Programmation des Soliday 2015 : Die Antwoord, Yael Naim, Caravan Palace, Chinese Man, Nneka…

Programmation des Soliday 2015 : Die Antwoord, Yael Naim, Caravan Palace, Chinese Man, Nneka…

La programmation des Solidays 2015 vient encore de s’enrichir. Elle devient de plus en plus alléchante et promet une édition fraîche, électrisante et métissée.

Avec l’arrivée du printemps et les premiers rayons de soleil, les nouvelles réjouissantes arrivent et les groupes fleurissent comme des marguerite dans l’herbe bien verte de hippodrome de Longchamp. Autant vous dire que ce parterre coloré nous fait bien envie et on trépigne à l’annonce des nouveaux noms et du planning des concerts.

Entre Rock, Folk, Hip Hop, Electro, Swing, Musique du monde… on ne sait plus où donner de la tête et c’est de surprise en surprise que nous entraîne les organisateurs du festival :

– Accrochez vous car les sud africains de Die Antwoord vont vous surprendre. Une musique entre le rap et l’électro,  saccadée et épileptique, qui n’a pas fini de vous secouer.

Paul Kalkbrenner, Dj Techno/Electro d’origine allemande, viendra diffuser son electro minimal planant, qui parfois rappelle la musique de Moby. Une vague de bien être.

– On espérait les voir dans la programmation cette année et c’est avec plaisir qu’on retrouvera Caravan Palace et leur swing énergique. Une musique Jazzy qui va vous faire danser !

– La grâcieuse Yael Naim et sa voix de velours saura vous séduire. Légère et joyeuse, tout ce dont en a besoin pour commencer l’été… en espérant que le soleil vienne nous réchauffer. Que du bonheur !

Hanni El Khatib viendra nous faire découvrir son dernier album, Moonlight, sorti en janvier 2015. Un chanteur d’origine palestinienne, mais qui n’a pas son pareil pour faire crier les guitares rock. Une pointe de garage non négligeable.

–  The Vaccines se produisent ce soir à la Flèche d’Or et si vous loupez ça, vous pourrez vous rattraper pendant les Solidays. Ces britanniques nous serviront de l’indie rock savoureuse.

– C’est aussi le retour de Mademoiselle Kemmené par Katerine Gierak, un peu plus mature, on espère entendre des titres de son dernier album, Hungry Dirty Baby, auto-produit dans la maison de production qu’elle a créé (Kravache).

– Ils seront le 27 mars à la Maroquinerie et on vous les recommande chaudement. St Paul & The Broken Bones, c’est entre la soul, le blues, c’est jazzy, groovy, presque motown et on peut vous promettre que vos pieds bougeront tout seul.

Le Peuple de l’Herbe sera aussi de la partie cette année aux Solidays. Une électro Dub melée de hip hop made in France qui manquait à ce paysage musical de plus en plus hétéroclite.

– Après Deluxe l’année dernière, les grands frères Chinese Man reviennent faire vibrer le public du festival avec leur son trip hop unique et si souvent imité. Un vrai plaisir de les voir rejoindre la programmation.

Pedro Winter sera aussi de la party et il semblerait qu’il ait décidé de ne pas venir seul. Il sera accompagné de « Friends » mais aucun nom n’a encore filtré… Justice ? Mr Oizo ? Cassius ? Laurent Garnier ? A voir donc !

Electro Deluxe prêchera bonheur et groove dans vos cœurs et vos têtes ! Prêt à bouger ? Une funk jazzy qui sera parfaite pour apporter le soleil et la bonne humeur sur le festival !

– L’ambassadrice de la « Bossa Muffin » sera aussi parmi nous : Flavia Coelho nous invitera au Brésil de sa voix chaude. Comment ne pas être emballé par sa musique colorée et chatoyante ?

– C’est aussi le retour de Nneka, la subtile et vibrante chanteuse de hip hop/reggae/soul d’origine germano-nigériane. Elle est aussi en concert début avril : le 4 au Bataclan et le 5 à la Défense dans le cadre du festival Chorus.

– Autre surprise de taille : l’Orchestre National de Barbès sera au rendez-vous, histoire de relever la programmation des Solidays avec un peu de musique maghrébine. Entre raï, reggae, salsa, jazz, funk, rock… Impossible de manquer ça !

– Encore du reggae, en provenance d’Amérique, avec le groupe des Soldats de Jah rastafari : les SOJA. Je vous vois déjà vous balancer… non non ne vous cachez pas vous avez bien raison ! C’est pas fini…

– Les bienheureux toulousains de Zebda viendront s’exprimer aussi sur le festival. Paroles engagées, militantes, c’est le genre de groupe idéal pour soutenir la cause portée par les Solidays.

Thylacine… Non ce n’est pas un loup marsupial de Tasmanie, mais un nouveau Dj électro français (William Rezé), à la puissance émotionnelle impressionnante. Des mélodies planantes et un univers qui saura vous faire rêver. A découvrir !

– Très attendu, Xavier Rudd sera sûrement le concert le plus surprenant du festival. Ce multi-instrumentiste australien a tendance à jouer seul sur scène, créant une folk douce et chamanique. Laissez-vous envoûter par cet artiste rare !

– Il y aura aussi de la pop élégante à la française avec Feu! Chatterton. Cinq jeunes gens étranges, cinq dandy qui ont trouvé le juste équilibre entre jazz, rock et chanson française. Étonnant et addictif.

– Sélection surprenante aussi, celle d’Infected Mushroom, un groupe de techno transe israélien qui ne date pas d’hier. Leur musique complètement délirante sera apporter le grain de folie nécessaire aux nuits du festival.

– Chill Bump, un duo de Tours créé en 2011, a aussi été invité : du rap à l’américaine groovy à souhait. Il parait que sur scène, ils assurent un show incroyable. On a hâte de voir ça !

– Dans la famille des auteurs-compositeurs-interprètes, je voudrais Vianney, un jeune fils à papa qui a su se faire remarquer aux dernières Victoires de la Musique. Une belle sensibilité et un renouveau pour la chanson française !

Voici déjà une idée de la répartition des groupes sur le weekend :
– Programmation du vendredi
– Programmation du samedi
– Programmation du dimanche

Une fois encore le festival des Solidays nous épate et si c’est avant tout pour soutenir une cause, on ne peut s’empêcher de trépigner à l’idée de retrouver tous ces artistes réunis sous un même étendard pour lutter contre le SIDA. Quand on sait que l’affiche n’est pas complète ; on frissonne à l’idée de ce qui nous attend encore.

A suivre sur Just Focus !

Leave a Comment