Jessie Ware et la beauté de Glasshouse

Jessie Ware et la beauté de Glasshouse

La chanteuse britannique Jessie Ware dévoile son troisième album studio intitulé Glasshouse

La fragilité 

Derrière son chant qui est tourné vers le chuchotement à plusieurs reprises, se cache une vrai fragilité qui a comme protagoniste une femme qui essaye de balancer la maternité, être une épouse et sa carrière musicale. Tout cela est présent tout au long de l’album notamment sur Sam, co-écrit par Ed Sheeran, où elle parle de la naissance de sa fille et de son premier amour d’enfance « And I hope I’m as brave as my mother, wondering what kind of mother will I be ? » (Et j’espère que je serais aussi courageuse que ma mère, en me demandant quel genre de mère serais-je?) et Thinking About You où elle s’adresse à sa fille pour lui dévoiler qu’elle déteste être séparée d’elle pendant qu’elle travaille dans sa musique.

Resultado de imagen para jessie ware glasshouse

D’autre part, le chagrin d’amour est un thème très présent dans l’album, notamment le nostalgique First Time, le minimaliste Slow Me Down, et Selfish Love, qui se distingue par sa sonorité espagnole tournée du côté du tango. Parallèlement, Jessie Ware donne accès à son côté le plus sexy sur le merveilleux Stay Awake, Wait For Me, et sur Love To Love, la chanson la plus commerciale de l’album avec son excellent refrain « Baby I Love to Love to Love to Love to Love to Love you ». 

L’énergie 

Même si l’esthétique de Jessie Ware est dirigée vers la douceur et la simplicité, Jessie Ware nous dévoile des moments vocaux très puissants sur l’hypnotisant Midnight, un hymne à l’amour « You pull me deep into my deepest desires, Can you meet me in the midnight ? » (Tu m’entraines profondément dans mes désirs les plus profonds, peux-tu me rencontrer à minuit?) et sur la ballade émotive Hearts, écrite par Julia Michaels derrière le hit mondial Sorry de Justin Bieber, où elle demande « Hearts aren’t supposed to hurt like that » (les coeurs ne sont pas supposés être blessés comme ça). Ici, fragilité se mélange avec désespoir, ce qui se traduit par la montée d’intensité de sa voix. 

Resultado de imagen para jessie ware glasshouse album

Jessie Ware a dévoilé son album le plus cohésif musicalement parlant et personnel de sa carrière. Chaque morceau est exquis et l’écoute est très satisfaisante. Cependant, ce qui marche le mieux est le fait qu’elle a traité la fragilité d’une manière très fidèle, voire transparente d’où le titre de l’album Glasshouse (maison en verre), à travers des ballades minimalistes mais avec des paroles profondes. On ne sera jamais fatigué de le dire: Jessie Ware a très bien compris qu’il ne faut pas faire énormément en termes de production et traitement de la voix pour véhiculer une émotion efficacement. Comme disent bien les américains « sometimes less is more ». 

8,5/10

Laissez votre commentaire