A la course aux nouveaux talents, les lauréats du Fair 2018 !

A la course aux nouveaux talents, les lauréats du Fair 2018 !

C’est à l’occasion de la Fair party #10 au Café de la Danse le 10 octobre dernier (avec les Naive New Beaters et Pomme) que quinze lauréats ont été désignés talents 2018. L’association datant de 1989 et initiée par le Ministère de la Culture permet de soutenir les jeunes artistes prometteurs grâce à une année d’accompagnement : aide financière et à la diffusion, accès à des formations, soutien en communication et conseil en management.

Adam Naas, Cannibale, Catastrophe, DBFC, Dusk Totem, Eddy de Pretto, Elbi, Freez, French 79, Inüit, Jacques, Kodäma, Lysistrata, Norma, Sages comme des sauvages.

Le point commun entre tous ces groupes ?

Venant d’univers différents, de la pop au rock à l’électro ou au hip-hop, ces artistes ont la volonté de renouveler le paysage musical en proposant une énergie nouvelle. Une belle initiative très prometteuse quand on voit ce que sont devenus les lauréats des années précédentes tels Fishback, Flavien Berger, Jain, Christine and the Queens, Frànçois and The Atlas Mountains, Orelsan…

Vous ne les connaissez pas encore ?

La musique d’Adam Naas vogue résolument entre la pop et la soul. Fraichement découvert (2015), cet autodidacte a une voix qui vaut le détour : écoutez Fading Away !

C Le quintet Cannibale propose un étonnant mélange de style et No Mercy of Love est un parfait exemple de la rencontre en les percussions, les airs de cumbia et une voix rock garage. Retrouvez également les rythmes chauds de ces normands sur Caribbean Dream.

C Catastrophe joue une musique mystique et planante sur des synthés, ce qui donne un côté quasi expérimental à leur Message.

Dombrance et David Shaw sont DBFC, un duo aux rythmes entêtants et voix graves. Le mariage entre la guitare et la musique électronique de Jenks donne une irrémédiable envie de danser.

D La pop tripante de Dusk Totem est balancée par la voix aérienne de la chanteuse dans Map of you et Love est une belle démonstration de folktronica.

Eddy de Pretto a cette particularité qu’il a des codes provenant du rap mais que sa musique est plus proche de la chanson française. Avec sa voix grave et son phrasé théâtral, il soulève les thèmes de la jeunesse regroupant la fête, le monde connecté ou la virilité.

La voix soul et la musique électro-pop d’Elbi donne un rendu tout à fait expérimental à On a wave of light.

F Le trio strasbourgeois que forme Freez joue un hip-hop cosmic : Same est leur dernier EP en collaboration avec IllSpokinn & Flupke

F Le petit génie de l’électro et producteur de la scène marseillaise French 79 a eu plusieurs groupes à son actif et fait désormais planer la foule sur des projets tel que Angel et DDROPP.

La troupe nantaise d’Inüit joue une musique pop aux touches électro, avec des mélodies accrocheuses et des sonorités solaires.

Jacques, ce touche à tout, maître de l’improvisation à la recherche de sonorités étranges et hypnotique a récemment proposé un live facebook de dix heures et un album à la clé.

Kiala a cette voix vibrante qui nous rappelle celle d’Erykah Badu. Le duo qu’elle forme avec T-time est Kodäma. Leur musique marie influences japonaises et soul groove.

L Avis aux amateurs de rock alternatif : Lysistrata est un jeune trio survolté où riffs de guitare et cris s’entremêlent.

N Norma et Girl in the city, c’est un rock moderne et sensuel où la chanteuse avec sa guitare et sa voix envoutante nous rappelle des thèmes d’actualités [le harcèlement de rue]. Ecoutez aussi Lost & found et Breakupsong, belles balades pop-rock.

Sur scène, Ava et Ismaël portent des plumes et de la peinture. Sages comme des sauvages c’est de la musique inqualifiable, on y trouve du folk et un nombre incalculable de d’instruments : tambour, bouzouki grec, guitare, violon, percussions…

Courez au MaMa Festival qui propose une belle programmation dont une grande sélection des lauréats du Fair 2018

  • Eddy de Pretto : Mercredi à 20h30 au Backstage by the mill
  • Lysistrata : Mercredi à 21h45 au Backstage by the mill
  • Adam Naas : Mercredi à 23h30 au Carmen
  • INÜIT : Jeudi à 22h au Bus Palladium
  • Catastrophe : Jeudi à 22h15 au Lycée J. Decour
  • Norma : Vendredi à 20h au Bus Palladium

Laissez votre commentaire