Skunk Anansie à la Cigale

Skunk Anansie à la Cigale

S’il fallait un mot pour qualifier ce concert : exceptionnel ! 20 ans d’existence et toujours aussi bon, le groupe anglais Skunk Anansie a fait vibrer la cigale pendant plus de 2h la nuit dernière.

Et tout commence par la première partie de Karima Francis (dont je vous avais parlé dans un précédent article : ICI). Cette jeune femme, simple, humble et très enthousiaste a très vite conquit le public parisien qui ne la connaissait pas encore. Dès les premières notes, on a des frissons et on se laisse envoûter par le son de sa voix. Elle parle un peu avec le public, essaye de faire sa promo en expliquant qu’elle n’est pas douée pour ça, et qu’elle préfère rencontrer directement son public pour papoter avec ceux qui le veulent avant le concert de Skunk Anansie au merchandising.

Très fière aussi de jouer devant sa mère et quelques amis venus la voir pour la première fois sur une scène parisienne.
J’ai eu la chance de pouvoir la saluer. Une fille charmante, très souriante et qui malgré ses belles chansons mélancoliques, respire la fraîcheur et la joie de vivre.

Après ce moment de grâce, salué par une belle ovation, la Cigale est plus que prête à recevoir Skunk Anansie. Le groupe fête ses 20 ans cette année, et n’a rien perdu de son énergie et de sa superbe.

[box_dark]

Setlist :

  1. Brazen (Weep)
  2. Because of You
  3. Infidelity (Only You)
  4. I Hope You Get to Meet Your Hero
  5. Charity
  6. 100 Ways to Be a Good Girl
  7. I Believed in You
  8. Secretly
  9. You Saved Me
  10. I Will Break You
  11. God Loves Only You
  12. You’ll Follow Me Down
  13. You Do Something To Me (Paul Weller cover)
  14. Weak
  15. My Ugly Boy

Rappel : 

  1. Hedonism (Just Because You Feel Good)
  2. Twisted (Everyday Hurts)
  3. Charlie Big Potato

Rappel : 

  1. I can Dream

[/box_dark]

Le concert a duré plus de 2h avec 2 rappels. L’ambiance était conviviale, chaleureuse et électrique. En effet, ce n’est pas parce que le groupe a joué en acoustique, qu’il n’a pas réussi à secouer tout le monde. Peu habituée à une fosse réduite et tranquille où le public est assis confortablement sur des fauteuils, la chanteuse a rapidement fait remarquer avec humour qu’elle était impressionnée. Mais le contact se fait rapidement avec ses fans et l’échange devient pétillant, drôle.

Skin est à la fois classe et très sexy. Elle joue comme à son habitude avec le premier rang, et on assiste à des scènes de drague, des discussions hilarantes, des ovations qui l’empêchent de parler : « Only in Paris » souligne-t-elle, heureuse d’être en France. Elle constate d’ailleurs qu’il y a une nouvelle génération dans la salle. Elle plaisante avec les parents et s’excuse auprès des enfants pour la rudesse de ses textes, qu’il ne faut pas écouter Tata Skinny et qu’elle dit plein de grossièretés qu’il ne faut pas répéter.

    
    

La complicité entre les membres du groupe est palpable, et on a finalement l’impression de passer une soirée dans leur salon à discuter et délirer avec eux. Ils se vannent, racontent des anecdotes, dévoilent des petits détails de leur vie. On découvre 2 nouveaux musiciens dans la bande. En plus de Ace le guitariste, Mark Richardson le batteur et Cass le bassiste, sont venus s’ajouter Len Arran à la guitare acoustique, et Erika Footman au piano et aux chœurs. Cette dernière est d’ailleurs la femme de Mark Richardson, et une jeune artiste qui a sorti un EP Onna Bugeisha en novembre 2013.

[button link= »http://www.officiallyerika.com/ » variation= »red »]Site d’Erika[/button]

Ce live exceptionnel, le groupe l’a déjà enregistré à Londres au Cadogan Hall. Leur volonté au départ était de rejouer leurs morceaux anciens et récents avec une nouvelle dimension, orchestrée différemment. Une expérience acoustique, une interprétation plus intime à partager dans des salles à taille humaine, et la Cigale répondait parfaitement à leurs besoins.

[vsw id= »C8UblJh-WJM » source= »youtube » width= »575″ height= »400″ autoplay= »no »]

 Une excellente soirée donc et une qualité de live hors du commun disponible depuis octobre dernier en CD :

[button link= »http://musique.fnac.com/a6387456/Skunk-Anansie-An-acoustic-Skunk-Anansie-live-Inclus-DVD-CD-album » variation= »moss »]Acheter Skunk Anansie acoustic[/button]

4 Comments on this Post

  1. Bravo Noucky pour cet article. C’est ce que j’ai ressenti samedi soir. Des concert comme ça j’en veux tous les jours ! Moi aussi j’aurais aimé amener mon petit de 5 ans mais ca fait un peu tôt lol.
    Manu

    Répondre
    • Merci pour ton commentaire ! Je suis bien d’accord 🙂 C’était un instant précieux et magique qu’on a envie de vivre plus souvent !

      Répondre
  2. Bel article et jolies photos, merci.
    Mais la setlist n’est pas bonne.
    Il manque un titre (celui inédit pas encore sorti sur un album) et surtout le dernier rappel était « I can dream » 😉
    Fred

    Répondre
    • Merci pour ce commentaire et pour la correction !
      Est-ce que tu as le nom du titre inédit ? je n’ai pas réussi à le retrouver…

      Répondre

Leave a Comment