« Sanctify » : le retour futuriste grandiose de Years & Years

« Sanctify » : le retour futuriste grandiose de Years & Years

Première partie d’une série de clips futuristes, Sanctify signe le grand retour du trio britannique Years & Years.

Le clip commence sur un avertissement. Non, il ne dit pas « YEARS & YEARS SONT DE RETOUR » que notre cerveau crie lui-même, mais explique le contexte du nouvel univers du groupe. Tout cela se passe dans une société androïde nommée Palo Santo, où les humains sont devenus très rares. Les quelques humains restants retrouvés sont ramenés dans la ville « dans un but de divertissement ».

Première partie d’une série de clips, Sanctify délivre des visuels futuristes léchés et esthétiques, se terminant par une séance de danse splendide du chanteur Olly Alexander, un des fameux humains capturés afin de devenir divertissement. Très différent de l’excellente formule du premier album Communion, le titre est incroyablement surprenant et rentre très vite en tête. Cela donne envie d’entendre la suite rapidement.

Olly Alexander explique que le titre parle d’une de ses relations avec un homme hétérosexuel. « D’un côté, il combat sa sexualité et n’arrive pas à s’identifier autrement qu’un homme hétérosexuel qui me désire en même temps. De l’autre côté, j’ai l’impression d’être l’ange et le diable en même temps, l’amenant vers le « pêché » tout en l’aidant à explorer sa sexualité » affirme le chanteur.

 

En attendant des nouvelles de l’album, nous savons que Years & Years sera à l’affiche du festival Lollapalooza Paris le 22 juillet prochain.

Laissez votre commentaire