Le Reggae Sun Ska 2017: découvrez la programmation détonante

Le Reggae Sun Ska 2017: découvrez la programmation détonante

Cette année, ce sont les vingt ans du Reggae Sun Ska. Ce grand festival de reggae qui se tient encore une fois à Bordeaux se déroulera sur le campus de Pessac-Talence. Cette année, pour cet anniversaire spécial, le Reggae Sun Ska qui se tiendra le 4, 5 et 6 août prochain, réserve une programmation de haute volée.

 

UB40

ub40-1443784849-view-1

Le groupe anglais, mélange subtil de reggae et de ska, a vu le jour dans les années 1980. Il a connu sa consécration avec l’album « Labour of Love », qui puise son inspiration auprès des désabusés du thatchérisme. La formation a offert des réinterprétations de titres classiques du reggae tels que « Red Red Wine » ou « Many Rivers To Cross ». C’est un grand classique de reggae qui devrait ravir les fans du roots à l’ancienne. Dès leurs débuts, leur style musical se distingue et s’avère être unique. Ce qui leur permet de se démarquer, l’application plutôt fidèle des combinaisons d’instruments et  des vocaux propres au modèle original – dit Dub – du reggae, un traitement des couvertures électroniques et des cuivres plus détaché, affiné et un peu recalé en direction des ambiances mystiques à l’occidentale. L’année dernière, le Reggae Sun Ska nous livrait Inner Circle. Cette année, UB40 assurera le show pour l’ancienne génération de raggamuffin.

 

Ky-Mani Marley

201307200884-full

Que serait le Reggae Sun Ska sans un fils Marley ? L’année dernière, c’était Damian Marley qui assurait le show. Cette année, ce sera un de ses frères. Un peu moins connu que ses autres frères, il n’empêche que Ki-Mani en a en réserve. Cet artiste a grandi avec la génération Sun Ska et demeure célèbre pour quelques grands titres inoubliables tels que Hustler, One Time, Warriors ou encore Rasta Love en featuring avec Protoje. Il perd son père à l’âge de cinq ans mais garde quelques souvenirs impérissables de Bob. Son prénom Ky-Mani, signifie en Afrique de l’Est, « voyageur aventureux » et son flot est digne d’un Marley.

 

Steel Pulse 

Steel-Pulse

Steel Pulse est un groupe de reggae britannique qui se forme en 1975 à Birmingham, plus précisément dans le quartier d’Handsworth. À la base de ce groupe, David Hinds, Ronald « Ronnie Stepper » MacQueen (basse), Selwyn D. Brown (chant, claviers) ainsi que Basil Gabbidon (chant, guitare) qui quittera plus tard la formation à peu près à la même époque que MacQueen (début-milieu des années 1980).

 

Tryo

tryo-5129e7a2289a2

Le quatuor français sera de la partie le 4-5-6 août ! Longtemps, le groupe a bercé la génération Sun Ska. Adepte des bons mots et de la guitare acoustique, le groupe chante et joue partout en Europe pour dénoncer les failles du système. Groupe engagé, ils font partie des grands noms du reggae français. C’est en 1995 que Tryo se forme par la rencontre de Guizmo et Manu Eveno du groupe M’Panada avec un jeune comédien et musicien : Christophe Mali. En 1996, le percussionniste Daniel Bravo se joint à eux. Les débuts de Tryo sont tournés vers une musique acoustique inspirée du reggae qui fera naître deux premiers albums Mamagubida en 1998 et Faut qu’ils s’activent en 2000. Avec leur troisième album baptisé Grain de sable en 2003, ils s’ouvrent à d’autres influences comme le jazz. Leur album Ce que l’on sème sorti en novembre 2008, affirme cette évolution en proposant une palette musicale apportant des sons venant des quatre coins du monde.

 

Danakil

danakilbykristian-03042014b

Autre très grand nom du reggae français, le groupe Danakil, célèbre en France. Danakil doit faire partie de ces artistes reggae que même les néophytes connaissent. Difficile d’égaler le ska de Balick, qui a su conquérir les cœurs avec des morceaux inoubliables, surtout via son indétrônable album Dialogue de sourds. On se souviendra également pendant très longtemps de son hommage à Bob Marley. C’est une immense joie que de les retrouver sur scène début août.

 

Panda Dub

pandadub-artiste

Alors là, on signe de suite. Panda Dub est certainement un des plus grands groupes de dub du monde. Ces français sont parvenus à donner une réelle identité à leurs différents albums dont la qualité n’a fait que croître année après année. Ainsi, The Lost Ship est une virée interstellaire, Born 2 Dub est plus organique et entre au tréfonds de ton âme. Quant à Psychotic Symphony, il est encore plus expérimental et prend quelque ingrédients au rock psychédélique et au stoner. Les lyonnais vont mettre le feu.

 

Hippocampe fou

hippocampe-fou-ip_4

L’année dernière, Big Flo et Oli assuraient la partie rap du festival. Un petit concert pour délaisser quelques instants le roots et aller faire un petit tour chez nos cousins les rappeurs. Le choix d’Hippocampe Fou est encore plus légitime tant son style et son flow sont emplis de good vibes. Avec un flow soyeux et des ascendances reggae, Hippocampe Fou s’est créé tout un personnage et une quantité de sons très reconnaissables. Hippo a totalement sa place dans ce festival.

On espère vous retrouver à Bordeaux le premier week end d’août pour bouger la tête pendant trois jours de reggae intense. En attendant, vous pouvez découvrir notre report de l’année dernière dominée par Alborosie, Damian Marley et Nâaman.  

 

Leave a Comment