PVRIS à Paris : la puissance d’un mélange de rock et d’électro

PVRIS à Paris : la puissance d’un mélange de rock et d’électro

Avant de partir faire la première partie de Muse aux côtés de Thirty Seconds To Mars cet été, le trio américain PVRIS s’est arrêté quelques jours en Europe. Retour sur un concert puissant et efficace au Trabendo à Paris.

 

Un groupe au succès fou

Le groupe américain PVRIS (prononcé Paris, à l’anglaise) s’est fait connaître en 2014 à l’occasion de la sortie de leur premier album White Noise qui fut un succès. Grâce à ce dernier, le trio a tourné dans le monde entier alors que de plus en plus de fans s’arrachent leurs places. Ce n’est pas tout, dès le 20 mai, PVRIS va assurer la première partie du groupe Muse aux côtés de Thirty Seconds To Mars pour une tournée estivale qui s’annonce déjà culte.

Cependant, avant cela, le groupe a choisi de se produire en Europe pour une poignée de concerts uniques. Après deux dates sold-out à Londres, PVRIS est évidemment passé par Paris avant de rejoindre Amsterdam et Berlin. L’occasion pour eux de faire la promotion de leur futur album All We Know Of Heaven, All We Need Of Hell prévu pour le 4 août et d’interpréter leur nouveau single Heaven.

PVRIS Trabendo

 

PVRIS, un mélange rock/électro stimulant

Lundi 8 mai, 21h20, nous voilà donc au milieu du Trabendo en train d’assister à l’arrivée du trio PVRIS qui devient un quatuor sur scène. Devenue blonde depuis peu, la chanteuse Lynn Gunn provoque les hurlements des fans. Même si la salle est loin d’être remplie, de nombreux fans portant des t-shirts à l’effigie du groupe sont présents dans les premiers rangs. Le concert a commencé avec le titre You and I, issu de leur premier album.

Enchaînant les morceaux mixant rock et électro de manière bien plus bruyante que sur l’album, le groupe se retrouve face à ses fans qui connaissent les paroles par cœur et ne manquent pas de le montrer. Lynn a d’ailleurs demandé combien de personnes étaient là lors de leur précédent concert parisien à la Machine du Moulin Rouge le 12 avril 2016 et beaucoup de bras se sont levés.

Pvris11

Pvris06

Pvris10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La frontwoman Lynn Gunn était ainsi très interactive avec son public qui reprenait les chansons en chœurs. Elle sera d’ailleurs reconnaissante envers nous : « Paris, thank you for letting us use your wonderful city as our band name » (Paris, merci de nous laisser utiliser votre ville merveilleuse comme notre nom de groupe).

Au milieu du concert, le trio s’est calmé pour interpréter deux chansons en version stripped : White Noise et Ghosts. Ces versions plus mélodieuses et émouvantes ont dévoilé une autre facette du groupe. Quelques secondes plus tard, le groupe débutera déjà un nouveau morceau, montrant toute la subtilité de leurs instrumentales mais surtout la puissance de la voix de Lynn.

 

Un concert assez court mais efficace

Au bout de 10 chansons, les lumières s’éteignaient déjà et le groupe quittait la scène. Nous avons cependant pu compter sur les fans pour crier le nom du groupe (et de la ville) et rappeler le groupe qui a immédiatement chanté son nouveau single Heaven. Les fans l’avaient prévu et une bonne partie de la salle a sorti des feuilles sur lesquelles il était écrit « Welcome to Heaven », référence à la chanson et à l’album imminent. Le groupe a interprété une dernière chanson, My House, avant de quitter la scène après à peine une heure de show.

Avant cela, le groupe en a tout de même profité pour annoncer en avant-première leur concert à l’Elysée Montmartre à Paris le 18 novembre 2017.

Pvris Trabendo

 

Setlist :

You and I
Fire
Mirrors
Holy
White Noise
Ghosts
Smoke
Half
Eyelids
St. Patrick

Heaven
My House

 

Photos : Anouck Zana/Noucky

Laissez votre commentaire