy sous une fausse identité suite à sa cavale relative à l’affaire Walter White, des années plus tard. Si vous aviez suivi la série Breaking bad dont la série est un « spin off », vous l’auriez compris de suite. Bien à vous. Juan

    Répondre
    • PAUL FERNET

      Exact de plus dans les saisons précédentes de Better Call Saul, on voit Jimmy regarder ses vidéos publicités de Saul Goodman en boucle, chez lui, durant les flash forwards. À cet instant Jimmy regrette cette époque. Impossible donc qu’il s’agisse d’une autre timeline… Suivez un peu et faites votre job de critique.

      Répondre

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.