MaMa Festival – Soirée de clôture avec des ambiances aux antipodes

MaMa Festival – Soirée de clôture avec des ambiances aux antipodes

Pour sa 9ème édition, le MaMA Festival nous a encore réjouis avec une programmation éclectique et de qualité. 

Petit tour de piste dans le quartier de Pigalle pour ce dernier soir de festivités. 

 

One Sentence. Supervisor feat. Bahur Ghazi (La Boule Noire)

 

Tout droit venus de Suisse, le groupe One Sentence. Supervisor fait son petit bout de chemin. Avec deux albums à leur actif et un rock planant aux airs métalliques, ils étaient cette fois accompagnés du musicien syrien Bahur Ghazi. La combinaison des deux univers a véritablement porté les spectateurs de la Boule Noire. L’énergie et la passion de One Sentence. Supervisor (mention spéciale pour Dominique, le batteur du groupe : jamais une personne n’a semblé être aussi heureuse d’être sur scène que lui) et la magie du luth de Bahur Ghazi ont fait naître de la magie. On se laisse transporter, on écoute et on ne dit mot tellement l’émotion est belle.

Oxmo Puccino (La Cigale)

Las d’entendre du rap bas de gamme à longueur de journée en allumant ta radio ? Il était temps de revenir aux sources en ce vendredi soir de MaMa Festival avec Oxmo Puccino. Véritable poète à la diction parfaite, Oxmo est presque un conteur des temps modernes tellement ses textes sonnent vrais et sont percutants. A 44 ans, il fait partie des légendes du rap français et en 30 minutes, nous avons eu droit à quelques classiques de son répertoire ainsi qu’à de nouvelles compositions de son 7ème album à paraître dans les mois à venir.

Haiku Hands (FGO-Barbara)

On a tendance à l’oublier mais l’Australie est un pays qui a toujours produit de très bons artistes internationaux (une partie d’AC/DC ou encore Kylie Minogue). Quelle joie de découvrir dans une ambiance survoltée le trio Haiku Hands. Pour saisir l’ampleur du phénomène, il suffit de s’imaginer les Bananarama sous speed, version 2018. Avec des titres pop-dance qui tapent fort, Haiku Hands joue la carte du girls band aux chorés simples et communicatives et d’une joie digne des meilleurs artistes pop. Un petit phénomène à surveiller !

Roni Alter (Phono Museum)

 

Un des coups de coeur de cette édition. Sur la scène intimiste du Phono Museum, la chanteuse israélienne a partagé avec le public un joli moment d’émotion. Celle que Keren Ann a pris sous son aile, propose une pop élégante et touchante, issue de son EP déjà paru et de son album à paraître début 2019, « Be Her Child Again ».

Thom Artway (Le Carmen)

 

Thom Artway a investi la scène du Carmen pour cette troisième soirée de festival. Avec ses sons pop/folk et accompagné de ses musiciens, qui donnent à l’ensemble plus des allures de groupe que de projet solo tant la cohésion est forte, le jeune chanteur tchèque a su embarquer le public sur le chemin, entre autres, de son second album « All I Know » sorti cette année. 

Hein Cooper (La Cigale)

 

Il a eu la lourde tâche d’ouvrir la soirée à la Cigale et a conquis le public avec une prestation tout en douceur. Hein Cooper, jeune songwritter australien est venu présenter son univers indie-pop/folk en amont de la sortie de son second album à paraître l’année prochaine. 

Nili Hadida (La Cigale)

 

Après un beau parcours au sein du groupe Lily Wood And The Prick, Nili Hadida se lance dans une carrière solo. C’est sur la scène de la Cigale qu’elle a pris place pour la soirée de clôture de cette édition 2018. Toujours sur un créneau pop, elle a fait découvrir au public son univers riche et simple à la fois qui annonce un premier album plein de sensibilité. 

Natalia Doco (Bus Palladium)

 

Véritable phénomène sur scène, Natalia Doco a pris possession du Bus Palladium pour un concert haut en couleurs. La chanteuse argentine, venue présenter son second album « El Buen Gualicho » , a totalement envoûté le public. Avec sa pop aux accents de musique du monde, son énergie et son charisme incroyables, elle nous a laissé sans voix et fait partie des coups de coeur de cette édition. 

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.