More
    More

      Arrow : critique de l’épisode 5×08 – Invasion ! Partie 2

      Deuxième partie du grand crossover des séries de l’Arrow-Verse. Le huitième épisode de la saison 5 d’Arrow a été diffusé mercredi 30 novembre sur la chaîne américaine CW. Un épisode encore plus particulier puisqu’il s’agit aussi du centième épisode de la série ! Un petit évènement qui se fête dans cet épisode, tout en poursuivant l’intrigue autour des Dominators…

      Note : Vous pouvez consulter la critique de l’épisode de The Flash, première partie du crossover.

      On se lance aujourd’hui dans un épisode particulier pour deux raisons. La première est que la série Arrow fête son centième épisode, ce qui n’est pas rien pour une série. La seconde est de poursuivre l’intrigue du crossover, qui a débuté dans The Flash. La situation qui se présente à nous n’est pas forcément la plus idéale comme nous allons pouvoir le constater.

      13-serieserieOn retrouve donc nos héros tels qu’ils étaient à la fin de l’épisode précédent. Green Arrow, Sara et les autres sont capturés par les Dominators. Oliver Queen (Stephen Amell) se trouve projeté dans une sorte de réalité alternative où il s’apprête à épouser Laurel Lance (Katie Cassidy). C’est un véritable bonheur de retrouver l’actrice dans son rôle. On se rend compte à ce moment-là que le personnage comptait énormément dans la série, et que depuis son décès, rien n’est tout à fait pareil.

      On plonge alors dans une sorte de plaisir coupable. On découvre un monde ou Robert et Moira Queen (Jamey Sheridan & Susanna Thompson) sont toujours en vie, où Laurel et Sara (Caity Lotz) partagent de jolis moments et surtout où Diggle (David Ramsey) est The Hood ! Même Deathstroke est présent ! Tout aurait pu être parfait si nous n’étions pas en plein milieu du crossover !4-serieserie

      On peut dire que les scénaristes ont réussi à fêter dignement ce centième épisode, mais celui-ci est très mal placé dans l’intrigue ! En effet, pendant que l’on découvre la vie rêvée d’Oliver et de Laurel, le reste de la team est toujours confronté aux Dominators. Il faudra beaucoup d’ingéniosité (et de raccourcis aussi !) à Cisco (Carlos Valdes), Felicity (Emily Bett Rickards), Curtis (Echo Kellum) et Ray (Brandon Routh) pour rattraper l’intrigue principale. Cela a tendance à nous faire oublier la dangerosité des Dominators !

      En ce qui concerne les apparitions, Supergirl (Melissa Benoist) et The Flash (Grant Gustin) font de la simple figuration. L’apparition de René « Wild Dog » Ramirez (Rick Gonzales) n’est là que pour exprimer des craintes envers les métahumains, avant de prendre part au combat. Il va falloir maintenant que la troisième partie du crossover, dans le septième épisode de DC’s Legends of Tomorrow, apporte une conclusion satisfaisante à l’intrigue.

      7-serieserieOn peut parler de réussite si l’on s’en tient uniquement à la célébration du centième épisode d’Arrow. Laurel nous permet, par son retour, de lui faire nos adieux (comme peuvent le faire les personnages) et aussi d’apporter un rayon de soleil à l’épisode. On a craint de perdre Thea (Willa Holland), qui ne voulait pas retourner à la réalité. On a frissonné lors de l’apparition de Deathstroke (Manu Bennett), de Malcolm Merlyn (John Barrowman) et de Damian Darhk (Neal McDonough). Pour les fans, revoir tous ces personnages est un pur plaisir. On se dit que les scénaristes se souviennent des 99 épisodes précédents, et on les en remercie. Même Tommy (Colin Donnell) n’est pas oublié !

      En conclusion, un anniversaire célébré en beauté pour Arrow, qui nous délivre un bel hommage. On ressent bien la maturité des personnages, leur évolution durant ces cinq saisons. Un bémol tout de même quand à la place de cet événement. L’intégrer au cœur du crossover n’était certainement pas la chose la plus judicieuse à faire. On craint un peu que cela se termine en pétard mouillé. DC’s Legends of Tomorrow qui doit clore l’intrigue, a du pain sur la planche. Et on en vient à se demander si ce crossover Invasion ! n’est pas uniquement entre deux séries…

       

       

      3 Commentaires

      1. C’est très mal fait, entre les épisodes 6 et 7 de Legends of tomorow, c’est complètement décousu, comme si on avait raté au moins deux épisodes. Il faut regarder les autres séries pour reprendre le fil. On arrive à recoller les morceaux, mais cette perte d’intrigue entre les deux est vraiment regrettable. Dommage.

      2. Je pense que cette phrase « Tout aurait pu être parfait si nous n’étions pas en plein milieu du crossover ! » résume parfaitement l’épisode de Flash, d’Arrow et très certainement Legends of Tomorrow. J’attendais beaucoup de cet event, mais là, c’était juste ridicule…..enfin… pas ridicule, mais disons que cet episode n’avait pas sa place à ce moment de l’histoire.

        Ceci dit, ça fait plaisir de revoir Deathstroke ^^

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité