Solidays 2015 : DIMANCHE

Solidays 2015 : DIMANCHE

Encore une merveilleuse journée ensoleillée pour ce dimanche aux Solidays 2015. Et c’est une lourde chaleur qu’il fallait affronter pour en profiter pleinement. Un dernier jour fort en émotions et en surprises avec une programmation intense !

Paul Janeway
Paul Janeway

Alors que nous entrons dans l’enceinte du festival, nous parvient la musique cadensée de Flavia Coelho. Mais malheureusement pas de temps pour se déhancher, nous avons rendez-vous avec Paul Janeway de St Paul & the Broke Bones, puis Nneka pour deux interviews.

 

Nous avons cependant le temps de retrouver Moriarty sur scène. On se laisse entraîner dans un voyage folk et blues à la fois. Une belle évasion tranquille et dynamique qui ne laisse pas le public indifférent. Une belle façon de se réveiller… Le genre de concert qui donne un ton nostalgique et tendre avant de repartir vers du son plus agité ! Nous aurons la chance de discuter avec Stephan Zimmerli, dit Zim Moriarty !

Yelle
Yelle

Tandis que Damian « Jr Gong » Marley nous secoue la scène de Paris, on aperçoit Yelle sur la Domino. Une ambiance électrique qui n’est pas pour déplaire au public. On se trémousse sur scène autant que sous le chapiteau.

Un autre événement nous attend :
La messe des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence !

C’est un moment plein de bon sens et d’amour. Sur scène, c’est une réunion haute en couleur et en fantaisie des membres de la sainte communauté des bonnes soeurs. Elles diffusent un message à la fois politique, sociale et philosophique. Elles prône le respect, la non-violence. Elles abordent différents thèmes en mettant l’accent sur la condition des LGBT : Violence, insulte, danger, protection, sexualité, religion, législation, travailleur/euse du sexe… traité avec humour et sérieux. C’est un des temps forts du festival, émouvant et poignant qu’on partage chaleureusement avec elles et le public réunit, poing levé pour continuer la lutte contre l’intolérance et l’inégalité.

Nneka
Nneka

De nouveau un choix cornélien s’offre à nous : mais après l’avoir rencontré, il nous a semblé évident de rejoindre Nneka, avec une pointe de regret pour Chinese Man. Un peu réservée comme à son habitude, la chanteuse nigérienne s’ouvre au fil de ses chansons, de plus en plus investie dans sa musique et de plus en plus expansive sur son message de paix et d’amour.

 

Color Party

Zebda
Zebda

Une belle surprise attend ensuite les festivaliers : une Color Party monumentale devant la scène Paris. Chacun muni de sachets de couleurs, c’est une tempête arc-en-ciel qui s’abat sur les solidays, recouvrant le public de pigments ! Un superbe moment partagé dans la joie et la bonne humeur par tous ! L’ambiance est à son paroxysme lorsque Zebda entre en scène.

St Paul & The Broken Bones
St Paul & The Broken Bones

Nous terminons le festival avec l’énergie débordante de Paul Janeway et son merveilleux groupe St Paul & The Broken Bones. Une voix groovy à souhait, déchirée et déchirante qui donne la chair de poule ; de la soul dégoulinante qui nous coule dans les reins et nous fait secouer nos postérieurs ! Un pur bonheur !

On quitte le festival non sans avoir entendu quelques notes du Djset de Fakear, qui a accepté de se confier quelques heures plus tôt dans une conférence de presse détendue.

Fakear
Fakear

Une très belle édition 2015 qui a été marquée par un temps clément et une douce chaleur. Espérons que tous les messages de solidarité, d’engagement, de paix, de respect des autres et de l’environnement, de tolérance et d’altruisme soient passés dans les toutes les oreilles aussi bien que la merveille musique que les artistes ont eu la générosité de partager avec nous !

On a déjà hâte d’être à l’année prochaine !

Laissez votre commentaire