Kendrick Lamar : DAMN, une suite logique!

Kendrick Lamar : DAMN, une suite logique!

 

DAMN. Son nouvel album porte bien son nom. On avait déjà eu un extrait de l’album avec le morceau HUMBLE (prod. by Mike WiLL Made-It & Pluss), mais le voilà en entier aujourd’hui. On vous présente, à chaud (et même bouillant), la bonne nouvelle de ce vendredi:

 

Capture d’écran 2017-04-14 à 12.04.40

 

Damn: De grosses collab’

 

Kendrick Lamar n’a plus à faire sa réputation et c’est donc aisément qu’il amène de grands noms sur ses morceaux.On trouve donc:

  • Rihanna sur Loyalty (Track 6) pour un morceau très complémentaire entre le rap et une touche de pop plus douce. Un gros gros duo.
  • Zacari sur Love (Track 10) le jeune chanteur que l’on retrouve également sur l’intro du dernier album d’Ab-Soul, du même label TDE, apporte une touche smooth et sensuelle sur la track qui porte bien son nom.
  • U2 sur XXX (Track 11) un morceau plein de dualité, encadré par un début et une fin plutôt calme sur des touches électro, on retrouve à l’intérieur une partie bien plus agressive et rythmée, fidèle au rappeur.
  • Kaytranada sur Lust (Track 9) qui n’est pas à la prod pour la première fois (Sounwave, DJ Dahi et BadBadNotGood s’en occupent) mais superpose des voix à celle de Kendrick. Des chœurs, une voix d’enfant, un aigu masculin, apportant un apaisant air de soul au morceau. Le DJ canadien a encore plus d’un tour dans son sac…

 

 

Kendrick lamar est un artiste toujours aussi engagé

 

On retrouve forcément les thèmes récurrents de l’artiste: la religion vue de manière hypocrite chez les politiques qui l’utilisent comme prétexte. On le ressent bien dans le morceau XXX notamment, qui commence par un chœur chantant « America, God bless you… » qui est violemment interrompu par le rappeur, faisant une autre référence Biblique.

Si vous voulez décortiquer tout ceci plus en profondeur (et ça vaut le coup), on vous laisse ce petit lien bien pratique: petit lien bien pratique .

Il est évidement question de la condition Noire aux Etats-Unis, et même de manière plus générale. L’intro BLOOD nous image la scène de K-Dot (ancien nom de scène de Kendrick) se faisant tirer dessus par une femme aveugle. L’art raffiné du poète engagé est ici déjà bien palpable: un clin d’œil (ou plutôt un majeur bien tendu) aux policiers qui ont la gâchette facile sur les cibles colorées. Répondre à la violence par l’intelligence: 1 point pour Mr Lamar. Plus tard dans le son, on retrouve également leurs sirènes dans l’instrumental du refrain. – Hashtag Details.

On en profite au passage pour saluer l’habile réponse de Kendrick à Geraldo Rivera, journaliste de la chaîne nationale Fox News, qui avait dit en référence à au morceau Alright, que « ces dernières années, le Hip-Hop a causé plus de dommages aux jeunes afro-américains que le racisme lui-même » (preuve dans la vidéo qui suit). C’est donc tout naturellement que l’artiste a samplé ce passage et l’inclut à ses deux premiers titres de l’album. 

2-0   pour Mr Lamar.

 

Une suite logique

 

L’album, comme toutes ses œuvres, est bien construit et rien n’est laissé au hasard. Chaque morceau introduit discrètement le suivant. Du travail propre et bien fini. L’album s’ouvre et s’achève sur la phrase 

« So I was taking a walk the other day. »

et la boucle est bouclée.

 

14 morceaux. Chacun (quasiment) intitulé par un sentiment (Love, Fear, Feel, Loyalty, Pride, Humble, Lust…). L’analyse ou même le minimum d’attention accordé aux paroles témoignent toujours d’une réflexion complexe chez cet artiste tiraillé par la mentalité de son pays: les Etats-Unis. Mais dans DAMN on sent la touche d’espoir qui prend le dessus sur la noirceur de la dénonciation présente dans les précédents albums. On attend avec impatience les clips de ce génie. En attendant, on vous repasse l’excellent Humble, car il reste probablement des références qui vous ont échappé:

 

 

Et l’autre bonne nouvelle c’est que …..

 

Capture d’écran 2017-04-14 à 12.04.03

DAMN.

 

Evitons les conclusions hâtives mais… Une autre version va sûrement faire son apparition dans les jours qui viennent ! D’ici là, vous avez de quoi nourrir vos oreilles pour ce week-end prolongé, à vos écouteurs! 

 

Laissez votre commentaire