Rencontre avec le phénomène PENTATONIX

Rencontre avec le phénomène PENTATONIX

Le 17 novembre dernier débarquait en France pour la première fois le phénomène Pentatonix, un quintet qui fait vibrer la toile depuis quelques années. Impatient de venir en l’Europe, les jeunes américains ont manifesté beaucoup d’enthousiasme et une poignée de leurs fans ont eu la chance de les rencontrer avant leur concert à la Flèche d’Or. J’étais de ceux-là et j’ai pu recueillir pour Just Focus quelques informations sur ce groupe plein d’avenir.

Arrivée à 17h devant la salle, une cinquantaine de VIP ont eu la chance de  pouvoir assister à la fin des balances. A peine entré dans la Flèche d’Or, le groupe entonne « Thrift Shop », a cappella bien entendu. Lorsqu’ils terminent, ils nous invitent à nous rapprocher et ne pas avoir peur de poser toutes les questions qui nous brûlent les lèvres. C’est le moment d’en apprendre plus sur Avi Kaplan, Kevin Olusola, Kirstie Maldonado, Mitch Grassi et Scott Hoying, ces jeunes gens bourrés de talent :

[box_light]Comment se passe la composition ?
Créer un nouveau morceau nous prend à peu près une journée. Pour les mash-up c’est un peu plus long. Il faut qu’on sélectionne les titres. En général c’est celui d’entre nous qui connait le mieux l’artiste dont on veut faire le mash-up qui s’occupe de cette sélection. Ensuite, on s’occupe de l’arrangement ensemble. C’est un véritable travail collaboratif. Chacun a son mot à dire.

Vous avez sorti 2 albums sur iTunes avec beaucoup de covers. Mais allez-vous sortir un CD qui ne contiendra que des compositions à vous ?
C’est ce que nous aimerions faire en définitif. Les covers et les mash-up nous amusent et on les fait parce que notre public les adore. Mais notre objectif est de faire un album complet à nous. Le reste servira de bonus !

Comment s’est passé votre rencontre avec Lindsey Stirling ?
Chacun voulait travailler avec l’autre et on avait des connaissances communes comme Peter Hollens. A force d’en parler et de dire qu’on en avait envie, on a fini par échanger des mail et se rencontrer. Faire ce cover de « Radioactive » était une super expérience. Kevin précise qu’il s’agit de son meilleur cover qui lui a permit de jouer du violoncelle et de la beatbox en même temps.

Avez-vous déjà essayé d’échanger vos rôles ?
Oui une fois ! C’était à l’aéroport il n’y a pas longtemps. On ne le fera jamais pour un titre. C’était une catastrophe !

Avez-vous déjà chanté dans une autre langue ou comptez-vous le faire ?
Nous avons eu l’occasion de chanter en chinois, mais c’était beaucoup de boulot. Le français nous tente bien, mais ce n’est pas évident. On est pas sûr de pouvoir le refaire. Mais qui sait…[/box_light]

Durant cette interview improvisée, Avi, Scott et Kevin sont les plus loquaces. Ils laissent bien entendu Mitch et Kristie intervenir, mais cette dernière est sans doute la plus timide. Ils sont, quoi qu’il en soit, tous très sympas et ouverts. Enthousiastes, ils nous invitent ensuite à une séance de dédicaces et de photos. Toujours très détendus et accessibles, ils échangent avec beaucoup de facilité avec tout le monde.

Nous sommes ensuite invités à revenir quelques minutes avant le concert pour entrer avant tout le monde. Ce pass VIP a ses avantages, et ce moment de partage privilégié laisse de beaux souvenirs.

Lorsque le concert commence, c’est un vrai show à l’américaine qui nous est proposé. Tous sont très présents sur scène, enthousiastes, motivés et très dynamiques. Chacun a sa place et laisse son espace à l’autre. Tous prennent le temps d’échanger et de partager avec le public. Ils se taquinent, jouent ensemble. Ils parlent entre chaque morceau pour nous raconter leur parcours, leur rencontre, leurs particularités, quelques anecdotes.

Scott, Mitch et Kristie se sont rencontrés à la Martin High School à Arlington, au Texas, dont ils sont originaires. Passionnés de chant, ils participent à un concours où ils font une reprise de « Telephone » de Lady Gaga. Ils ne le remportent pas mais se font remarquer sur Youtube.
Après obtention de leur diplôme en 2010, chacun part étudier dans une université différente, mais un autre projet va vite les réunir. En effet, en 2011, Scott entend parler de The Sing Off, un télé-crochet pour les compositions vocales. Il réussit à convaincre Mitch et Kristie d’y participer avec lui.
Mais il leur faut être 5 pour s’y inscrire. C’est ainsi que Scott recrute Avi par le biais d’un ami commun. Lorsqu’il le rencontre, il est impressionné par sa voix de basse, mais surtout la spécialité d’Avi : un chant diphonique qui vient des pays asiatiques. Avi est capable de produire 2 sons en simultané : un grave et un aigu.

http://youtu.be/nCRtS4L1_k0

Kevin quant à lui, est recruté grâce à la vidéo postée sur Youtube, où on le voit en train de faire du beatboxing et jouer du violoncelle en même temps.

Il a d’ailleurs emmené son instrument en tournée avec lui, et nous fait profiter de ce morceau en live avant d’enchaîner tous ensemble sur Radioactive pour le plus grand bonheur des fans de Lindsey Stirling.

Bref, c’est ainsi que Pentatonix est né. Ils remportent ensuite la compétition et un contrat avec Sony music. Ils partent tous vivre à Los Angeles pour tenter de devenir le premier groupe a capella.

On a l’impression de participer à leur vie et de partager une complicité très forte avec eux. Ils aussi font chanter le public, divisant la salle en trois pour attribuer à chaque partie la voix de Scott, Mitch ou Kristie. Ils feront même monter une jeune fille choisie dans le public pour la séduire tout en lui interprétant un titre des plus sexy. C’est aussi un concert riche en émotions lorsqu’ils se mettent à chanter leur sublime composition « Run to You », extrait de leur dernier album. Un instant inoubliable !

Il ne me reste plus qu’à vous conseiller de les découvrir. Vous trouverez tous leurs titres sur iTunes.

[button link= »https://itunes.apple.com/fr/artist/pentatonix/id466047278″ variation= »darkgrey »]Albums de Pentatonix[/button] 

Enfin, une dernière information importante : ils repartent en tournée en 2014 et passeront de nouveau sur la capitale pour le plus grand bonheur de tous. C’est le 26 avril prochain que le rendez-vous a été donné au Bataclan !

En attendant, vous pouvez savourer leur vidéo et chants de Noël sur leur chaîne Youtube et les suivre sur leur page Facebook.

Allez, une dernière vidéo pour la route. Elle a atteint les 1 millions de vue en moins de 3 jours !

Laissez votre commentaire