[Report] The Amazons nous a époustouflé au Point Ephémère ! 

[Report] The Amazons nous a époustouflé au Point Ephémère ! 

Le 22 novembre dernier, le groupe britannique The Amazons était de retour à Paris au Point Éphémère. Nous y étions et on vous dit tout ! 

The Amazons, c’est la grosse révélation de cette année ! En effet ce groupe britannique originaire de Reading a sorti son premier album éponyme cette année et il nous a convaincu dès la première écoute. Mais c’est surtout après les avoir vu lors de leur premier headline show à Paris en février, en tant que première partie pour You Me At Six et Last Train, que nous sommes tombés sous le charme.

Matt Thomson, Chris Alderton, Elliot Briggs et Josef Emmet sont tout simplement géniaux sur scène avec une énergie qui ne vous laisse pas de marbre. C’est donc avec un réel enthousiasme que nous avions hâte de les retrouver le 22 novembre au Point Éphémère dans le cadre de leur tournée européenne ! 

Pale Seas :
une première à suivre de près ! 

 

Pale Seas est un groupe britannique mené par le chanteur Jacob Scoot. Ce quatuor a su charmer l’ensemble de l’auditoire ce soir-là avec des mélodies qui nous ont donné envie d’aller écouter leur album paru cette année : Stargazing for Beginners. Après de multiples applaudissements, le chanteur a remercié le public d’être venu aussi tôt les voir en ajoutant que ça représente vraiment quelque chose pour eux. 

© Patrycja Toczek

 

Après un set qui nous a paru trop court (c’est si rare qu’une première partie nous plaise en même temps), Pale Seas a quitté la scène en remerciant encore une fois l’auditoire présent. Nous pouvions entendre de nombreux « c’était vraiment pas mal », ce soir c’est certain, le groupe s’est fait de nouveaux fans ! Et notre petit doigt nous dit qu’ils seront prochainement de retour à Paris, surveillez leurs réseaux sociaux ! 

© Patrycja Toczek

 

The Amazons :
un concert inoubliable ! 

Les lumières s’éteignent et laissent place à un public excité qui montre son enthousiasme dès les premières notes d’une intro qui raisonne dans la salle, annonçant la venue de The Amazons sur scène. Une fois que Matt Thomson, Chris Alderton, Elliot Briggs et Josef Emmet arrivent sur scène, ils démarrent directement leur set avec leur hit Ultraviolet qui a donné le ton du concert : ce soir on s’amuse, on danse, on chante tous ensemble. Et ce fut prouvé dès le moment du refrain quand le chanteur laissa son public hurler le refrain en chœur ! A la fin il lâchera un « We are the Amazons! »

© Patrycja Toczek

 

Le concert s’est poursuivit avec Burn My Eyes, d’ailleurs c’est en plein milieu de ce morceau que quelques fans ont entrepris de chanter Happy Birthday ! En effet, le 22 novembre c’était le concert parisien de The Amazons, mais également l’anniversaire de son chanteur Matt Thomson ! Ce qui laissa échapper un énorme sourire qui illumina le visage du chanteur tout en finissant de jouer son morceau. Il termina le morceau avec une couronne gonflable sur la tête et une bouteille de champagne à la main tout en remerciant son public ! 

© Patrycja Toczek

 

The Amazons a ensuite interprété Stay With Me qui laissera échapper un « Come On Paris » de la part de Matt, les personnes présentes se déchaînent en dansant, sautant  et chantant ! Avant de poursuivre avec Raindrops, le chanteur remercie encore la salle de lui avoir chanté happy birthday ! A la fin du morceau après une nouvelle fois de nombreux applaudissements, Matt remercia encore une fois la foule !

© Patrycja Toczek

 

Avant de débuter son prochain morceau, le groupe demande comment allait Paris et si nous étions prêt à danser : les premières notes de Nightdriving se firent entendre ce qui suscita encore une réponse enthousiaste de la foule à travers danse et saut. 

© Patrycja Toczek

Matt abandonne ensuite sa guitare électrique pour une guitare acoustique et nous a demandé si nous étions prêts à nous amuser ? Ce fut alors l’heure du titre Holly Roller, première fois que nous le découvrions en live et nous n’avons pas été déçus !

© Patrycja Toczek

Retour très rapidement de la guitare électrique pour Black Magic que tout le monde a reconnu dès la première note. Et là surprise ! En plein milieu du morceau, The Amazons nous offre une transition époustouflante pour nous interpréter leur titre Millions et Matt a encouragé tout le monde à chanter ! Un medley inattendu que nous avons adoré ! 

© Patrycja Toczek

Le chanteur a remercié son public très enthousiaste ce soir-là, et il tint également à remercier Pale Seas et demanda que nous leur donnions quelques applaudissent ce que nous fîmes avec plaisir. Le groupe interpréta alors Little Something et au moment où le groupe s’arrêta en plein milieu du morceau pour laisser place au silence, les fans reprirent la mélodie en chantant « Ta-la-la-la » ce qui a déclenché un gigantesque sourire sur le visage de Matt et un énorme « Paris !!!!!! » avant que tout le public et le groupe chantent et interprètent ensemble la fin du morceau.

© Patrycja Toczek

Le concert se poursuivi avec In My Mind puis Something In The Water puis vint le moment que l’on redoutait tant : The Amazons quitta la scène

© Patrycja Toczek

Mais ce soir le rappel est de rigueur pour les fans, puisqu’il se mirent tous à crier pour faire revenir le groupe sur scène. Mais ce qui sera réellement l’élément déclencheur c’est quand les fans se mirent à chanter en coeur Palace. En effet, en revenant sur scène Matt affirma « je suis obligée de la jouer maintenant ». Accompagné de sa guitare acoustique, le chanteur nous interpréta la seule balade de leur album. A la fin il fut rejoins par le guitariste Chris : le résultat est juste magnifique. Après avoir remercié son public, The Amazons interpréta le dernier morceau de la soirée et pas des moindre puisqu’ils s’agit de leur hymne Junk Food Forever

© Patrycja Toczek

Le 22 novembre dernier, The Amazons nous a impressionné avec une présence sur scène et une interprétation de leurs morceaux qui nous a prouvé que le groupe avait grandit et s’était réellement perfectionné en peu de temps. Nous avons également pu découvrir nombreux de leurs titres en live issus de leur album éponyme pour notre plus grand bonheur tels que Raindrops, Holly Roller et l’inoubliable Palace. On espère que les britanniques reviendront très rapidement à Paris pour nous offrir un autre show inoubliable ! 

Laissez votre commentaire