More
    More

      Les découvertes musicales de JustFocus du mois de mai 2018 !

      Tous les mois, JustFocus vous parle des artistes qui viennent de débuter et dont on est tombés sous le charme. Voici les découvertes musicales JustFocus du mois de mai 2018 !

      Cette année, on fait peau neuve et on a décidé de créer de nouvelles rubriques dont cet article mensuel fait partie. Il nous permettra de vous faire découvrir des artistes tout jeunes, tout frais, qui ont juste un single ou un EP à leur actif ou s’apprêtent à sortir un album. On ne vous a pas encore parlé et leur actualité peut être encore discrète… Mais on meurt d’envie de les partager avec vous !

      Canek présente : Eugénie

      Eugénie est véritablement le talent à suivre dans la scène électro-pop française. Justes quelques singles ont été dévoilés, en particulier l’aérien Sur La Mer, Vents Contraires et Puis Danse. En effet, dans ses trois morceaux, nous voyons déjà la plume sensible d’Eugénie : « C’est comme une bouteille à la mer, qui n’arrive à personne », qui emporte l’auditeur dans un voyage hallucinant.

      Suite à des reprises postées sur son facebook qui attirent l’attention du label Faubourg 26, derrière l’artiste électropop Suzanne et Foé, Eugénie signe chez le label Panthéon (Universal). Peu de temps après, elle enchaîne les milliers de reproductions sur ces morceaux et commence à jouer pour des artistes très talentueux, tels que Marina Kaye à la Salle Pleyel en avril. 

      Eugénie est définitivement une artiste à part entière qui commence à faire tomber sous son charme le public français. En ayant comme influence Christine & The Queens, Imogen Heap, Zara Larsson… Eugénie devient de plus en plus une force musicale sans précédent.

       

      Emma Da Palma présente : King Princess 

      On en parlait dans notre dernière playlist, King Princess et ses deux morceaux tombent à pic pour le mois international des fiertés ! C’est avec 1950 que la jeune artiste New-Yorkaise introduisait son projet. Un morceau qui rendait hommage à la communauté LGBTQ du XXème siècle et qui faisait référence à plusieurs anecdotes artistiques et historiques. Elle revenait la semaine dernière avec Talia, un single plus personnel abordant une rupture difficile. Chez JustFocus on apprécie toujours la venue de jeunes artistes engagés, alors on lui souhaite une bonne continuation, un premier EP et d’autres dates… En Europe !

      Noucky Zan présente : Victoire Oberkampf

      Découverte par André Manoukian sur FranceInter en novembre 2017, elle ne nous est parvenue qu’en mai de cette année, mais quel délice ! Depuis un Open Mic qui lui a permis de faire entendre sa voix dans une salle obscure, Victoire continue de faire vibrer les cordes de sa guitare et de sa voix pour notre plus grand plaisir. Elle sort un premier EP en début 2014, puis un album, Diario do verão, la même année. Déjà on est frappé par la singularité de son timbre de voix, entre jazz et folk. On est saisi par autant de maturité dans ce bout de jeune femme ; dans la musique et surtout dans la démarche artistique.

      Inspirée par des artistes aussi prestigieux que Ben Harper, Damien Rice, Tom McRae ou encore Camille, la chanteuse tente sa chance à New York… Elle est maintenant de retour sur Paris pour nous présenter son dernier album : Songs For A City, sorti le 30 mai dernier. A quand un petit concert ?

      Mathilde Rault-Pauillac présente : Jérémie Clamme

      D’abord leader du groupe Echomatic puis chanteur de WeltEnd, Jérémie Clamme n’est plus débutant dans la musique, et cela depuis des années. Mais c’est seulement en 2016, dans le célèbre télé-crochet The Voice, qu’il se dévoile au grand public. Interprétant Say You’ll Be There des Spice Girls, et convaincant Zazie, Garou et Mika, Jérémie Clamme n’était pas passé inaperçu durant ces soirées d’auditions. 2 ans après, le chanteur présente le premier extrait d’un album en préparation, baptisé Animal, aux sonorités pop-folk tubesques qui nous plongent déjà dans les saveurs estivales.

      A noter qu’il présentera sa chanson dans les deux festivals dans lesquels il est programmé : F’Estillac et l’Or FM. On souhaite bon vent à cet artiste immensément talentueux.

      Aline Jane Isa présente : Willie and the Good Souls

      Une basse, un clavier, une guitare, une batterie, un violon, deux voix : celles de Ville Vesalainen et Petra Wahlsten. Voici une description technique du groupe finlandais Willie and the Good Souls. La vraie force de ce groupe de rock venu du nord de l’Europe, réside dans leur nom. « Good Souls », c’est ce que la bande de cinq nous partage, en live, ou à travers leurs albums.

      Ils partagent, communiquent, créent, une musique qui nous transporte dans un espace, paisible, suspendu, dans le temps. C’est d’une délicatesse et d’une beauté remarquable. 

      Lune de Gallifrey présente : JE T’AIME

      Avec déjà quelques jolis projets à son actif, rien ne semble arrêter Daniel Armand (Herrschaft, Grands Boulevards [que nous avions interviewé l’an dernier], Triste Sire) qui nous offre aujourd’hui son nouveau clip en même temps que son nouveau projet : JE T’AIME. C’est donc avec un plus nuancé (émotionnellement parlant) The Sound qu’il nous embarque dans une douce nostalgie musicale, le tout filmé en noir et blanc par son ombre habituelle, Anaïs Novembre. Une agréable mélancolie qu’on écoute et ré-écoute avec toujours autant de plaisir.

       

      Léa Fernandez présente : Kaytranada

      Kaytranada est un musicien qui s’est fait connaître grâce à ses mix de DJ. Il a notamment fait la première partie de Madonna au Canada et aux US et a sorti en 2016 son premier album, 99,9%, contenant des collaborations avec Craig David ou Anderson Paak. Un sublime mélange de hip hop, R&B et electro.

      Kaytranada est jeune (né en 92) mais sait déjà mélanger plein d’influences d’une façon très mature et originale et ne tarde pas à devenir extrêmement influent dans le milieu du rap et du hip-hop en tant que producteur. En effet, il a récemment remixé des titres du groupe soul, The Internet, et la sphère electro/hip-hop attend avec impatience l’annonce de ses nouveaux projets et remix. 

      1 COMMENTAIRE

      1. Une rude erreur concernant le projet Je t’aime n’a pas été fondé par Daniel, mais par trois musiciens-amis: Gilles (Saigon Blue Rain), Zoe ( Herrschaft) et bien sûr Daniel.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité