Radio Crochet Inter : Jean Elliot Senior

Radio Crochet Inter : Jean Elliot Senior

Samedi dernier, Jean Elliot Senior se produisait pour la seconde fois sur les ondes de France Inter à l’occasion de la dernière émission de la deuxième phase de sélection du Radio Crochet Inter. Un personnage atypique pour une histoire qui l’est tout autant.

Originaire d’Argentine, arrivé en France à 3 ans, le jeune Jean Elliot a vécu une partie de sa vie au Mexique, y puisant son goût pour cette façon de conter les histoires tristes sur une mélodie guillerette, propre à la tradition mexicaine. Après avoir fait parti du groupe Crèvecœur pendant huit ans, une expérience significative dans la musique, il monte son premier projet solo : Balade Sauvage, un concept album typique des années 1970, écrit et composé en quinze jours !

A travers trize titres, le chanteur nous raconte les aventures d’une plante d’appartement qui rêve de forêts tropicales et s’enfuit pour vivre une sorte de voyage initiatique. Jean Elliot Senior profite de ce road movie pour évoquer l’adolescence, le passage à l’âge adulte et la perte des illusions qui bien souvent les accompagne. Ces chansons sont un récit à la fois drôle et touchant servi par une prose riche et pertinente, le tout accompagné d’une musique soignée et émouvante.

Au fil de l’album, on découvre des influences qui se mélangent étonnement bien : La musique mexicaine, mais aussi Neil Young (période On the Beach), Brian Wilson, Nino Ferrer ou encore Pascal Comelade. Musique traditionnelle, folk, chanson française et expérimentale à la fois, voilà comment on peut définir la musique de Jean Elliot Senior. Il y a même quelque chose de Tarantinesque dans le choix de ses mots.

Conquise par son univers singulier et l’originalité du projet, j’ai voulu en apprendre plus sur ce personnage haut en couleur :

Qui est Jean Elliot Senior ?
Je suis un musicien auteur compositeur. Je me vois comme un passeur d’émotions.

J’ai lu que tu étais autodidacte en musique et que tu appliques le  » Do it yourself  » : parle-nous de tes talents ?
Je dis souvent que je suis un touche-à-tout bon à rien. Je bricole de beaucoup d’instruments mais je n’excelle en aucun. La technique ne m’intéresse pas et mon cerveau ne comprend pas de toute façon. Ça va faire vingt ans que je fais de la guitare et je ne sais toujours pas ce qu’est une gamme pentatonique…

Auteur-compositeur… interprète ?
Oui c’est ça. Je ne me vois pas pour l’instant chanter des paroles que je n’ai pas écrites.

Sur le plateau de France Inter tu n’étais pas seul ; un début de groupe pour ton projet ?
J’ai toujours évolué en groupe. Même si j’écris les textes et la musique, j’ai besoin d’un groupe sur scène pour que ça sonne. Eh bien, l’ambiance entre nous est très importante.

Tu connais déjà plutôt bien le monde de la musique ; qu’attends-tu du radio crochet ?
Non pas vraiment, depuis le debut de ce concours le jury répète que je suis le plus expérimenté du concours. C’est gentil mais c’est sûrement faux. Ça ne fait qu’un an que j’existe musicalement, j’ai fait quatre concerts en France depuis le mois de janvier, ce qui est peu. Je découvre tout ce monde-là. Je découvre et je m’amuse. Je m’attache à faire les choses bien, le plus professionnellement possible, parce que je suis perfectionniste, mais je n’ai sincèrement qu’une connaissance infime de ce milieu.
Ce que j’attends de ce concours, c’est d’aller a la rencontre de mon public et que nous apprenions a nous connaître et à nous apprécier pour avancer ensemble.

Un petit mot pour les auditeurs et ton public ?
Bien sûr, VOTEZ POUR MOI ! j’ai encore plein d’autres facettes à vous montrer. J’ai des morceaux beaucoup plus sombres et introspectifs…

Merci beaucoup Jean Elliot Senior, et bon courage pour la suite ! 

Rendez-vous le 19 avril à 20h sur France Inter pour connaître le nom des huit finalistes (sept sélectionnés et un repêché) de cette deuxième partie de la compétition ! Espérons que Jean Elliot Senior en fasse partie… mais pour cela il faut VOTER !

[vsw id= »x1nwjji » source= »dailymotion » width= »480″ height= »360″ autoplay= »no »]

Leave a Comment