Kill it Kid aux Etoiles

Kill it Kid aux Etoiles

Pour leur deuxième concert parisien, Kill it Kid a décidé d’inaugurer la salle des Etoiles. Un chouette endroit pour un concert confidentiel et énergique.

En effet, si ce groupe encore jeune a l’air de débuter lorsqu’il monte hésitant sur scène, il est pourtant bien rôdé et ne manque pas de dynamisme.
Derrière son look ado et sa petite voix timide entre les morceaux, Chris Turpin a un grain particulier qui rend son timbre original et mature. C’est un excellent chanteur de Blues, charismatique avec une présence incroyable. Il s’agite et s’emporte sur les planches et part dans des solos de guitare puissant qui prennent aux tripes.
Stephanie Ward, plus discrète et un peu en retrait au départ, dégage quant à elle beaucoup de sensualité et quelque chose d’envoûtant qui ne laisse pas indifférent. Lorsqu’elle prend le lead vocal, elle saisit assemblée et la laisse sans voix. Le duo fonctionne à merveille et on décèle aisement la complicité que partage les deux chanteurs sur scène.

IMG_5739-72 IMG_5823-72

Le son est bon, sans bavure. On passe par du rock, du blues, une touche de gospel et une pincée de folk. Quelques moments de calme au milieu de la tempête. Le public, enthousiaste, ne manque pas d’applaudir, de frapper des mains, de crier et de se secouer. Il réagit et dialogue avec Chris Turpin, l’encourageant à être plus à l’aise. Les titres s’enchaînent : c’est rugueux, ça envoit ! Le set est très équilibré et on se laisse surprendre agréablement. Le rappel permettra d’entendre la sublime chanson Caroline qui sonne très ballade rock U.S. et l’excellent I’ll Be the First. On ne voit pas le temps passer et on se demande même pourquoi ces quatre jeunes anglais ne sont pas plus connus ici.

IMG_5905-72 IMG_5887-72

Les échanges avec le public sont hésitants, mais sincères et très reconnaissants. Il n’y a pas eu de première partie et la salle s’est remplie au fil du concert. Quelques connaisseurs et d’autres plus curieux, mais tous convaincus. Les remarques positives fusent entre les morceaux et tout le monde reste subjugué par l’énergie électrique et revitalisante de Kill it Kid. A la fin du concert, Chris proposent de venir les retrouver au merchandising pour échanger et promouvoir leur dernier CD. Quelques goodies sympa ornent le stand et ils affrontent leur timidité pour rencontrer le public.

IMG_5975-72

Une vraie découverte pour moi et un excellent moment de musique balayant un répertoire et des références musicales riches ; Kill it Kid est ce genre de perle qu’on est fier de connaître avant tout le monde. A votre tour !

IMG_6182-72 IMG_6208-72

Laissez votre commentaire