Julia Michaels et son magnifique premier EP

Julia Michaels et son magnifique premier EP

La chanteuse américaine Julia Michaels dévoile son premier EP intitulé Nervous System composé de 7 chansons entièrement écrites par elle-même.

Un album destiné au succès

A seulement 24 ans, Julia Michaels et son copain Justin Tranter ont déjà écrit les plus gros tubes de la musique pop tels que Sorry de Justin Bieber, Hands To Myself et Good For You de Selena Gómez entre d’autres. Cependant, Julia Michaels voulait tenter d’être dans la scène plutôt que dehors et elle a merveilleusement bien réussi avec son premier single Issues, balade produite par Stargate (Rihanna, Major Lazer) et qui a été vendue à environ un million d’exemplaires aux États-Unis. Actuellement, elle est en pleine promotion de son deuxième single Uh Huh, plutôt tourné vers le rock.

Captura de pantalla 2017-07-27 a las 21.18.20

Pour Nervous System, Julia Michaels a décidé de rester avec Justin Tranter et d’intégrer à son équipe les producteurs suédois Mattman & Robin (Taylor Swift, Gwen Stefani, Selena Gómez) pour continuer sur le chemin du succès. En effet, Nervous System est un album qui joue beaucoup avec des mélodies répétitives pour faire chanter le monde entier, en particulier le contagieux « So let me make it up, make it up, make it up, make it up to you » de Make It Up To You et le « Don’t get enough, he don’t get enough » de la chanson sexy avec des touches rock Pink

Une production minimaliste

Tout au long de l’album, Julia Michaels s’est vraiment inspirée de la production minimaliste de l’album Revival de Selena Gómez, où elle a participé en tant que compositrice. Nos apercevons des chœurs à la Hands To Myself de Selena Gomez, sur Make It Up To You et des claquements de doigts à la Good For You de Gomez sur Just Do It et sa funky ligne de basse. Par conséquent, Nervous System est très proche du son d’aujourd’hui et il n’y a pas moyen que l’album ne fonctionne pas. Cependant, l’accès à la personnalité de Julia Michaels est un peu restreint puisqu’on écoute le même répertoire, qui, encore une fois, est réussi brillamment bien dans l’album, des popstars d’aujourd’hui. 

Le seul moment où on découvre plus profondément la personnalité de Julia Michaels est sur le dernier morceau de l’album intitulé Don’t Wanna Think et le mid-tempo Worst In Me proche de Issues. Il s’agit du seul morceau où le reste de l’équipe ne participe pas, à l’exception de Julia Michaels, évidemment. Les paroles sont beaucoup plus personnelles et moins divertissantes que le reste de l’album : « I was screaming at your door, saying what the fuck is wrong with you? » (j’étais en dehors de ta porte en criant, qu’est ce qui se passe avec toi putain ?) chante Julia Michaels sur Don’t Wanna Think.

Resultado de imagen para julia michaels

Julia Michaels nous a présenté un album plein de tubes, parfaits pour l’été, et nous ne pourrions pas être plus reconnaissants. Par contre, il s’agit de la même recette que ses précédentes collaborations avec la crème de la crème du monde de la pop, ce qui fait de l’album quelque chose qui s’éloigne de sa personnalité. Cependant, nous avons hâte de découvrir le reste de son univers en espérant qu’il sera plus large et qu’il dépassera le son d’aujourd’hui. 

8,5/10

Laissez votre commentaire