[Critique] Scandal saison 7 : La nouvelle Olivia est arrivée

[Critique] Scandal saison 7 : La nouvelle Olivia est arrivée

[Critique] Scandal saison 7 : La nouvelle Olivia est arrivée

Scénario

Acteurs

Réalisation

Summary:
Un lancement plutôt réussi pour la série Scandal. Nous avons hâte de découvrir les prochaines surprises de Shonda Rhimes.

80%

Un retour attendue !

Scandal est de retour sur ABC pour sa septième et ultime saison. En effet, après 7 années de manigances et de tromperies, Olivia Pope revient pour un dernier tour de piste. Notre critique.

 

Une série dont la fin est planifiée s’expose à des risques, notamment celui de rater sa conclusion en décevant les fans. Il faut espérer que Shonda Rhimes et son équipe soient préparés parce que l’attente est énorme. Scandal nous propose en effet depuis plusieurs saisons des intrigues plus ou moins travaillés mais la série a toujours su captiver les téléspectateurs. Avec ce premier épisode intitulé Watch Me, suite directe de la fin de la saison 6, nous sommes plongés directement dans les coulisses de la Maison Blanche. Suite à la crise cardiaque de Luna Vargas, Cyrus Beene a pris sa place en tant que vice-président tandis qu’Olivia se retrouve à la tête du B-613 à la place de son père. Elle a confié les clés de Olivia Pope & Associates à Quinn.

 

Place à Quinn Perkins & Associates !

C’est une toute nouvelle Olivia que nous découvrons. Forte et sûre d’elle, elle apprécie d’avoir du pouvoir et de contrôler les choses. La nouvelle présidente Grant souhaite faire passer un gros projet de loi en faveur de la gratuité de l’université. Pour cela, il faut des votes. Olivia est là pour faire pression, accompagnée de Cyrus. Mais est-il vraiment fiable ? Cet épisode nous montre un nouveau Cyrus. Il est loin le temps des retournements de veste, l’homme semble s’être assagi. Il est derrière la présidente quoi qu’il en coûte, malgré les doutes d’Olivia. Doutes toutefois atténués à la fin de l’épisode quand nous comprenons la manipulation de Miss Pope. Cyrus a réussi le test et peut donc, selon ses critères, rester à la Maison Blanche.

 

Olivia couche toujours avec Jack Ballard. Comme avant. Mais la situation n’est plus la même. Olivia est Le Commandant à présent. Il le comprendra bien vite en fin d’épisode. Tout en restant la même femme de caractère qu’avant, Olivia évolue et c’est Jack qui en fera les frais. Son début d’histoire avec le présentateur télé peut amener un peu de nouveauté, à voir le traitement de l’intrigue sur le long terme.

 

OPA n’est plus, place à QPA ! Quinn Perkins & Associates est dans le pétrin. Il n’y a plus de clients depuis le départ d’Olivia et il ne faut pas compter sur David pour en trouver. Heureusement, un cas se présente, ce qui permettra de lier tous les personnages entre eux. Il est plaisant de retrouver Abby, Quinn, Charlie et Huck malgré le peu de scènes. Quinn peut devenir une dirigeante excellente, à l’image de son mentor. Laissons-lui sa chance, épaulée comme elle est, cela peut donner du bon travail. La naissance prochaine de son enfant devrait pimenter le tout !

 

En conclusion, malgré l’absence du personnage de Fitz, Scandal nous revient en grande forme pour son dernier tour de piste. Les intrigues semblent tracées pour la saison, Olivia est plus forte que jamais et la galerie de personnages secondaires est efficace. Reste à savoir où tout cela va nous emmener et quelle sera la conclusion de la série…

Laissez votre commentaire