[Critique] DC’s Legends of Tomorrow saison 3 : Bienvenue à Aruba !

[Critique] DC’s Legends of Tomorrow saison 3 : Bienvenue à Aruba !

[Critique] DC’s Legends of Tomorrow saison 3 : Bienvenue à Aruba !

Acteurs

Scénario

Réalisation

Summary:
Mick, Jules César et Rip Hunter : la solution gagnante pour la série ?

83%

Une bouffée d'air frais !

DC’s Legends of Tomorrow est de retour sur la CW avec le lancement de sa troisième saison. Comment les Légendes vont-elles faire pour remettre le temps en ordre ? La réponse dans Aruba-Con ! Notre critique.

 

Après une saison 2 en grande forme, passée à combattre la Legion of Doom, nos Légendes méritaient quelques vacances. Malheureusement pour eux, jouer avec le temps et l’histoire n’est pas sans conséquences, comme le prouvait la fin de la saison précédente. Le crash du Waverider en plein Los Angeles envahi par les dinosaures valait le coup d’œil ! Un grand bourbier à réparer et le premier épisode de cette saison 3, intitulé Aruba-Con, entre dans le vif du sujet !

 

Le Bureau du Temps

Aussitôt les problèmes en vue, c’est au retour de Rip Hunter que nous assistons. Le capitaine, relativement absent des épisodes de la saison dernière, se trouve être le nouveau chef du Bureau du Temps, en charge de réparer les erreurs commises par les Légendes. Autant dire qu’il y a du boulot. Pour cela, il décide de dissoudre l’équipe et de reléguer le Waverider en simple simulateur, tout cela après avoir résolu le problème des dinosaures. Pour une entrée en matière, il faut reconnaître que la série ne perd pas de temps et maîtrise son sujet.

Tout le côté fun et décalé que nous apprécions dans DC’s Legends of Tomorrow est présent dans cet épisode : des dialogues geeks et soignés, des références à la pop culture et les répliques cinglantes de Mick. Découvrir le groupe dans une vie normale vaut aussi le coup d’œil, à l’image de Sara et de son patron ou bien de Nate qui joue les seconds violons auprès de Kid Flash. Cette simple vie est fort heureusement de courte durée et grâce à Ray et Nate, les voilà à nouveau rassemblés, prêts à filer avec le Waverider à la rencontre de Jules César à Aruba ! Il faut croire que Mick n’aura jamais les vacances qu’il désire tant ! Rien n’est jamais simple et en voulant réparer leurs erreurs, ils enchaînent gaffe sur gaffe au point de voir le monde dominé par les Romains et l’Amérique perdue ! Nos Légendes ne font pas mieux que le Bureau du Temps mais au moins ils essayent.

Nous pourrions croire que la série ne sait pas dans quelle direction elle va. C’est sans compter l’apparition d’une nouvelle menace, Mallus, née de toutes les bourdes de l’équipe. Rip fait en quelque sorte confiance à l’équipe de bras cassés malgré leurs méthodes « à la tronçonneuse » !

 

En conclusion, Aruba-Con est un bon épisode de lancement pour la saison 3 de DC’s Legends of Tomorrow. La série est de retour pour le plus grand plaisir des fans et n’oublie pas de récompenser la fidélité des téléspectateurs avec des dialogues teintés de pop culture. Une occasion de s’évader à bord du Waverider avant que les ennuis ne surgissent réellement, mais cela, c’est une autre histoire !

Laissez votre commentaire