[Report] Retour sur le live de ONE OK ROCK de Décembre 2017

[Report] Retour sur le live de ONE OK ROCK de Décembre 2017

Le 22 Décembre dernier, ONE OK ROCK se produisait sur la scène du Zénith de Paris. Revenons sur cet événement qui a marqué l’esprit et le cœur des fans.

Le noir se fait, le silence s’impose

L’excitation est tangible, tous les regards sont posés sur la scène. Quelques notes de musique, les cris envahissent la salle. Takahiro fait une entrée explosive en timant son arrivée sur le « This is the end of you and me and I’m never going back » de Bombs Away. Le public est déjà conquis.

Pas de temps de souffler, le groupe enchaine directement avec Taking Off alors que nous chantons avec eux les « I know, I know » annonçant chaque refrain. Un peu de calme et de mélancolie avec Clock Strikes avant un Bedroom Warfare surexcité où nous chantons une nouvelle fois chaque « Keep your ennemiiiiies » annonçant le refrain.

Une intro reconnue de tous

C’est évidemment Bon Voyage qui prend la suite et nous avons même droit à une petite chorégraphie pour l’accompagner ! Le sourire est sur toutes les lèvres alors que I Was King arrive enfin et que nous reprenons avec eux les « Wo ho ho ho wo ho ho ». Takahiro nous demandera même de la chanter avec lui avant de nous remercier en français et de nous confier quelques mots.

« Vous passez un bon moment ? Nous sommes souvent venus à Paris, c’est exceptionnel à chaque fois ! Voici une nouvelle chanson qui parle de mon père, j’espère que vous l’apprécierez… ». Plus un cri, plus un mot alors que Hard to Love nous serre le cœur et nous met les larmes aux yeux. Toute la salle s’illumine peu à peu sous les flashs des téléphones allumés en symboles et voguant de gauche à droite.

Et ce n’est qu’un début

Takahiro s’avance pour se poser dans un halo de lumière avec son guitariste sur le devant de la scène. Tout le reste est plongé dans l’obscurité. « Come and gone, the perfect storm, on and on, never ending », c’est bien Take What You Want acoustique que nous recevons en cadeau.

La guitare l’accompagnera peu à peu jusqu’à la fin du premier couplet où un « So take what you want » rempli d’émotions est appuyé par un temps de silence… Avant que la scène s’éclaire et que tous les instruments s’ajoutent un à un au fil de la chanson. Takahiro nous fera un cœur avec ses mains, imité directement par tout le public.

Petite pause instrumentale…

…Où tous tantôt s’épousent tantôt se défient dans une musique endiablée. The Beginning arrive logiquement en suivant le rythme effréné, Toru et Ryota en profitent pour courir dans tous les sens tout en jouant à échanger régulièrement leur place dans une ambiance de folie ! Jaded suit tranquillement puis ce sera au tour de Mighty Long Fall avant une nouvelle intervention de Taka : « Merci énormément ! Merci d’avoir été là ! Je vous aime, à très bientôt ! » qui sent doucement la fin du live… We Are clôture le show alors que Taka regarde en silence, le sourire aux lèvres et le cœur serré d’émotions, le public chanter… Avant de nous étonner une dernière fois en sautant dans la fosse et en courant à travers le public !

La scène se vide…

…Mais les fans n’y croient pas une seule seconde ! Le tube de l’album européen n’a pas été interprété et c’est impossible, pour une tournée AMBITIONS annoncée, de passer outre ! Le groupe revient donc sur scène accompagné de Crown the empire, leur première partie, en exhibant fièrement les drapeaux lancés par les fans. American Girls, évidemment ! Et puis la fin s’annonce, le groupe prendra néanmoins leurs habitudes avec une photo et une vidéo en selfie avec le public. « A très bientôt ! » nous dira-t-il avant de partir.

Setlist 

  • Ambitions
  • Bombs Away
  • Taking Off
  • Clock Strikes
  • Bedroom Warfare
  • Bon Voyage
  • I Was King
  • Hard to Love
  • Take What You Want
  • Instrumental
  • The Beginning
  • Jaded
  • Mighty Long Fall
  • We Are
  • American Girls

Un concert énergique d’un groupe qui l’est tout autant, au plaisir de les retrouver rapidement en France !

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.