Ortigia Sound System : quand la Sicile fait danser la Méditerranée

Ortigia Sound System : quand la Sicile fait danser la Méditerranée

La cinquième édition de l’OSS (Ortigia Sound System) à Syracuse en Sicile vient de se clôturer. Durant cinq jours, boats party, concerts intimistes mélangeant les styles de 50 musiciens différents, couchers de soleil, performances artistiques et éclipse lunaire avec comme cadre les murs d’une ville doublement millénaire ont séduit près de 13 000 visiteurs venus du monde entier.

 

 

S’il y avait bien en endroit où il fallait être en cette chaude fin de mois de juillet, c’était en Sicile. Hormis ses belles plages de sable fin et ses eaux chaudes et transparentes qui font sa renommée dans toute la Méditerranée, l’île, déjà carrefour historique des civilisations, s’est transformée en carrefour musical l’espace de cinq jours.

 

C’est au sud-est de la Sicile, à Syracuse que depuis cinq ans, l’Ortigia Sound System (OSS) pose ses valises. Du 25 au 29 juillet, près de 13 000 visiteurs venus de plus de 50 pays différents ont foulé les pierres d’Ortigia, l’île antique de Syracuse, vieilles de plus de 2000 ans d’histoire. Pas moins de 50 artistes différents attendaient les spectateurs sur l’une des sept scènes que compte le festival dans des lieux tout autant chargés d’histoire que de magie à l’instar du Castello Maniace, de la Marina ou de l’Antico Mercato.

Pour ceux qui n’en étaient pas rassasiés, l’OSS offrait également des scènes atypiques : des boats concerts. Car un peu de géographie s’impose. Si une partie de Syracuse et d’Ortigia, son centre-ville historique, donne sur la mer Ionienne, elle est dotée d’un paisible golfe où une mer d’huile y règne. De quoi donner de bonnes idées aux organisateurs du festival qui tous les jours y font partir des bateaux bondés pour des boats party endiablées où lorsque la température devient trop coriace, un petit plongeon s’impose.

 

Une pléthore d’artistes

Se voulant “une recherche sonore de l’expression artistique contemporaine”, l’Ortigia Sound System présente une large palette d’artistes et de styles musicaux que le festival développe au fil des années. À l’image des différentes dominations culturelles qui se sont succédées au fil de l’histoire la Sicile, l’OSS partage le goût des styles, rythmes, genres et tendances de musiques venus de tous horizons.

Hot Chip

Si faire une liste objective des artistes et événements du festival serait trop fastidieux, certains ont plus attiré notre attention (question de goûts). En premier lieu, comment ne pas passer à côté de l’ouverture du festival en fanfare, sous un coucher de soleil de la boat party du groupe français Nouvelle Vague. Une émotion retrouvée avec le groupe !K7 Soundsystem qui faisait partie de la dernière vague des boats party.

Il ne fallait que quelques coups de rame depuis le golfe pour regagner l’île d’Ortigia. Si l’Antico Mercato fraîchement rénové a attiré une foule dense pour des groupes comme Kamaal Williams, c’était bien la scène du château Maniace, à la pointe de l’île, qui était le clou des soirées.

Omar Souleyman

S’y sont succédé, sous un ciel étoilé, des artistes de renommée internationale comme James Holden & The Animal Spirits, Erlend Oye & la Comitiva ou encore le déjanté Omar Souleyman. Mention tout de même au concert du légendaire Lee Scratch Perry ou la première en Italie du projet “Megamix” d’Hot Chip sous une lune rouge sang qui n’a en rien éclipsé la performance de ces artistes.

 

Alors si l’année prochaine, l’envie vous prend de venir vous dorer la pilule sur les plages siciliennes et de visiter la belle Syracuse, pensez que fin juillet, l’Ortigia Sound System apportera sans aucun doute, une teinte inoubliable à vos vacances.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.