Europavox 2016 : Le festival des découvertes du 1 au 5 juin

Europavox 2016 : Le festival des découvertes du 1 au 5 juin

En manque de nouveaux sons ? Europavox est LE festival qu’il vous faut. Riche en découvertes, il propose du 1er au 5 juin à Clermont-Ferrand une programmation éclectique et surprenante !

Un rendez-vous pour se mettre à la page européenne

Après avoir pu tester (et approuver) une partie de la programmation le 7 juin à la fête de l’Europe à Paris, vous ne pourrez pas résister à l’envie d’enrichir d’avantage votre playlist. Dans un cadre agréable, convivial et festif, l’Europavox c’est 5 jours de concerts, de rencontres et de fun. 50 groupes de 24 nationalités différentes vont se succéder dans une ambiance à la fois folle et décontractée.

C’est l’occasion de voyager et de s’ouvrir à la culture et à la musique de pays dont nous n’avons pas l’habitude d’écouter la production. Pour beaucoup de groupes, il s’agit de leur premier concert hors de leur frontière et plus particulièrement en France.

Se laisser surprendre, tel est le maître mot.

A savoir : L’Europavox a permis de faire émerger et de découvrir quelques talents européens loin de nos radios et de nos média habituels, aujourd’hui incontournable ou dont on parle de plus en plus : Stromae, The Hives, Woodkid, Agnes Obel, Sophie HungerAaronBoys Noize et Aurora l’année dernière !!

Pour sa 11e édition, le festival propose du très lourd et dans tous les styles ! De la pop, de la folk, en passant par l’électro et le métal. Laissez votre curiosité vous guider !

L’Europavox débutera par 2 jours de warm-up avec 2 soirées de concert :
Christophe le 1er juin, qui revient avec un album improbable. Il n’a pas perdu de sa poésie et a su adapté son style aux tendances actuelles.
The Last Shadow Puppets sont attendus de pieds fermes le soir du 2 juin pour un concert qui s’annonce presque complet ! Dépêchez-vous !

Dés le vendredi, le programme sera bien plus dense. Deux scènes (La factory et la Petite Coopé) proposeront des concerts gratuits. Il faudra par contre se munir d’une place ou d’un pass pour accéder au Forum, à la Coopérative de mai ou à l’Auditorium où joueront des groupes plus connus.

Parmi les plus attendus, on peut citer : The Shoes, Gramatik, Faada Freddy, Alice On The Roof, Nekfeu, Dyonisos, Pauw, Declan McKenna, General Elektriks, Jain, Lilly Wood & The Prick, Louise Attaque, Katerine…

A côté de ses artistes qui ont déjà fait leurs preuves, on pourra se régaler avec pleins de petits nouveaux !

Prendre de l’avance sur les nouveautés musicales

Et là, accrochez-vous… Il y en aura pour tous les goûts.

Parmi les noms qu’on a relevé, on peut déjà vous en citer quelques uns pour que vous puissiez vous faire une idée :
– Sara Hartman (Allemagne)

– Olivier Heim (Pologne)

– Wrongonyou (Italie)

– Middlemist Red (Hongrie)

– The Chikitas (Suisse)

– Repetitor (Serbie)

– Soom T (Ecosse)

– Kentaur (Danemark)

– Hasta (Norvège)

– Populous (Italie)

– Pauw (Pays-Bas)

– Golan (Roumanie)

– Yak (Grande-Bretagne)

– The Academic (Irlande)

– Mynth (Autriche)

– All Tvvins (Irlande)

Et plein d’autres encore…
Que ce soit en français, en anglais ou dans leur langue, cette programmation est le reflet de la diversité musicale et créative de façon générale qui règne en Europe que le festival est fier de mettre en avant. Il y a beaucoup de groupe féminin cette année et certains de ses artistes font le buzz dans leur pays.
La nuit du vendredi sera électro de 23h30 à 5h du matin. De quoi se déhancher jusqu’à l’aube.

En fil rouge du festival, c’est le chanteur de Mustang (originaire d’Auvergne), Jean Felzine, qui propose un nouveau projet Franco-Suédois, accompagné de Jo Wedin. Tous deux sillonneront le festival et feront des apparitions surprise au grès de leurs envies.

Le festival est accessible depuis le centre ville et donc depuis la gare, à 200m du tramway. On se retrouve là-bas ?

Leave a Comment