Léopoldine dévoile son EP aux Trois Baudet, Adieu Canopée

Léopoldine dévoile son EP aux Trois Baudet, Adieu Canopée

La douce Léopoldine était de retour sur la capitale mardi soir pour quelques minutes de tendresse et de mélancolie aux Trois baudets.

Nous l’avions découvert lors du Radio Crochet France Inter l’année dernière…

Sorte de Release party plutôt discrète, on a pu célébrer la sortie du premier EP de Léopoldine, Adieu Canopée, un diamant brut sorti le 25 novembre. Et en live, on a été ému aux larmes !

Dès les premières notes, Léopoldine pose une ambiance confidentielle, intime avec son public. Sur scène, David Verdier son fidèle guitariste et Benjamin Tessier aux claviers sont présents et l’accompagnent aussi au chœur.

Adieu Canopée

On sent qu’elle a gagné en maturité, mais dégage toujours cette force fragile si touchante. Totalement investie, elle nous dévoile ses titres un à un, nous murmurant presque les paroles à l’oreille comme un secret, une confidence… une confession ?
En pleine lumière et en sortant de scène, on découvre qu’elle attend un heureux événement ; peut être la raison de cette aura si particulière qui nous a donné des frissons… Cela repousse malheureusement la sortie de l’album, mais lui donnera sans doute une nouvelle source d’inspiration.

La musique de Léopoldine évolue entre chanson française avec de sublimes textes poétiques et sincères, musique alternative presque trip hop, avec des passages plus classiques. A la frontière entre Tori Amos et Alain Bashung, qu’elle affectionne particulièrement et dont la reprise d’Aucun Express, nous laisse sans voix.

Les nouveaux arrangements fonctionnent très bien et on peut saluer le travail de Cyrille Dufay. Le choix des rythmes est judicieux, dans l’air du temps et ne dénature en rien la voix de Léopoldine ou ses compositions, ni ses mélodies si belles. Cela ajoute une volonté supplémentaire à sa musique, un élan plus assuré.

Setlist :

1- Happiness’s Key
2 Adieu Canopée
3- Sous l’Armure
4- Aucun Express
5- La conquête

On ressort de ce concert vaporeux comme sur un nuage. Autant dire que nous sommes conquis en effet !
Encore enveloppé de coton et la tête pleine de songes, on souhaite à Léopoldine tout plein de bonheur et on a hâte qu’elle nous fasse encore rêver et soupirer.

Découvrez son EP

Laissez votre commentaire