Jérémy Chatelain sort le clip mystérieux de C’est comment qu’on freine

Jérémy Chatelain sort le clip mystérieux de C’est comment qu’on freine

Jérémy Chatelain est bien de retour. Après Je Me Rappelle, voici son nouveau single C’est comment qu’on freine que l’on découvre en clip.

Jérémy Chatelain a dévoilé une nouvelle vidéo : C’est comment qu’on freine, reprise d’un titre de Serge Gainsbourg / Alain Bashung sur l’album Play Blessures.

Je me souviens était le premier coup d’éclat avec ses sons électro à la Daft Punk, voici C’est comment qu’on freine et sa production hip hop moderne qui donne une sacrée cure de jouvence à ce titre né d’une collaboration enivrée entre Serge Gainsbourg et Alain Bashung en 1982.

Voilà quelque temps maintenant que Jérémy Chatelain oeuvre et s’échauffe dans l’ombre auprès d’artistes comme Alizée, Oxmo Puccino, la MZ ou encore Busy P. Il revient aujourd’hui avec C’est comment qu’on freine qui risque de déstabiliser ses fans de la Star Academy : Jérémy Chatelain détourne et modernise, s’approprie ce titre de manière ultra personnelle, y infuse un nouveau sens harmonique, une nouvelle mélodie, sur la base d’une production digne ddu rap US : 808, infrabasses et profonds beats qui mettent en valeur sa diction.

A voir tout de suite, C’est comment qu’on freine, le titre de Jérémy Chatelain :

A la réalisation, on retrouve Partel Olivia, des réalisateurs déjà auteurs du clip Je me rappelle. « Ce sont des amis de longue date avec qui j’ai déjà collaboré dans le passé sur d’autres projets. Ils sont restés très proches de moi et ont suivi mon parcours ces dix dernières années. C’était logique et naturel de leur confier la DA de mon projet et la réalisation de mon clip. » a-t-il expliqué dernièrement dans une interview. « J’ai l’impression de renouer avec une vie que j’ai laissée il y a 10 ans. C’est plutôt agréable. La vie m’a mené à ce break en tant que chanteur. Mais j’ai oeuvré dans l’ombre et collaboré avec beaucoup d’artistes. Ça a commencé avec Oxmo Puccino qui m’a proposé de produire un morceau sur son album Larme de Paix. Puis ça s’est enchainé avec la Mz, Sneazzy de 1995, Kohh, Nadus, jusqu’à Boston Bun et Pedro Winter aujourd’hui. Donc non, au final je n’ai pas vraiment eu le temps pour moi ! »

Jérémy Chatelain : C’est comment qu’on freine

Nouveau single disponible chez HRCLS

Jérémy Chatelain - C'est comment qu'on freine
Jérémy Chatelain – C’est comment qu’on freine

Laissez votre commentaire