Live Report du Concert de Justin Nozuka en toute simplicité

Live Report du Concert de Justin Nozuka en toute simplicité

Ce lundi 8 Juin, Justin Nozuka s’est invité presque par surprise au Théâtre Les Etoiles à Paris pour une scène des plus intimistes. En effet, l’annonce de sa venue s’est fait plutôt discrète et au début du concert la salle est à moitié remplie. Au moins on a de l’air pour respirer et je m’avance vers le devant de la scène sans difficulté. Le public est éparse et patiente gentiment sur une playlist 80-90’s plutôt déconcertante du DJ.

UNE ENTREE TOUTE EN DOUCEUR
Aux alentours de 20H30 Justin Nozuka s’installe sur scène accompagné de son guitariste-choriste. Il retire sa guitare de son étui et aux premières notes le public s’avance déjà un peu plus. Les premiers morceaux sont doux et baignés d’une lumière bleutée à l’image de son dernier album « Ulysees« . Sur « Iulius (Ababayo) », « Sweet Lover« , et « Right by You » notamment, son musicien le rejoint et ils exécutent ensemble de sublimes harmonies. Les deux instruments et leurs voix se marient et créent un velouté sonore apaisant qui nous berce.

IMG_4570

YOU I WIND LAND AND SEA
Justin Nozuka nous remercie entre chaque morceau et en français s’il vous plait. Il échange aussi avec le public pour avoir son avis sur la qualité du son. Et fort est de constater que quelques réglages sont encore nécessaires. Il suffira à Justin Nozuka d’un rapide changement de by-pass sur sa guitare et de quelques petits tours de magie de l’équipe du son pour que l’on puisse apprécier encore plus sereinement la musique du jeune canadien. Il nous transporte ensuite dans les ballades douces de son deuxième album « You I Wind Land and Sea » avec « Love » et « My Heart is Yours ».

IMG_4644

BACK TO THE HIT
Un an après son dernier passage sur Paris, le jeune musicien âgé de 26 ans mise toujours sur  l’authenticité et la simplicité dans ses interprétations et ses échanges avec le public. Il nous fera bien sûr le plaisir de reprendre les morceaux plus pop-folk  extrait de son premier album « Holly » tels que « Golden Train » et l’entêtant « After Tonight » que le public reprend avec lui. Enfin il nous interprète une reprise qui lui tient à coeur. C’est un morceau de James Taylor intitulé « September Grass ».

IMG_4623

OH MOMMA ET SEANCE DE DEDICACES
Justin Nozuka quitte ensuite la scène suivit des applaudissements du public qui le rappelle. Il réapparaît sans tarder pour nous fredonner un morceau dédié à sa mère dont il vante les qualités et le talent artistique. Pour ce dernier morceau « Oh Momma » il place le micro sur les cordes de la guitare et nous dit humblement qu’il aura besoin de notre aide. Il nous livre une interprétation toute en douceur et l’on ose à peine chantonner tant l’acoustique semble amplifier chaque note et chaque murmure.
Cette fois c’est vraiment finit pense-t-on ! Et bien pas tout à fait car Justin Nozuka nous annonce que des imprimés des œuvres de sa mère, ainsi que des exemplaires d’ « Ulysees«  sont disponibles et surtout qu’il ne tardera pas à venir les dédicacer. La salle se vide petit à petit mais je fais partie des irréductibles qui restent. La foule s’amasse autour de lui mais il prend le temps de regarder et de s’intéresser à chaque personne. Une belle preuve d’humilité !

IMG_4486 IMG_4451

Justin Nozuka est en tournée actuellement, vous pourrez retrouver toutes ses dates sur son site internet http://www.justinnozuka.com/

Laissez votre commentaire