Rainbow: un retour en force de Kesha

Rainbow: un retour en force de Kesha

Suite à une longue bataille légale avec son ancien producteur Dr. Luke, Kesha dévoile l’album le plus personnel de toute sa carrière musicale.

 

Une versatilité réussie

Depuis le tout début, Kesha a été une chanteuse de technopop et rockpop. Ces deux genres musicaux l’ont catapultée vers le sommet des plus importantes listes musicales. Cependant, maintenant qu’elle est en dehors du monopole artistique pris en main par Dr. Luke, Kesha nous fait découvrir pour la première fois son univers musical. D’une part, la musique country est une énorme influence dans l’album en particulier dans Woman et Finding You et une des perles de l’album Hunt You Down, qui nous fait allusion à une version féminine de Johnny Cash. De plus, la star de la country Dolly Parton accompagne Kesha dans Old Flames (Can’t Hold a Candle to You), orienté plutôt vers le rock et co-écrit par la mère de Kesha, Pebe Sebert.

En effet, le rock est très présent dans l’album aussi notamment dans Let’ Em Talk. De plus, il s’agit d’un parfait mélange entre une mélodie purement pop “Whoa, just let’ em talk about it” et une base rock voire hard rock, en collaboration avec le groupe The Eagles of Death Metal. Finalement, le rap parlé/chanté, très caractéristique de la musique de Kesha, se manifeste dans le bijou de l’album Boots, Boogie Feet, Hymn et Learn To Let Go. De plus, la chanson acoustic Bastards, qui nous fait allusion à Hey Jude des Beatles et Rainbow, une chanson sublime qui pourrait être parfaitement issue d’un répertoire d’une comédie musicale, nous met en évidence que Kesha a vraiment poussé ses limites en tant que musicienne pour faire monter sa carrière encore plus haut.

 

Des paroles fortes

Kesha est plus intime que jamais dans l’album Rainbow. Non seulement, elle parle de ses plus grandes douleurs “Cause you brought the flames and you put me through hell, I had to learn how to fight for myself” (Parce que vous m’avez apporté les flammes de l’enfer, j’ai dû apprendre à me battre pour moi-même) dans l’incroyable Praying, mais elle nous dévoile un message d’espoir tel que dans Rainbow I’ve found a rainbow, rainbow, baby, Trust me, I know, life is scary, But just put those colors on, girl, Come and play along with me tonight” (J’ai trouvé un arc en ciel, croyez-moi, je sais, la vie est effrayante, mais il suffit d’y mettre des couleurs, allez, viens jouer avec moi ce soir). De plus, Kesha a dit qu’elle a écrit Rainbow pour avoir une garantie que les choses allaient mieux se passer.

 

 

Rainbow est un album qui attaque différents genres musicaux de manière impeccable. De plus, Rainbow a merveilleusement bien dépassé les limites de la chanteuse en restant fidèle à ses origines et en donnant courageusement accès aux cotés les plus personnels de sa vie.

9/10.

Laissez votre commentaire