Halsey : un concert jusqu’au bout à la Cigale

Halsey : un concert jusqu’au bout à la Cigale

Une unique date à Paris pour clôturer sa tournée : Halsey s’est offert un show exceptionnel à la Cigale devant un public déjà fidèle.

Un public à fond !

C’est dans une salle de la Cigale pleine à craquer et surexcitée qu’Halsey fait son entrée. Il faut dire que le groupe BØRNS a largement préparé le terrain et que la musique de fond de la salle a largement été reprise en cœur par ce parterre principalement féminin. Le concert n’a pas encore commencé que ça se balance et ça danse un peu partout, même au balcon.

BORNS

La lumière s’éteint et des cris fusent de partout. Un écran s’éclaire dans le fond et des formes géométriques, des motif un peu psychédélique se dessinent. Enfin la silhouette de la jeune américaine apparaît et sa voix s’élève. Simplement vêtue : un t-shirt court et un short scintillant sombre, une casquette sur la tête. Elle commence son concert avec Gasoline et va enchaîner plusieurs titres en les ponctuant d’un simple « Thank you ». Sulfureuse, sensuelle, elle déambule et danse sur scène, occupant l’espace au maximum. Le public reprend toutes les chansons qu’il connaît par cœur.

Halsey, une jeune femme talentueuse et professionnelle

Le jeu de scène est soignée et bien qu’Halsey ne soit pas très communicative au départ, on apprécie les vidéos : ambiance sexy et provocatrice sur le titre Hold Me Down, presque mystique avec des images de bâtiment gothique (un peu à la Woodkid graphiquement) sur Castle ; étoilée et rêveuse pour Strange Love

Halsey est concentrée et investie, très professionnelle. Elle soigne ses attitudes et progressivement se rapproche du public, frôlant l’hystérie à chaque fois. On comprend progressivement qu’elle est malade et se ménage pour tenir le plus longtemps possible. Mais emportée par le public, elle finit par lâcher prise et donner d’avantage.

Paris pour conclure sa tournée

HalseyElle entonne Haunting qu’elle dédicace au public français (cette chanson a d’ailleurs été écrite avec un certain Sébastien, un français).
Elle fait une pause pour présenter le groupe. Elle est heureuse de finir sa tournée à Paris. Elle se souvient alors de ses cours de français, d’avoir ouvert des livres pour apprendre… ça lui semble loin. Elle regrette qu’il ne lui reste plus grand chose, mais elle se présente en français. Qui aurait cru qu’aujourd’hui elle serait debout devant un public parisien ?

D’ailleurs Paris est une ville romantique et elle interrompt un instant le concert pour offrir à son claviériste l’occasion de faire sa demande en mariage sur scène. Un moment tendre et beau qui touche l’ensemble du public. Mais le show doit reprendre et elle poursuit son set avec Roman Holiday.

Une artiste charismatique et proche à la fois

Le concert se poursuit, entre ferveur et communion avec un public complètement acquis. Pas besoin d’insister ou de l’entraîner pour qu’il suive. Elle propose de chanter une chanson d’amour : Drive. Sa voix lui échappe et elle confesse qu’elle est en train de la perdre ; elle compte sur ses fans pour la soutenir. La réponse ne se fait pas attendre. Tous se mettent à chanter avec elle Ghost, la première chanson qu’elle ait écrite. Dans la fosse des feuilles apparaissent tendues à bout de bras avec un message d’amour pour Halsey. Elle aussi est séduite par ce public tellement présent et fort. Elle aimerait les embarquer avec elle à Brooklyn ; elle promet de revenir !
Elle termine son concert sur les tant attendus Colors (sur laquelle elle fait tomber sa casqutte) et New Americana.

Un rapide rappel lui permettra de conclure sur Young God ! Elle part un peu vite.

Au final, on a pas vu le temps passé et le concert n’a pourtant duré qu’une heure. On l’a sentie épuisée sur la fin, mais donnant jusqu’à la derrière étincelle d’énergie, venant puiser un peu de force en tendant la main vers ses fans. Halsey est un phénomène, une jeune femme déjà pleine de maturité et très généreuse. On espère qu’elle conservera cet état d’esprit et entraînera la jeune génération qui la suit sur un bon chemin.

Halsey

Setlist :
1- Gasoline
2- Hold Me Down
3- Castle
4- Strange Love
5- Haunting
6- Roman Holiday
7- Control
8- Drive
9- Ghost
10- Is There Somewhere
11- Hurricane
12- Colors pt. II
13- Colors
14- New Americana

Rappel :
15- Young God

Laissez votre commentaire