Ennemi Public: TF1 proposera dès le 6 février la série belge

Ennemi Public: TF1 proposera dès le 6 février la série belge

Après la fiction française et les séries américaines, place à une toute nouvelle série belge sur TF1. Dès le lundi 6 février, vous pourrez découvrir Ennemi Public, une histoire captivante venue du plat pays…

460068

Ennemi public, c’est la nouvelle série télévisée belge et francophone de TF1. Un pari audacieux pour la chaîne française qui propose généralement, en plus de ses fictions françaises, beaucoup de séries américaines. Diffusée en Belgique depuis le 27 mars 2016 sur La Une, Ennemi Public compte pour le moment dix épisodes de 52 minutes.

Assassin d’enfants libéré en conditionnelle, Guy Béranger est accueilli par les moines de l’abbaye de Vielsart, un tranquille petit village des Ardennes. Il est placé sous la protection de Chloé Muller, une jeune inspectrice de la police fédérale, persuadée que, tôt ou tard, l’ancien criminel récidivera. Alors que la population s’indigne de la présence de l’ennemi public no 1 dans leur voisinage, la police apprend la disparition inquiétante d’une fillette du village…

On pense immédiatement à l’affaire Marc Dutroux qui avait fait grand bruit dans les années 90, et dans une moindre mesure à la série britannique Broadchurch, diffusée sur France 2. La série a été créé par Antoine Bours, Christopher Yates, Gilles de Voghel et Matthieu Frances. Elle a décroché à Cannes en 2016 le Coup de Coeur Award au MipDrama 2016 ainsi que le prix de meilleure interprétation masculine dans une série francophone pour Angelo Bison, l’interprète de Guy Béranger, au 7ème Festival Séries Mania à Paris.

Au casting, des acteurs belges peu connus en France mais aussi quelques acteurs français comme Clément Manuel, vu dans Ainsi-soient-ils et Falco.

Les deux premiers épisodes d’Ennemi Public seront à découvrir le lundi 6 février prochain à partir de 21h00 sur TF1.

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.