Jack Savoretti aux Etoiles

Jack Savoretti aux Etoiles

Le charmant chanteur italo british Jack Savoretti a offert aux Etoiles un concert tout en nuance et plein de complicité. De quoi repartir le cœur amoureux et léger.

Il fait parti de ses artistes qui ont déjà un beau début de carrière et qu’on découvre à peine en France. Un homme simple et charismatique, communicatif et présent. Sa voix roque et douce a cette tendresse à laquelle on ne peut résister.

Le 7 mars, Jack Savoretti enchantait la salle de Etoiles pour la première fois. Après un passage discret au Pop-Up du Label auquel nous n’avions pas pu assister, nous étions plus que ravi de pouvoir compter parmi le public présent ce soir là.

Jack était venu principalement présenter son dernier album Written in Scars. En effet, peu de gens connaissent ses précédents opus, même si la salle semblait composée de connaisseurs qui ont pris plaisir à attendre aussi d’ancien titre, principalement issu de son album Before the Storm, comme la chanson Breaking the Rules.

Sur scène, ils sont trois : un batteur, un bassiste/contre-bassiste et Jack, qui alterne entre guitare électrique et acoustique. On est finalement heureux qu’il n’y ai pas plus d’instrument sur scène car que cette composition rock folk colle vraiment au style et à la voix de Savoretti. Ainsi les titres de son dernier album sonnent moins artificiels, plus authentique. On pense notamment à The Other Side Of Love qui est à mon goût trop arrangé et rend nettement mieux en live. Jack souligne d’ailleurs qu’il n’a pas tout ce qui faut pour chanter cette chanson, qu’il aurait fallu des samples… Mais on le remercie de cet oubli !

Jack se révèle très bavard. Il interpelle les gens au balcon, blague, raconte des histoires, parle un peu de ses engagements dans la musique et de sa volonté de réussir en indépendant, sans compromettre sa musique.

Il invite Violetta Zironi, chanteuse de country italienne qui assurait sa première partie, pour chanter avec lui Crazy Fool. Leur voix s’accorde bien et on sent une complicité entre eux.

Le concert alterne des morceaux énergiques et d’autres plus mélancolique de façon équilibré. La voix de Jack Savoretti se brise avec émotion ou s’élève et s’élance sur des titres plus entraînant. On regrette qu’il ne joue pas des titres d’album plus ancien comme Songs From Different Times ou sa nouvelle ballade, Catapult. Une touche positive pour finir comme Back Where I Belong (entre autre) avant de partir vers d’autres destinations.

Un passage bien bref mais une salle comble et on lui souhaite plus grande la prochaine fois, Jack Savoretti a réussi à revenir sur le devant de la scène de l’autre côté de la Manche et on espère pour longtemps.

Photo : Lionel Dachaud

Laissez votre commentaire