More
    More

      [Report] Barbara Pravi rayonne en première partie de Calum Scott

      Pour sa premier partie, Calum Scott a choisi Barbara Pravi, une jeune chanteuse française rayonnante aux textes incroyables et à la voix toute douce. Justfocus a craqué pour sa spontanéité !

      Une première partie ce n’est jamais très long. Parfois on attend patiemment la tête d’affiche, mais souvent on découvre de superbes perles et on regrette que ce soit aussi court. Ce fut le cas lorsque Barbara Pravi est entrée sur scène, jeudi 26 avril au Yoyo en première partie de Calum Scott.

      Du haut de ses 24 ans, Barbara Pravi a en elle tout le charme de la méditerranée : brunette pétillante, fraîche et souriante, avec de grands yeux noirs qui vous regardent avec attention et bienveillance, curiosité et enthousiasme. Comment ne pas résister à son énergie et sa bonne humeur communicative.

      Barbara Pravi - première partie

      Elle entre sur scène presque en sautillant pour rejoindre son guitariste qui déjà a lancé quelques accords. Je sers, chante-t-elle pour commencer son set, et elle nous raconte son expérience de serveuse dans les bars parisiens avec tout ce que cela implique de bonnes et mauvaises rencontres. Le ton est donné : Barbara Pravi, c’est une chanteuse à texte qui écrit comme les grands noms de la chanson française, mais auquel s’ajoute la modernité du langage d’aujourd’hui et la légèreté de la pop. Des titres qui parlent mais qu’on peut aussi écouter simplement pour danser. D’ailleurs sur scène, elle se tortille et se déhanche, complètement possédée par sa musique. Elle partage pleinement sa musique et c’est communicatif !

      Elle se présente Barbara Pravi. Pravi, c’est serbe et elle est fière de ses origines, ça se sent ! Barbara, elle a eu de la chance, parce que si elle était née garçon, elle se serait appelé Richard « Et Richou en première partie de Calum Scott ça le fait moins« . Dans la salle du Yoyo, on sourit. Définitivement elle est attachante ! 

      Elle poursuit avec une magnifique chanson d’amour, Louis, aux paroles brûlantes et vibrantes. Le silence s’est fait progressivement et on est suspendu à ses mots.
      Beaucoup d’intensité dans ce titre. Petit frisson.

      Barbara Pravi - Louis

      Elle nous raconte ensuite ses souvenirs de jeunesse. Quand elle partait en vacances et écrivait des cartes postales à ses amis qui lui manquaient.
      Pour elle son refuge estival s’appelle Saint Raphaël ! Ce morceau sonne d’avantage tube de l’été ; avec un rythme soutenu et des paroles pleines de soleil.

      Elle invite le public à l’accompagner pour le titre suivant. Ceux qui la connaissent un peu se souviennent alors de son single Pas Grandir. Curieusement, le Yoyo est attentif et préfère écouter ses paroles. On note d’ailleurs des réactions d’approbation avec son deuxième couplet notamment. Oui, ce qu’elle raconte est fort et vient toucher particulièrement une génération qui vit/subit de grands bouleversements en ce moment. On se rappelle d’ailleurs de sa reprise engagée et féministe de Kid d’Eddy de Pretto qu’elle avait publié sur Youtube pour la journée internationale des droits de la femme. Barbara Pravi avait visé juste et on avait adoré cette version.

      Barbara Pravi

      C’est déjà la dernière chanson

      « Oooh… » Répond le public. « C’est gentil mais je sais bien que vous mentez un peu parce que vous avez hâte de voir Calum Scott » Petite pique pertinente et bien placée. Elle a de la répartie.
      Le public semble en tout cas avoir apprécié son set et avoir été attentif pour une fois. 

      Barbara remercie Calum pour l’invitation. Elle a eu la chance de partager avec lui un duo sur le plateau de Taratata et on espère secrètement que ce soir, ils chanteront ensemble leur superbe reprise de Something Stupid !

      Elle termine sur une chanson qu’elle a écrite pour son Deda, son grand père en serbe, et cite Arthur Rimbaud

      Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
      Mais l’amour infini me montera dans l’âme,
      Et j’irai loin, bien loin, comme un bohémien,
      Par la Nature, heureux comme avec une femme.

      Elle réussit à nous émouvoir. On sent tout l’amour qu’elle porte à son grand-père qui a du fuir son pays. Ici, elle rejoins l’actualité parce que le passé de cet homme courageux ressemble fortement à celle des migrants.

      Avant de nous quitter, elle annonce son premier concert parisien, le 28 juin prochain dans la salle des Etoiles et nous invite tous à venir la retrouver.

      Site officiel de Barbara Pravi

      Suivre Barbara Pravi sur Facebook

      Ce petit concert nous a ravi !
      On avait très envie d’en écouter d’avantage et cette première partie nous a donné l’avant goût d’un album qu’on espère en préparation ?
      En tout cas on sera là le 28 juin !

      Photos : Antony Gomes

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.