Hozier au Nouveau Casino

Hozier au Nouveau Casino

C’est dans l’intimité du Nouveau Casino que Hozier, donnait son premier concert parisien le 11 juin dernier. Un moment de douceur et de grâce pour ce jeune irlandais qui séduit déjà le public français.

Une timidité vite dépassée, Andrew Hozier-Byrne arrive sur scène avec un gobelet de thé. Accompagné de quelques musiciens dont une violoncelliste, il pose très vite son ambiance paisible et sereine. Parmi les premières chansons, From Eden nous embarque dans des ballades et nous entraîne loin de Paris. Un petit voyage musical porté par une voix incroyablement singulière.

Hozier est de ceux dont le timbre réchauffe et captive. Soutenu par un public attentif et attentionné, il s’excuse de ne pas connaître assez le français et de ne pas pouvoir s’exprimer davantage dans notre langue. Beaucoup d’anglophones (anglais ou irlandais) dans la salle, mais aussi quelques curieux et quelques mélomanes avertis.

Au bout de quelques chansons, il se retrouve seul sur scène avec sa guitare. Commence alors un moment acoustique plus intime. Il se confie un peu plus et continue de nous distiller les pages de son répertoire vibrant. Sa chanson To be alone  donne des frissons. Entre blues et folk, Hozier a trouvé le bon dosage : pas d’effet, pas de sur-jeu, pas de démonstration. C’est en toute simplicité qu’il nous livre ses quelques titres.

Il invite sa violoncelliste, Alana Henderson, à le rejoindre pour un morceau en duo. Cette jeune femme a elle aussi une voix divine et tous deux nous transportent dans la ville natale d’Hozier, à Wicklow, connu pour ses falaises et les drames qui s’y produisent. Très belle chanson, une sorte de dialogue amoureux mélancolique…

Le concert se poursuit avec le tant attendu Take me to Church. On a envie que le temps s’arrête, mais il file et le concert approche de la fin. Une petite surprise : une reprise de One thing de Amerie très énergique et avec cette touche folk, un peu funk même, plus qu’appréciable. Le concert se conclue sur Angel Of Small Death & The Codeine Scene.

On est véritablement sous le charme et on aurait aimé que ça ne s’arrête pas. Heureusement, l’avantage de ces petits concerts, c’est le plaisir de pouvoir croiser les artistes juste à la sortie et de pouvoir discuter avec eux. Hozier reviendra en France pour un concert lors du festival Rock en Seine et prévoit de sortir son premier album au mois de septembre.

On lui souhaite beaucoup de succès en France !

  1. By Hozier on 2 décembre 2014 at 2:38

    […] découvert au printemps dernier et nous l’avions déjà apprécié lors de son passage au Nouveau Casino. Nous avons eu l’honneur de le rencontrer à Rock en […]

  2. By Hozier, le premier album d’HozierJust Focus on 9 septembre 2014 at 11:58

    […] découverte en acoustique sur Youtube, puis avait frissonné lorsque je l’avais entendue  en live en juin dernier au Nouveau Casino. La version proposée sur l’album est plus instrumentée, puisqu’une batterie accompagne la […]

  3. […] lire sur Justfocus : la chronique d’un de ses concerts, par […]

Laissez votre commentaire