Rodrigo y Gabriela aux Solidays

Rodrigo y Gabriela aux Solidays

Après un concert incroyable au Zénith au mois de mai dernier, le duo mexicain était de retour à Paris pour les Solidays. Nous les avons croisé lors d’une conférence de presse.

  

Leur live « caliente » a dynamité le public des Solidays qui a subi la pluie depuis le milieu de l’après midi, puis, toute la soirée. Leurs accords puissants et ce son à la fois rock, folk et flamenco ont complètement emballé les fans venus en nombre pour les écouter. Quelques mots en français prononcé par Gabriela, puis un mélange d’espagnol et d’anglais pour Rodrigo plus hésitant dans la langue de Molière… Ils se font plaisir et le partagent pleinement avec les Solidays. Rodrigo fait même chanter la foule en entonnant Creep de Radiohead. Une communion qui réchauffe les cœurs !

C’est en sortant de scène que Rodrigo y Gabriela ont rejoint l’espace presse pour nous offrir quelques mots :

Ils reviennent sur leurs influences : jazz, folk, rock (ils citent notamment Janis Joplin), métal (Rodrigo insiste sur leur passé dans un groupe de métal : Tierra Acida). C’est en Irlande qu’ils font leurs armes et créent leur duo avant de sillonner l’Europe. Rod y Gab ont une culture musicale riche, ils ont réussi à faire un joyeux mélange de tous ces styles qui font de leurs compositions une musique entraînante et dynamique.

Le public français les a découvert depuis quelques années et n’a pas mis longtemps à les adopter. C’est un plaisir pour eux d’être de retours aux Solidays (la première fois, c’était en 2010) et ils aiment la spontanéité et l’énergie des français. Chaque concert est un vraiment moment de plaisir et de partage.

Pour eux le festival est un endroit de rencontre et la cause des Solidays est plus que louable pour être soutenue.

Ils ont eu l’occasion lors de leur précédents albums de faire pas mal de collaborations, notamment avec beaucoup de musiciens cubains et ce fut un enrichissement considérable. Ils aimeraient pouvoir renouveler l’expérience.

Rodrigo est en train d’apprendre le français et cette tâche n’est pas aisée. Son prof n’était d’ailleurs pas loin et il espère pouvoir prononcer quelques mots lors de leur prochain passage aux Zénith le 26 novembre prochain. Il l’a d’ailleurs promis en mai dernier alors qu’ils donnaient un concert au même endroit.

Gabriela parle de leur dernier album sorti en avril de cette année. 9 Dead Alive est un album d’hommages entièrement composés par les 2 guitaristes. Chaque morceau fait référence à une personnalité décédée mais qui a marqué son temps. Cela leur tenait à cœur de pouvoir utiliser leur musique à cette fin.

Ils ont déjà été sollicités pour des bandes originales de film : Pirate des Caraïbes et le Chat Potté portent la marque de Rodrigo y Gabriela. Le chat potté surtout était une chouette expérience et si l’occasion se représente, ils aimeraient pouvoir retravailler sur ce type de projets.

Actuellement ils écoutent de tout, mais Rodrigo est revenu sur du Steevie Wonder. Gabriela de son côté nous a parlé d’un Tribute to Myles Davis avec des musiciens indiens. Elle aime beaucoup se nourrir de musiques du monde, même si elle considère qu’il est difficile de classer tout ce qu’elle écoute dans cette vaste catégorie, chaque musique ayant une origine, une sonorité, une instrumentation et une sensibilité différente.

  

La conférence de presse s’achève et Gabriela vient serrer la main à tous les journalistes et chroniqueurs présents. Luc Barruet rejoint ensuite le groupe pour les saluer et leur manifester son admiration et son attachement à leur musique tout en recherchant quelques mots en espagnol…
Humanité et générosité sont ceux qui qualifient le mieux Rodrigo y Gabriela !

Photos de Noucky

Laissez votre commentaire