3ème édition du Longlive Rockfest : un festival survolté !

3ème édition du Longlive Rockfest : un festival survolté !

Lundi 12 et mardi 13 juin se tenait la 3ème édition du Longlive Rockfest à Lyon, dans l’enceinte du Transbordeur. Deux scènes étaient installées pour accueillir 16 groupes internationaux de metal et un public déjà conquis ! Voici mon expérience de ce troisième Longlive Rockfest et les groupes présents à cette édition.

longlive rockfest, transbordeur, lyon, metal

 

Un début de festival très enthousiaste

Je suis arrivée tard le lundi et n’ai malheureusement pas pu voir Whist, Roam, As it Is et Issues. Les concerts se déroulaient sur deux scènes, la Clubstage et la Mainstage, bien plus imposante. 

Crown the Empire / 20H30 – 21H05

J’avoue, je ne suis pas fan de première heure de metalcore (le chant clair a tendance à m’agacer un peu) mais en live, la musique de Crown the Empire fait bien son boulot. J’ai tout de même trouvé le tout un peu cliché mais comme je le disais, le metalcore n’est pas mon style de prédilection et en tout cas, les musiciens avaient de l’énergie à revendre et le public était là pour les accueillir.

Sleeping with Sirens / 21H – 21H45

Je n’avais pas encore mon pass photo alors les photos que j’ai pu prendre étaient assez lointaines (et…ratées, on peut le dire). J’ai assez apprécié Sleeping with Sirens, mention spéciale au guitariste de droite qui communiquait vraiment bien avec le public et allait tout le temps voir ceux qui comme moi étaient dans les coins. Le public du lundi était assez jeune, c’était rigolo de voir plein de filles en pleurs car elles avaient vu leur groupe préféré, leurs noms écrits au marqueur sur leur bras ! J’avais des à priori sur ce groupe mais encore une fois, le live était pour moi plus agréable que l’écoute CD. 

State Champs / 21H40 – 22H20

Retour sur la petite scène du Transbordeur pour State Champs. Je ne suis pas restée en entier car je devais me mettre en quête de mon pass photo et aussi car la musique ne me plaisait pas trop. Encore une fois, le groupe était très pro et enthousiaste, mais le style ne m’emballait pas plus que ça. Un peu trop gentillet pour moi (on va me prendre pour une brute) et formaté « pop punk » mais cela s’écoute et l’ambiance était bonne.

state champs, transbordeur, metalcore, longliverockfest

Pierce the Veil / 22H15 – 23H

Mon pass photo, enfin ! Après avoir enjambé les barrières et accédé à l’endroit privilégié des photographes, le set de Pierce the Veil a commencé. Les musiciens jouaient vraiment le jeu avec le public. Leur set était efficace, très rock californien (et pour cause, ils viennent de San Diego). J’aurais pu avoir le poster du chanteur dans ma chambre quand j’étais ado (les cheveux, la chemise à carreaux et la casquette, combo parfait) et Pierce the Veil a pu assurer un show de 45 minutes dans une très bonne ambiance du début à la fin. Mention spéciale aux jeux de lumières, parfait pour les photos ! Une belle façon de finir cette première journée de festival.

pierce the veil, metalcore, longlive rockfest, transbordeur, metal pierce the veil, metalcore, longlive rockfest, transbordeur, metal

pierce the veil, longlive rockfest

 

Un Mardi à l’ambiance survoltée

17H15, je suis au Longlive Rockfest. Il fait encore très chaud et j’attends le premier groupe assise par terre devant la scène du Clubstage. 

Resolve / 18H – 18H30

Le groupe m’impressionne car le chanteur dit que c’est leur premier concert. Mais j’ai déjà vu les membres de ce groupe jouer dans d’autres formations: le chanteur est le frontman d’Happening (post-hardcore) et le bassiste, le batteur et le guitariste sont les 3 frères qui faisaient partie d’Above the North, un groupe de hardcore connu à Lyon. Le set est propre, rien ne dépasse, et la musique est intéressante.  

resolve, lyon, longliverockfest, transbordeur, metal 4V9A0068

Landmvrks / 18H45 – 19H15

Le public était là pour accueillir les marseillais de Landmvrks, leur communauté semblait très présente sur le sol lyonnais ! Efficace encore une fois, bien que le style me plaisait moins (un peu trop de breakdown à mon goût). 

4V9A0110 landmvrks, metalcore, hardcore, marseille, longliverockfest, lyon

Shvpes / 19H30 – 20H05

Une super découverte de ce Longlive Rockfest 2017, les anglais de Shvpes (oui encore un groupe avec un v à la place du a) viennent de Birmingham et ont une énergie de folie sur scène. Le chanteur ne tenait pas en place et alternait les passages énervés et les chants clairs avec brio (moi qui n’aime pas trop ça de base). J’ai adoré et le public aussi, les headbangs étaient nombreux !

shvpes, metal, uk, longliverockfest, transbordeur, metalcore, metal

shvpes, uk, rock, metal, metalcore, longlive rockfest, transbordeur

Motionless in White / 20H – 20H35

Honnêtement c’est le groupe que j’ai le moins aimé du festival. Leur musique était pour moi insipide et trop cliché. Je m’étonne toujours de ne pas entendre du black metal sortir des instruments de mecs maquillés comme ça (on est d’accord que ça ne veut rien dire, mais ça me surprend toujours !). Je suis restée les 3 premiers morceaux pour les photos puis je suis partie ensuite me reposer les jambes et boire dehors. Ce n’était pas à mon goût mais leur concert a fait le bonheur d’autres metalheads !

motionless in white, lyon, metalcore, longlive rockfest

The Devil Wears Prada / 20H30 – 21H05

J’étais encore dehors quand le set de TDWP a commencé et vu le monde qu’il y avait j’ai préféré rester dehors et écouter de loin que de me risquer dans la foule. Puis comme je ne fais pas 1m80… pour les photos c’était déjà mort. La salle était remplie pour ce groupe venu d’Ohio et leur metalcore sonnait efficace et allait droit au but.

Of Mice & Men / 21H – 21H45

De loin les meilleures lumières du festival (avec Architects) ! J’ai pris 50 photos du guitariste de droite qui, avec ses cheveux, était super photogénique. J’ai beaucoup aimé leur set, le chanteur était vraiment cool; posé et énergique, très communicatif. Les morceaux étaient épiques et je suis ravie d’avoir découvert ce groupe, je vais me pencher un peu plus sur leur discographie et ça me fera de nouvelles choses à écouter cet été !

of mice and men, omandm, longliverockfest, transbordeur, metal, rock 4V9A0394 4V9A0481

Every Time I Die / 21H40 – 22H20

LE groupe que j’attendais ! Et je n’ai pas été déçue, malgré leur présence à la Clubstage et non à la Mainstage. J’aurais voulu avoir de belles lumières car là c’était en mode épileptique et je n’ai pas réussi à prendre beaucoup de photos correctes mais j’avoue que leur musique dans un cadre plus « intimiste » était vraiment cool. Le public a répondu présent du début à la fin et ça se poussait dans tous les sens. C’était la guerre, les pogos endiablés, le chanteur qui courait de partout, les gens qui sautaient de la scène. Leur nom m’interpelle toujours mais leur musique est tellement mature et épique ! J’en suis ressortie avec des bleus et un grand sourire. 

every time i die, metal, metalcore, hardcore, longlive rockfest every time i die, longlive rockfest, metal, hardcore every time i die, longlive rockfest, setlist

Architects / 22H15 – 23H

Dernier groupe de ce Longlive Rockfest, et pas des moindres. Tout le monde attendait Architects, géant de la scène metal actuelle. Un copain était là pour les voir pour la 6ème fois, c’est dire ! Rien à reprocher, un son très produit, tout est calibré et fait très bien le travail. On m’en avait beaucoup parlé et je n’ai pas été déçue. Le show était à la hauteur de ce qu’on attendait pour un groupe de cette stature. Une très bonne façon de clôturer ce Longlive Rockfest.

architects, longlive rockfest, transbordeur, metal, metalcore architects, longlive rockfest, transbordeur, metal, metalcore architects, longlive rockfest, transbordeur, metal, metalcore architects, longlive rockfest, transbordeur, metal, metalcore

 

Une très belle édition du Longlive Rockfest !

Et voilà, le Longlive Rockfest c’est fini ! De bonnes découvertes, beaucoup de sueur et d’headbangs, des gens adorables. C’est une réelle chance pour le public d’avoir deux jours de musique alternative au cœur de l’agglomération lyonnaise. L’organisation du festival était exemplaire : aucun retard sur les horaires et un super accueil. A l’année prochaine, et longue vie au Longlive Rockfest ! 

Leave a Comment