Les découvertes musicales de Justfocus de janvier 2018

Les découvertes musicales de Justfocus de janvier 2018

Tous les mois, JustFocus vous parle des artistes qui viennent de débuter et dont on est tombés sous le charme. Voici les découvertes musicales JustFocus du mois de janvier 2018 !

Les découvertes musicales de Justfocus de janvier 2018

Cette année, on fait peau neuve et on a décidé de créer de nouvelles rubriques dont cet article mensuel fait partie. Il nous permettra de vous faire découvrir des artistes tout jeunes, tout frais, qui ont juste un single ou un EP à leur actif ou s’apprêtent à sortir un album. On ne vous a pas encore parlé et leur actualité peut être encore discrète… Mais on meurt d’envie de les partager avec vous !!

Canek présente : Freya Ridings

Chanteuse londonienne de 23 ans, Freya Ridings a la puissance vocale de Florence And The Machine et la sensibilité d’Adele. Lorsque Taylor Swift a intégré son premier single Lost Without You dans sa playlist Apple Music, tout les projecteurs ont été braqué sur elle. Désormais, Freya bénéficie du soutient de Spotify et d’une petite notoriété internationale qui va grandissante. Elle compose tous ses morceaux, la plupart en acoustique, et a le don d’envelopper ses chansons d’une véritable nostalgie, de vous donner des frissons. Elle a d’ailleurs sortie un album live enregistrer dans la St Pancras Old Church : un petit bijou. Freya sera en concert pour la première fois à Paris le 18 avril 2018 au Café Carmen gratuitement. Un moment de grâce à ne pas rater.

Page facebook de Freya Ridings

Emma présente : Brockhampton

Ce groupe de rap alternatif originaire du Texas ne sera sûrement pas ce à quoi vous vous attendiez. Brockhampton, c’est au moins 14 membres qui créent et vivent ensemble depuis une maison en Californie. Ils se sont rencontrés sur un forum de fan de Kanye West et se sont auto-proclamés comme le « premier boys-band d’internet ». Depuis, trois albums (Saturation I, II et III) en une année et nouvel opus Team Effort qui sortirait courant 2018. Difficiles à suivre avec autant de contenus, on a pourtant rarement vu autant de cohésion pour autant de style différents. On vous le dit et on le pense, difficile d’écouter autre chose une fois que vous aurez cliqué sur le premier morceau : c’est rythmé, créatif et pas répétitif, de quoi séduire même les plus réticents. Seul point négatif, le groupe ne semble pas avoir prévu de dates européennes… On vous tiendra au courant !

Site de Brockhampton

Page facebook de Brockhampton

Noucky présente : Alban Lico

Auteur-compositeur-interprète autonome multi-instrumentiste et ingénieur du son, Alban Lico est un chanteur qui possède plus d’une corde à son arc. Il commence la musique à 5 ans poussé par son père et on l’en remercie. Aujourd’hui cela nous permet de savourer un nouvel artiste qui s’inscrit dans la nouvelle scène de la chanson française. Une musique simple mais pas simplette, qui laisse la place à un texte bien écrit, qu’on sent très personnel mais accessible, poétique sans être lourd, beau sans être niais. Côté voix, pas de trémolo, pas de puissance vocale poussée à l’extrême… Alban n’est pas tout ce qui peut m’agacer souvent dans la chanson française (et j’avoue que je suis très difficile sur le sujet). Une belle mélodie avec un timbre chaud et une diction qui permet de rythmer le texte de façon agréable. Il y a une authenticité et une fraîcheur touchante chez Alban Lico et ça donne juste envie d’en entendre plus et de se laisser bercer.

Site d’Alban Lico

Page facebook d’Alban Lico

Noucky présente : Paillette

Paillette, c’est le projet de Marie Robert, une jeune femme qui se décrit elle-même comme une « néo-sirène, éclat dans la nuit ». Quand on écoute sa musique, plus particulièrement son premier EP To Hide on est saisi en effet par ce côté sirène dès le premier titre. Au delà de sa voix qui est a elle seule un véritable atout, on aime tout de suite la simplicité classique et élégante de la composition : piano, violoncelle et voix. Il y a un côté Birdy sans tomber dans la pop folk ; on se rapproche d’avantage d’Agnes Obel, mais avec un petit vibrato jazzy dans la voix. C’est pur et étincelant, doux et brut à la fois ! On a l’impression d’un « éclat dans la nuit » en effet, comme une ritournelle lointaine qui vient hanter vos rêves. C’est onirique sans être mystique et on l’imagine très bien dans l’écrin des Trois Baudets où elle se produira le 26 février prochain !

Page Facebook de Paillette

Sarah présente : Danger Incorporated

Au milieu de la « coolest family in the world », a savoir le label Awful Records qui produit des artistes d’Atlanta entre DIY, squattage incessant et créativité hors normes, il y a le duo Danger Incorporated, ou DANGER INK. Ces deux là se connaissent depuis l’école primaire, mais ne deviendront « homies » qu’au lycée, portés par l’invincibilité adolescente. Si selon eux, ils font de la « Barbie Pop », il s’agit plutôt d’un mélange réverbéré de trap et dark synth pop, de la voix R’n’B de Louie Dufflebags et du flow de Boothlord. Et d’une admiration tatouée pour le rappeur suédois Yung Lean, surtout. Leur dernier LP, Birds Fly by Night, est sorti à l’automne dernier, et même si rien de nouveau n’est prévu pour le moment, ils ont déjà des titres pour deux prochains opus, à attendre impatiemment !

Page facebook de Danger Incorporated

Léa présente : Tank & The Bangas

Une vraie révélation dans le milieu de la soul et du hip-hop. Formé à la Nouvelle Orléans et porté par la chanteuse Tarriona « Tank » Ball, le goupe a sorti un premier album, Think Tank en 2013 puis un album live en 2014, The Big Bang Theory: Live at Gasa Gasa. Leur musique est à la fois très originale et inscrite dans ce que tout le milieu du hip hop et de la soul moderne fait de mieux. Ils n’hésitent pas à mélanger de la funk, de la fusion et même du rock parfois pour créer des morceaux qui groovent toujours. Ils sont la relève de la Nouvelle-Orléans. Tank & The Bangas préparent un deuxième album et sont programmés à Coachella cette année !

Site de Tank & The Bangas

Page facebook de Tank & The Bangas

Simon présente : Hayley Kiyoko


Avec déjà 3 EPs à son actif, Hayley Kiyoko s’est forgée une belle réputation. Des titres tels que Girls Like Girls et Feelings sont très vite devenus des tubes. Son premier album est enfin annoncé, il s’appellera Expectations et sortira le 30 mars prochain. Or, au début de mois de janvier, la jeune américaine a sorti Curious, troisième extrait de ce dernier. Résultat : une pop fraîche et entraînante avec une voix très agréable. Engagée dans la communauté LGBT, elle délivre un univers coloré et girly avec pour message, l’acceptation de la sexualité. Mais ce n’est pas tout, Hayley Kiyoko est pleine de talents. Elle est aussi actrice et a notamment joué dans Insidious 3 et les séries CSI: Cyber et The Fosters. Enfin, tout comme Tank & The Bangas, son nom est fièrement inscrit sur la programmation de Coachella 2018 !

Site de Hayley Kiyoko

Page facebook de Hayley Kiyoko

 

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.