Notre interview avec les talentueux The Amazons !

Notre interview avec les talentueux The Amazons !

En février dernier, à l’occasion de leur concert à Paris, nous avons eu la chance de rencontre le groupe The Amazons ! On vous dit tout !

The Amazons est un groupe britannique originaire de Reading et composé de Matt Thomson (chanteur), Chris Alderton (guitare), Elliot Briggs (basse) et Josef « Joe » Emmet (batteur). Ils nous ont déjà offert de nombreux hits tels que In My Mind, Little Something et Black Magic qu’ils nous ont offert en live lors de leur concert à la Mécanique ondulatoire. D’ailleurs, à l’occasion de leur tournée européenne, nous avons eu la chance de rencontrer Matt Thomson et Joe Emmet ! 

The Amazons

  • Comment se déroule votre tournée européenne jusqu’à maintenant ? 

– Joe Emmet : Super bien ! La tournée a démarré d’une si belle façon. nous avons commencé par deux dates aux Pays-Bas qui étaient sold out, et c’était génial. On y était déjà venu le mois dernier en janvier, pour un festival. 
– Matt Thomson : C’était le Eurosonic Noorderslag Festival. C’était vraiment bien. Et ce soir, le concert sera génial également, j’ai vu la scène, elle est petite et l’ambiance sera vraiment chaude, ça va être cool. 

  • Vous jouez ce soir à La Mécanique Ondulatoire, c’est votre premier concert à Paris, comment vous vous sentez?

Matt Thomson : C’est notre premier concert à Paris mais également notre premier concert en France ! On est très excités ! Les autres membres du groupes et moi-même sommes tous déjà venus individuellement à Paris, on adore cette ville et on est vraiment contents d’y donner un concert ce soir ! 

Si vous étiez présents au concert et souhaitez le revivre, ou curieux de savoir comment était la prestation de The Amazons pour leur premier concert parisien, n’hésitez pas à aller lire notre report

  • Vous venez juste de sortir un nouveau single Black Magic, quelle a été votre inspiration pour ce titre ? 

Matt Thomson : J’ai eu une rupture amoureuse douloureuse qui a été une réelle inspiration. Tout a commencé il y a trois ans auparavant et j’ai commencé à écrire ce morceau, mais je prenais mon temps. il y a seulement un an que j’ai trouvé le refrain. L’inspiration qui m’a permis d’écrire Black Magic, c’est vraiment cette relation qui a duré plusieurs années et qu’elle a décidé d’arrêter.  

  • Vous avez sorti récemment un clip pour lettre Little Something, d’où vous ait venu l’idée du clip ? 

– Matt Thomson : En réalité c’est pas notre idée. Nous n’avions jamais pensé que Little Something deviendrait un single. Pour l’idée, on en a discuté avec le réalisateur.
– Joe Emmet : On a dû rapidement trouver quelqu’un et on a eu recours à Libby Burke Wilde.
– Matt Thomson : Elle s’est notamment occupée de réaliser certains clips du duo britannique Royal Blood. L’idée du prédateur et stalker est venue très rapidement, il prenait plein de photos et vidéos de nous.  C’est très simple et efficace comme vidéo. 

  • Si on devez convaincre un ami de vous écouter, quel morceau serait le plus représentatif pour qu’il sache tout de suite quel type de groupe vous êtes ? 

Matt Thomson : Black Magic
– Joe Emmet : c’est vrai, on a tous travaillé dessus. 
– Matt Thomson : Chris Alderton (guitare) et Elliot Briggs (basse) ont beaucoup contribué sur ce morceau par rapport aux autres titres. La fin est surtout une création de Chris, puis il y a un bon solo.  

  • Quelle est le morceau que vous aimez le plus jouer en live? 

– Joe Emmet : In My Mind, j’adore jouer ce morceau et plus spécialement parce que la réaction du public lors de nos deux concerts aux Pays-Bas était tellement forte, c’était génial. Puis c’est souvent le titre que nos fans ont entendu en premier, du coup on ressent vraiment une présence du public. 
– Matt Thomson : Pour ma part, c’est Little Something car en concert on offre une version différente du single avec un jam. Si vous nous voyez en concert, vous comprendrez ce que je veux dire. Vous comprendrez pourquoi c’est ma préférée :  c’est brut, profond et primitif mais à la fois très simple. Les gens vont adorer. 

  • Est-ce qu’on peut espérer un album prochainement ? 

– Matt Thomson : Oui ! 
– Joe Emmet : Très prochainement
– Matt Thomson : Dans les 6 prochains mois, cet été ! 
Joe Emmet : On a commencé à enregistrer l’album en avril l’année dernière, et on l’a terminé début février. Ça nous a pris beaucoup de temps pour que tout soit fini. 
– Matt Thomson : On voulait que cet album soit le mieux que l’on puisse faire, qu’il soit parfait car on a un seul premier album, une seule chance de faire un premier album. Mais je pense que c’est bon, j’en suis fier. Si c’est cet album sera notre seul et unique opus je ne serais pas triste. Pas de regret, car il nous ressemble. Il contiendra nos chansons depuis le début.

Et c’est confirmé ! La date de sortie de leur premier album éponyme est finalement prévue pour le 2 juin ! N’hésitez pas à le pré-commander sur leur site officiel

The Amazons

  • On peut espérer vous voir cet été sur la line up d’un festival français ? 

– Joe Emmet : Aucune date pour un festival n’est confirmée pour l’instant. 
– Matt Thomson : il y a beaucoup de festivals en France vraiment sympa comme les Eurockéennes, Rock en Seine. En tout cas, on espère revenir rapidement à Paris. On y sera d’ailleurs le mois prochain en mars. On accompagne You Me At Six sur quelques dates de leur tournée européenne dont celle de Paris le 31 mars à la Cigale !

The Amazons

  • Vous avez des artistes à recommander à nos lecteurs ? 

– Matt Thomson : Oui et même de nombreux ! Vous pouvez tous les retrouver dans notre playlist Spotify On The Road : February 2017 ! Et sinon en groupe récent qu’on vous conseille de suivre il y a Otherkin et Estrons qui vont nous accompagner sur notre tournée à travers le Royaume-Uni et l’Irlande. 

Nous remercions chaleureusement The Amazons pour nous avoir accordé cette interview et nous avons hâte de les retrouver en concert à Paris le 31 mars prochain en tant que première partie du groupe You Me At Six ! 

Leave a Comment