“Solar Time’s Fable” : second album de Fabulae Dramatis, disponible depuis le 30 septembre 2017 !

“Solar Time’s Fable” : second album de Fabulae Dramatis, disponible depuis le 30 septembre 2017 !

Bonne nouvelle pour ceux qui sont friands de metal symphonique et curieux de nouveaux horizons, le second album de Fabulae Dramatis, intitulé Solar Time’s Fable, est disponible depuis le 30 septembre 2017.

Fabulae Dramatis

Groupe belge créé en 2011, Fabulae Dramatis a été formé par Isabel Restrepo (chant, sitar, harmonium, paroles, composition), Hamlet (basse, paroles, composition et chant), et Daniel Diaz (guitare, composition et basse). Egalement composé d’Isadora Cortina (chant, composition), Maxime Moreira (tambours) et Wesley Beernaert (chant, paroles), le groupe a sorti un premier album, intitulé Om en 2012.

Solar Time’s Fable s’inscrit dans la continuité de ce premier album, présentant une grande variété de styles musicaux et de chants. En témoigne l’importante liste d’invités ayant participé aux titres de l’album. On peut ainsi retrouver Christhope Lardinois (djembé et saxophone), Billy Mickelson (violoncelle), Veerle Hemeryck (flûte), Loni Cornelis (violon), Andrés Camilo Silva (piano et arrangements) et Bram van Weverberg (accordéon).

La simple énumération de tous les instruments utilisés dans la composition de l’album ne suffit pas à elle seule à décrire l’éventail de styles musicaux non seulement au sein de l’album, mais également au sein des chansons elles-mêmes. Variant les plaisirs, Fabulae Dramatis passe d’un registre à un autre au sein d’un même titre, tantôt avec une légère transition instrumentale ou vocale, tantôt avec un léger silence. Le groupe fait fi des principes et des habitudes pour laisser libre cours à sa fièvre créatrice.

Fabulae Dramatis

Des influences jazz de Sirius Wind à l’inspiration latine de Roble Para El Corazón (Wood), Fabulae Dramatis ne fait pas qu’explorer différents styles musicaux, mais nous raconte aussi différentes histoires issues de cultures variées. Les onze titres de l’album nous font faire le tour du monde, traversant des mers calmes comme des zones de tempête où les chants gutturaux se mêlent au chant symphonique.

Chez JustFocus, on a un petit faible pour les chants clairs qui laissent ressortir le côté angélique des voix féminines, et les magnifiques timbres rauques des voix masculines. Ces passages permettent de faire ressortir davantage les mélanges entre instruments et styles musicaux et sont le véritable point fort de ce deuxième album.

Passant sans crier gare d’une douce musique d’ambiance à du metal symphonique, des murmures au chant guttural, Solar Time’s Fable ravira sans aucun doute les fans du premier album de Fabulae Dramatis. Quant aux autres, ce sera, sinon une jolie découverte, du moins une belle invitation au voyage !

Laissez votre commentaire