Lifehouse au Bataclan

Lifehouse au Bataclan

Vendredi dernier, Lifehouse faisait son grand retour en France avec un premier concert incroyable au Bataclan. Un retour aux sources, mais aussi des nouveaux titres !

Alors que la salle se remplit progressivement, les Raglans entament la première partie. Un petit groupe de Rock directement importé d’Irlande, punchy et avec des mélodies accrocheuses qui ne laisse pas indifférent. Ils réussissent à faire patienter le public avec entrain et bonne humeur et repartent content de ce premier accueil chaleureux du public parisien.

IMG_0897Mais celui-ci attend avec impatience le retour de Jason Wade et de sa joyeuse bande. Il faut dire que cela fait plus d’une dizaine d’année qu’on attend la venue du groupe en France et le public trépignait d’impatience et d’envie de les voir.
Découvert dans l’hexagone avec des titres comme You and Me, Lifehouse a aujourd’hui une discographie qui compte 8 albums et de nombreux tubes qui ont été utilisé dans de nombreuses séries comme Smallville, Grey’s Anatomy ou encore Les Frères Scott, Dexter, Vampire Diairies… la liste est longue.

Le groupe entre sur scène dans le noir et dans le public, des feuilles blanches s’élèvent avec écrit : Welcome ! Première minutes et déjà une grande reconnaissance et un geste symbolique de la part d’un public fidèle qui a rempli le Bataclan.

IMG_1138

All in, Hurricane… le concert démarre au quart de tour. C’est Bryce Soderberg qui prend la parole le premier pour dire à quel point ils sont contents d’être de retour et annoncer le programme de la soirée : du neuf et du plus ancien, de quoi satisfaire tout le monde, même si on sent une nostalgie tout au long du concert et une folle envie de chanter sur les vieux titres. Jason Wade parlera plus tard… timidité ou besoin de prendre de l’assurance face à un public qu’il découvre mais qui lui est déjà acquis !

IMG_1261 IMG_1412 IMG_1105

Les tubes vont s’enchaîner (Hafway Gone, First Time…) et le concert alternera à la perfection des morceaux issus du dernier album Out of the Wasteland, sorti en mai dernier, des titres punchy, énergiques, bien rock US comme One For The Pain, avec des moments plus tendres, des balades planantes et passionnées dont Lifehouse a le secret : Flight, Runaway, From Where You Are, You And Me, Everything…

Et quel plaisir de voir Jason Wade chanter, parfois crier des paroles sirupeuses et pleines de sentiments simples comme s’il venait de se faire larguer, déchiré par la douleur de la séparation. De quoi faire frémir tous les cœurs en quête de belles histoires et de croire encore en l’amour vrai.

IMG_1416

Oui on avoue c’est un peu surfait et kitch, mais ça fait du bien, ça sort des tripes et ça saisit les vôtres. Et puis c’est simple et évident, alors tout le monde se met à chanter et on est emporté dans cette communion pleine d’amour.

Après un petit set acoustique, et plus d’une heure de concert, le groupe revient pour un petit rappel. On n’a pas vu le temps passer… on regrette que ce soit déjà fini.

Certains chanceux ont pu assister au concert des Etoiles le lendemain qui affichait lui aussi complet et était essentiellement acoustique. Voici un article qui revient sur cet événement.

Bref Lifehouse est ce genre de groupe de rock américain qu’on voit trop peu souvent en France. Groupe de midinette me direz-vous ? N’empêche que les garçons chantaient plus fort que les filles et ça fait du bien !

Aller on s’en écoute encore un extrait :

Photos et vidéos : Noucky – Anouck ZANA

2 Comments on this Post

  1. Le groupe n’était jamais venu en France avant. Ce concert au Bataclan était leur premier dans l’hexagone.

    Répondre

Laissez votre commentaire